Nigel David "Sharkey" MacCartan-Ward

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Nigel David "Sharkey" MacCartan-Ward

Messagepar vigi » Sam 16 Ao√Ľ 2014 22:26

Fiche militaire:

Image
1943-

Service actif : 1962 - 1989
Guerre : Falklands / Malouines
Victoires aériennes homologuées: 3
Missions de combat: 60
Appartenance: 801 Naval Air Squadron - HMS Invincible
Avions : Sea Harrier FRS.1
Grade le plus élevé : Commander
Médailles :
-Distinguished Service Cross
-Air Force Cross


Il est 20h53 (local), ce 1er Juin 1982 lorsque le C-130 Hercules TC-63 de la Fuerza A√©rea Argentina cod√© "Chalk" d√©buta sa mission de reconnaissance avec comme secteur de patrouille l'archipel des Malvinas... plus connu par l'ennemi de cet appareil comme les Falklands. Le dit ennemi √©tant l'Angleterre qui avait envoy√© sur ce secteur depuis le 4 Avril 1982, ce que sa Royal Navy comptait de meilleur en troupe d'assaut et b√Ętiment de guerre, pour contrer l'invasion argentine faite deux jours plus t√īt.

Le C-130 qui embarquait un √©quipage de sept hommes devait faire un relev√© des force en pr√©sence aupr√®s l'archipel o√Ļ les combats tant au sol qu'en mer faisaient rage, les premiers opposant les Royal Marines aux troupes argentines, tandis que les autres opposaient les forces a√©riennes (air et marines) argentines aux forces navales et a√©ronavales de la Royal Navy.

La mission avait mal débutée pour l'appareil de transport argentin, après une panne au démarrage à 18h30, il partait avec plus de deux heures de retard, de plus, à cette période, les anglais avaient une maitrise totale des cieux au dessus des Falklands, dépourvu de toute protection de chasse, le C-130 ne pouvait compter que sur l'hypothèse de passer au travers des mailles du filet de la surveillance anglaise.

Alors que "Chalk" vole vers son destin, deux BAe Sea-Harrier du Squadron 801 du Naval Air Service sont en patrouille de supériorité aérienne pour assurer la protection du porte-aéronefs HMS Invincible.
Le chef de patrouille n'est pas un débutant, Nigel Ward, instructeur sur Sea-Harrier au Squadron 700 avant le début du conflit, il fut muté au 801 comme commandant de cet unité. Auparavant, cet aviateur chevronné avait volé sur Hawker Hunter, de-Havilland Sea-Vixen et F-4 Phantom II FGR.2.
Comme si cette expérience ne suffisait pas, il avait en plus des victoires à son actif acquises le 21 Mai, la première au canon contre un FMA IA-58 Pucara au-dessus de Goose Bay, puis une seconde dans la même journée, contre un Mirage V Dagger avec un missile AIM-9L Sidewinder qui venait d'attaquer l'HMS Brilliant, lors de ce second combat, son ailier le Lieutenant Steve Thomas abattit deux Dagger également avec missiles air-air Sidewinder.

Le Commander Ward était sur le point de mettre un terme à sa patrouille lorsque son radar lui donne un écho non identifié à vingt nautiques au Nord de sa position, bien que le niveau de carburant soit bas, les deux Sea-Harrier FRS.1 mirent le cap sur le contact.
Ce dernier n'est autre que "Chalk", le C-130 argentin, il vole à 600 mètres d'altitude, il est 22h25.
Nigel Ward et son ailier ne tarde pas à couvrir la distance qui les sépare du C-130 qui ne les a pas repéré, pour une cause simple, le lourd quadrimoteur ne dispose d'aucun moyen d'alerte lui permettant de détecter les chasseurs qui fondent sur lui.
Ward est le premier au contact, après une confirmation de l'objectif comme étant un ennemi, il l'engage avec un AIM-9L qui overshoot le C-130.
Immédiatement le commander tir son second missile qui touche le quadrimoteur entre deux de ces moteurs, l'aile prit feu immédiatement, mais le Hercules continue son vol, le pilote, le Capitán Rubén Martel essaya d’échapper aux deux Sea-Harrier en prenant de l'altitude, mais Nigel Ward n'a pas l'intention de laisser filer le C-130.
Ward ouvre le feu avec ses deux canons ADEN de 30 mm montés en pod sous le ventre du Sea-Harrier.
Les deux-cents quarante obus des canons découpent une aile du C-130, il est 22h35.
L'appareil bascule immédiatement et percute quelques secondes plus tard la surface de l'océan Atlantique, ne laissant aucune chance à ses sept membres d'équipage, les Capitán Rubén Martel, Carlos Krause, le Vicecomodoro Hugo Meisner, les CP Miguel Cardone, Carlos Cantezano, le SP Julio Lastra, le SA Manuel Albelos.

Un tel acharnement sur sa cible par Nigel Ward est √©galement r√©v√©lateur de la duret√© des combats qui eurent lieu sur cet archipel, des combats au sol se d√©roulant au corps √† corps avec une √Ępret√© qui n'avait plus √©t√© vu pour certains depuis la Premi√®re Guerre Mondiale.
Ces faits connus de tous et, sans aucun doute de Ward, n'était surement pas pour rien dans sa soif de victoire contre le C-130.

Image
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5336
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron