Page 1 sur 1

Louis Edouard Byasson - Premier marin du ciel

MessagePosté: Mar 5 Fév 2013 23:18
par pingouin
Image
1870-1911

Né le 20 mai 1870 à PARIS XIVème (Seine)
Tué le 14 avril 1911 dans accident d'avion à COIGNIÈRES (Yvelines).

Entre dans la Marine en 1888
Aspirant le 5 octobre 1891, port de ROCHEFORT.
Enseigne de vaisseau le 5 mars 1894.
Au 1er janvier 1892, sur le croiseur "HUGON", Division navale de l'océan Indien (Cdt Zéphirin JUHEL).
Il sert ensuite sur l' "EURE", même division.
Au 1er janvier 1894, port de ROCHEFORT.
En 1895-1896, sur le croiseur "FORFAIT", Division navale d'Extrême-Orient (Cdt Louis DELORT).
En 1897-1898, port de ROCHEFORT.
Aux 1er janvier 1899, 1900, sur le cuirassé "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Cdts Pascal HOUETTE puis Marie De FAUQUE de JONQUIÈRES).
Au 1er janvier 1901, sur le croiseur "LAVOISIER", Escadre de Méditerranée (Cdt Raoul De BEAUSACQ).
Lieutenant de vaisseau le 1er novembre 1901.

Au 1er janvier 1902, port de ROCHEFORT.
Le 24 octobre 1902, Capitaine de compagnie au 4ème Dépôt des équipages de la flotte à ROCHEFORT. Idem au 1er janvier 1904.
Le 20 novembre 1905, Second sur le contre-torpilleur "LÉVRIER", 2ème Flottille de torpilleurs de Méditerranée (Cdt Gustave COLLAS).
Au 1er janvier 1908, sur le cuirassé "JUSTICE", en essais à TOULON (Cdt Joseph MALLET).
Chevalier de la Légion d'Honneur le 31 décembre 1908.
Au 1er janvier 1909, sur le même bâtiment, Escadre de Méditerranée (Cdt Auguste LEFÈVRE).
Au 1er janvier 1910 à ROCHEFORT, il se fait affecter à l'École de pilotage de VINCENNES. Il obtient son brevet de pilote en août (brevet N° 175).
Auteur d'une étude sur la navigation aérienne au compas, il devait prendre le commandement de la première base aéronautique de la Marine à TOULON, lorsqu'il se tue accidentellement lors d'un vol d'entraînement.

Brillant aviateur, il décroche en un temps record son brevet de pilote de l’aviation maritime en août 1910. Il est le premier pilote aviateur de la Marine.

Quelques mois plus tard, il se signale par un exploit aérien : en plein orage, il boucle un raid aller-retour entre Vincennes et Mourmelon, près de Reims. Il défriche la navigation aérienne au compas et étudie l’implantation d’une base aéronavale à Toulon. Le 26 décembre 1910, la Marine lui confie son premier avion, le Maurice Farman. Mais au printemps de l’année suivante, à la nuit tombante, Byasson s’écrase violemment en lisière de la forêt de Rambouillet. Il est le quatrième officier aviateur français à périr aux commandes de son avion, le premier des marins du ciel.

Image
Biplan Maurice Farman 1910 - Coll. ARDHAN

Re: Louis Edouard BYASSON - Premier marin du ciel

MessagePosté: Mar 5 Fév 2013 23:44
par nanard
Bien joué Pingouin, faudrait voir, il y a quelques autres très bon de l'aéro dont on pourrait se souvenir, isn't ? M'enfin, le coup d'envoi est donné !

Re: Louis Edouard BYASSON - Premier marin du ciel

MessagePosté: Mer 6 Fév 2013 00:18
par pingouin
Pour sûr, des bons pilotes j'en vois, par exemple ceux de 1940, Jean Surzur, Conq, des FNFL, ceux de 1944, Mick Jamais, Paul Goffeny, et ceux d'Indo, Vercken, Goizet, etc. et plus près de nous ceux des réacteurs : Doniol, Feuilloy etc ... mais sont-ce pour autant des pilotes de légende ? il faudrait peut-être créer une nouvelle rubrique spéciale aéro ... seul le Grand Sachem peut décider ... on peut dire que le boulot ne manque pas pour ce genre de contribution, enfin pour certains ... suivez ma pensée. :mrgreen:

Re: Louis Edouard BYASSON - Premier marin du ciel

MessagePosté: Mer 6 Fév 2013 11:44
par vigi
Bravo et merci Pingouin. 8-)

Pour répondre à la question de la "légende".
Le concept de ce chapitre est (sans que cela soit limitatif):
-l'exploit
-la (une) première
-l'insolite
-un palmarès militaire insolite ou hors norme

Deux concept d'écriture. Soit comme ici, un portrait de la carrière, soit la description d'un vol et/ou combat aérien.