Alvi Sattar, Pakistan Air Force

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Alvi Sattar, Pakistan Air Force

Messagepar vigi » Mar 25 Jan 2011 00:20

Fiche militaire:

Image
1949 -


Service actif : 1970-1998
Guerre : Guerre Indo-Pakistanaise de 1971 et Guerre de Yom-Kippour (1973)
Victoires aériennes homologuées : 1
Appartenance : Squadron 11 , Détachement Alpha
Avions : MiG-21 Fishbed
Grade le plus élevé: Air Commodore
Médailles :
-Médaille Sitara-i-Jur'at (Pakistan)
-Médaille Wissam-al-Shuja'a (Syrie)
-Médaille Wisaam al Faris (Syrie)


En 1973, le Proche-Orient est une poudri√®re qui ne cesse de s'enflammer depuis la cr√©ation de l'√Čtat H√©breux en 1948.
Cette région voit naitre un conflit qui reste encore aujourd'hui comme un de ceux qui ont marqué l'histoire, il est même sans doute le plus marquant...
On le connait en Occident sous le nom de Guerre du Yom Kippour, pour les pays Arabisant, c'est la Guerre du Ramadan.

Avec cet embrasement, un nombre important de pays envoya ou donna tout les moyens pour que leurs ressortissant puissent aider "leurs fr√®res musulmans" √† se battre contre Isra√ęl... L'un de ces pays fut le Pakistan.
Ce dernier envoya des pilotes de chasse tri√©s sur le volet pour soutenir les √Čgyptiens et les Syriens durant ce conflit.

Le Pakistan affréta un C-130 qui convoya se groupe de pilotes jusqu'à Baghdad. Une fois en Irak, les pilotes rejoignirent pour une partie l'Egypte, pour les autres la Syrie.
Ceux qui arrivèrent en Egypte durant cette année 1973, furent rapidement déçu de ne pouvoir en découdre avec l'aviation Israélienne, car le gouvernement égyptien venait de signer un cessez-le-feu avec l'état Hébreu.
Le groupe de pilotes pakistanais rejoignit donc ses camarades en Syrie qui √©taient encore en guerre avec Isra√ęl.

Les pilotes pakistanais formèrent alors le Squadron 67 ou détachement Alpha qui était équipé de MiG-21F.
Ils assuraient avec l'aviation Syrienne les CAP (Combat Air Patrol), afin d'être identifier par leurs pairs, les pilotes pakistanais volaient avec l'indicatif Shahbaz.

Ce 26 Avril 1974, la guerre s'est installée dans une routine et les missions se font de plus en plus rares, on est d'ailleurs plus vraiment dans un conflit, mais dans des accrochages frontaliers sporadiques.
Les pilotes pakistanais ne se font d'ailleurs plus gu√®re d'illusion et ce Mercredi est encore un jour o√Ļ les parties de backgammon vont aller bon train.
La sirène d'alerte retenti... fit de ce jeu de dés !
les huit pilotes se précipitent vers leurs MiG-21F et décollent quelques minutes plus tard.

Une fois en l'air sur leur zone de patrouille au large Beyrouth, le contr√īle au sol syrien leur annonce deux contacts non identifi√©s sur le sud de leur position en provenance d'Isra√ęl.
Le MiG-21 n'ayant une autonomie de vol que de 30 minutes, le leader de la formation d√©cide d'adopter une formation d√©fensive et de rester sur le secteur plut√īt que d'aller chercher ces deux contacts.
Au même instant, la formation de MiG-21 subit un brouillage radio de la part des stations ECM israéliennes.
Les pilotes de MiG réussissent cependant à avoir un contact visuel avec la menace.
Ce sont deux F-4 Phantom.
Mais ces derniers ont un comportement insolite, ils refusent l'engagement tout en ne cherchant pas à le rompre.
Les pilotes pakistanais comprennent, les F-4 sont des leurres.
La menace est ailleurs.

Deux échos sont alors repérés dans la direction opposé aux F-4 en plein au dessus du plateau du Golan.
Le Flight Lieutenant Captain Alvi Sattar est en numéro huit de la formation et de fait en position arrière, c'est donc lui qui se trouve maintenant le plus proche des contacts.
Mais les MiG-21 sont "short-pétrol", un engagement est risqué.
Sattar tente quand même le coup, il met le cap sur le Golan.

Lorsqu'il arrive au contact, Sattar est seul, les autres pilotes n'ont pas osé le suivre à cause de leur niveau de kérosène bas.
Le MiG-21 se retrouve alors face à deux Mirage III-CJ qui effectuent une mission de reconnaissance.
Voyant le MiG isolé, les deux appareils israélien l'engagent.
le premier Mirage overshoot sur Sattar.
Pour échapper au second qui vient de se placer dans ses six heures, Sattar effectue une chandelle puis un renversement, le MiG ayant complètement casser sa vitesse, les rafales de canon du second Mirage partent dans le vide.
Mais pendant ce temps le Mirage Israélien qui avait overshooté, a effectué un virage serré et, il se présente de nouveau.
Pour une raison inexpliqu√©, plut√īt que d'engager Sattar dont la vitesse √©tait encore d√©grad√©, le pilote isra√©lien pr√©f√®re acc√©l√©rer pour reprendre de la distance... Sans doute juge-t-il que le MiG est √† sa pogne et il souhaite se placer id√©alement.
Cette erreur de jugement va lui être fatale.
Sattar ne demande pas mieux, il active sa sélection missile, un de ces K-13 Atoll lui fait savoir par son hurlement strident dans ses écouteurs que le Mirage est accroché.
Fox two !!
Le missile file vers le Mirage.
Arrivé à proximité de la dérive du chasseur israélien, l'équivalent soviétique du Sidewinder explose, déchiquetant tout l'arrière de l'appareil.
Le capitaine Lutz n'a d'autre choix que de s’éjecter.
Le second Mirage rompt l'engagement et retourne vers sa base.

Sattar doit maintenant faire face à un autre souci, il lui reste que quelques centaines de litres de carburant d'après ses jauges, il lui faut cependant rejoindre une base Syrienne, alors qu'il est au dessus du Golan.
Non seulement, il a abattu un Mirage III mais en plus il réussi en plus à rallier sa base, non sans avoir passer le mur du son au dessus de Damas pour fêter sa victoire...
L'anecdote raconte que le palais présidentiel aurait peu apprécié la chose sur l'instant, mais l'affaire aurait été vite oublié avec l'annonce de ce combat victorieux.
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 2 invités