Richard "Steve" Stephen Ritchie, USAF

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Richard "Steve" Stephen Ritchie, USAF

Messagepar Guns » Dim 5 D√©c 2010 20:36

Fiche militaire :

Image


Service actif : 1964 - 1999
Guerre : Guerre du Vietnam
Missions de combat au-dessus du Viet Nam : 339
Heures de vol :
Victoires aériennes homologuées : 5
Appartenance : 555th Tactical Fighter Squadron, 432nd Tactical Reconnaissance Wing
Avions : F-4D Phantom II 'Triple Nickel'
Grade le plus élevé : Brigadier General
Médailles :
-Air Force Cross
-Silver Star (4)
-Distinguished Flying Cross (10)
-Air Medal (25)
-Mackay Trophy
-Jabara Award
-Air Force Outstanding Unit Award
-Air Force Longevity Service Award
-National Defense Service Medal
-Vietnam Service Medal
-Vietnam Air Gallantry Medal
-Republic of Vietnam Campaign Medal


10 mai 1972, 09h20. Après la première frappe Alpha de l'US Navy qui marquait le début de Linebacker II, ce fut au tour de l'US Air Force de s'occuper d'une des cibles stratégiques localisées au Nord Vietnam : l'increvable pont Paul Doumer. Une formidable armada aérienne commençait à se rassembler au-dessus du Laos. Elle se composait ce matin-là de 60 Phantom II : 32 en bombardiers avec pas moins de 60 tonnes de bombes, et 28 en chasseurs d'escorte.
La formation "Oyster" fut la premi√®re √† p√©n√©trer dans l'espace a√©rien nord-vietnamien. C'√©taient quatre F-4D Phantom II du 555th TFS men√©s par Bob Lodge, une l√©gende vivante de l'Air Force. Les quatre √©quipages √©taient les meilleurs parmi les meilleurs. En commen√ßant par l'op√©rateur-radar de Lodge : Roger Locher. "Oyster 02", l'ailier, √©tait pilot√© par John Markle. "Oyster 03" - leader du second bin√īme - √©tait pilot√© par un jeune pilote chevronn√© : Richard Stephen Ritchie, ou "Steve" pour les coll√®gues. Avec Chuck deBellevue comme op√©rateur-radar.
Les quatre chasseurs volaient à très basse altitude, afin d'éviter les radars nord-vietnamiens. Et leur mission était simple : éloigner tout chasseur ennemi de la zone de bombardement. Une autre formation de Phantom II, "Balter", volait à 22.000 pieds juste derrière eux, dans le but d'attirer les chasseurs. De cette manière, lorsque ces derniers s'en prendraient à la formation "Balter", ils se feraient "coiffer" par la formation "Oyster".
Vingt minutes après avoir franchi la frontière, un message radio parvint à la formation "Oyster"...
"FL 150, trois-quatre-z√©ro, 24." (Contacts √† 24 nautiques au nord-ouest de Hano√Į, altitude 15.000 pieds)
Les quatre Phantom II de "Oyster" largu√®rent aussit√īt leurs r√©servoirs et fonc√®rent tout droit vers les contacts ennemis. A environ 15 nautiques, Chuck deBellevue parvint √† √©tablir le contact radar avec l'un des Mig, tandis que Bob Lodge annon√ßait qu'il avait verrouill√© le Mig n¬į1 sur son radar, c'est-√†-dire celui le plus √† gauche. Quant √† "Oyster 02", il avait accroch√© le Mig n¬į2. Et aussit√īt, le combat fut engag√©.
Bob Lodge tira deux AIM-7 Sparrow coup sur coup, aussit√īt imit√© par "Oyster 02". Mais le premier missile de Markle fit long feu et tomba comme une pierre. Le deuxi√®me missile quitta son rail et partit normalement. Chuck deBellevue parvint √† acrocher un troisi√®me Mig √† la limite de port√©e de missiles et lan√ßa, lui aussi, un Sparrow.
Le premier missile de Bob Lodge, à court de carburant, manqua sa cible en explosant. Mais le deuxième continua sa course et pulvérisa sa cible : un Mig-21 Fishbed.
A peine quelques secondes plus tard, le missile tir√© par "Oyster 02" toucha sa cible √† son tour, un autre Fishbed. Voyant ses deux ailiers dispara√ģtre l'un apr√®s l'autre, le troisi√®me Fishbed vis√© fit demi-tour et sortit de la limite du missile lanc√© par deBellevue in extremis.
Ritchie vira imm√©diatement en direction du quatri√®me Fishbed et l'engagea en face-√†-face. Le contact visuel fut √©tabli en un clin d'oeil, et le Mig passa au-dessus du Phantom II de Ritchie, le fr√īlant pratiquement. L'Am√©ricain vira tr√®s serr√© √† droite pour prendre le Mig en chasse. Etrangement, le Fishbed ne faisait pas de virage serr√© pour tenter de semer Ritchie. Ce dernier n'avait donc aucun mal √† se placer dans ses six heures.
En un rien de temps, le système automatique d'acquisition radar de "Oyster 03" se verrouilla sur le Mig. Les Sparrow étaient prêts pour le tir.
Ritchie lan√ßa le premier qui n'accrocha pas sa cible et partit sur la gauche du Fishbed. Ritchie en tira aussit√īt un second alors que le Mig avait commenc√© √† virer √† droite. Le Sparrow frappa sa cible au niveau du fuselage et explosa. Le Fishbed tomba en tournoyant mollement. Ritchie vira √† gauche pour √©viter le gros nuage de fum√©e et de cendres. Premi√®re victoire de Steve Ritchie et 3 victoires √† 0 pour l'Air Force.
Pendant ce temps, "Oyster 01" et "Oyster 02" rep√©r√®rent un cinqui√®me Fishbed qui fuyait et d√©cid√®rent de l'engager. Bob Lodge piqua sur le Mig, John Markle piqua √† sa suite. Le Fishbed √©tait alors trop proche de "Oyster 01" pour qu'il p√Ľt utiliser un missile infrarouge. Restant en retrait par rapport √† son leader, "Oyster 02" √©tait nettement mieux plac√© et Markle s'appr√™tait √† lui demander de d√©gager, afin de lib√©rer sa ligne de tir... lorsqu'une vision d'horreur se mat√©rialisa devant lui.
Une paire de Mig-19 Farmer surgit dans les trois heures haut de Markle et passa en trombe au-dessus de lui, pour se coller dans les six heures de "Oyster 01". Le piège tendu par les Nord-Vietnamiens s'était refermé sur "Oyster 01" et "Oyster 02".
Au moment o√Ļ Markle voulait avertir son leader du traquenard, les Farmer se mirent √† tirer. Markle vit des lignes de tra√ßantes fuser en direction du Phantom II de Bob Lodge.
Mais Bob Lodge ne d√©gagea pas et resta derri√®re le Fishbed qu'il poursuivait. Plusieurs obus touch√®rent son moteur droit et celui-ci se mit √† fumer. Puis, le moteur finit par exploser. Le Phantom II quitta litt√©ralement sa trajectoire de vol et se mit √† tournoyer sur lui-m√™me. Il tomba en vrille √† plat, compl√®tement incontr√īlable.
Bob Lodge tenta de reprendre le contr√īle de son avion, mais ce n'√©tait plus possible. Dans un effort surhumain, son op√©rateur-radar Roger Locher parvint finalement √† attraper la poign√©e d'√©jection et quitta l'appareil en perdition. Mais Lodge, lui, n'y parvint pas et resta prisonnier dans son cockpit lorsque l'avion percuta le sol... Locher allait devoir se cacher dans la jungle durant vingt-trois jours avant d'√™tre secouru (cf Phil Handley).
En un clin d'oeil, une mission de chasse parfaite avait tourné au cauchemar. "Oyster 02" fit un renversement et entama un "Split-S" pour quitter la zone d'engagement à toute vitesse. Il se rétablit au ras du sol et enclencha la post-combustion. Encore secoués par ce qu'ils venaient d'assister, "Oyster 03" et "Oyster 04" se dispersèrent et repartirent également vers la frontière laotienne.
Lodge et Locher formaient l'√©quipage le plus combatif et le plus performant √† ce moment-l√†, en Asie du Sud-Est, et la disparition de Lodge affecta toute son escadrille. Mais bient√īt, un jeune pilote allait le supplanter en inscrivant quatre autres Mig √† son tableau de chasse et devenir le premier as de l'Air Force : Steve Ritchie.


Image


Sources : Acepilots.com
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité