Robert V. Brulle, USAAF

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Robert V. Brulle, USAAF

Messagepar Guns » Lun 1 Nov 2010 17:56

Fiche militaire :

Image


Service actif : 1942 - 1968
Guerre : Seconde Guerre Mondiale
Missions : 70
Victoires aériennes homologuées : 1 Fw-190 au-dessus de Y-29
Appartenance : 390th Fighter Squadron, 366th Fighter Group
Avions : P-47D Thunderbolt
Grade le plus élevé : Lieutenant-Colonel
Médailles :
-Air Medal (12)


Asch, Belgique, 1er janvier 1945. Sur la piste orientée au nord de l'aérodrome Y-29, un groupe de huit P-47 du 390th FS s'apprêtait à décoller sous les ordres du capitaine Lowell Smith, pour une mission d'appui aérien au-dessus des Ardennes. La plupart des pilotes avaient un peu la gueule de bois, à cause de la "grande" fête du Nouvel An de la veille, Bob Brulle n'en fit pas exception.
A 9h15, ils reçurent l'autorisation de la tour et, l'un après l'autre, les Thunderbolt s'élevèrent au-dessus d'Y-29, la base américaine qui allait entrer dans la légende ce jour-là...
Tout de suite après leur décollage, les appareils bifurquèrent vers la droite pour voler en direction des Ardennes, situées à l'est par rapport à eux.
Scrutant le ciel vers sa gauche, le lieutenant Jack Kennedy fut le premier √† remarquer des tirs de DCA au-dessus de la base a√©rienne britannique Y-32. Aussit√īt apr√®s, la voix du lieutenant Mel Paisley se fit entendre sur les ondes : "Avions ennemis √† 2 heures. Basse altitude."
Effectivement, il y en avait beaucoup. Il y en avait même trop pour les huit Thunderbolt. Mais les pilotes américains ne réfléchirent pas davantage. Ils voulaient en découdre, et certains d'entre eux n'avaient même encore jamais rencontré d'avions allemands. L'un après l'autre, ils larguèrent leurs bombes et virèrent droit vers les Allemands.
Mel Paisley fut le premier à faire couler le sang. Il prit un Focke-Wulf pratiquement en face-à-face. Puis il parvint à le séparer de sa formation et l'abattit d'une courte rafale.
Bob Brulle rep√©ra bient√īt un Fw-190 √† basse altitude dans ses neuf heures. Il bascula sur l'aile et plongea en direction du chasseur allemand. Brulle volait tellement vite qu'il faillit percuter le sol √† cause des remous provoqu√©s par l'h√©lice du Focke-Wulf. Il tira le manche vers lui de justesse et les secousses finirent de le r√©veiller... d√©finitivement.
Brulle tenta alors d'aligner l'Allemand dans son viseur mais ne parvint pas, car celui-ci volait bien trop bas. Mais Brulle √©tait un jeune pilote excit√© √† la g√Ęchette facile. Sans tergiverser plus longtemps, il pressa la d√©tente et l√Ęcha quelques rafales, dans l'espoir de voir remonter l'Allemand d'un moment √† l'autre. Il savait qu'il n'avait que pour 20 secondes de tir continu, mais cela lui √©tait √©gal. Il voulait cet Allemand...
Le Focke-Wulf volait à toucher la cimes des arbres mais il refusait de remonter. La manette des gaz en butée, Brulle lui collait au train et continuait de mitrailler. Il lui était impossible de cadrer l'Allemand dans son viseur même pendant une fraction de seconde, car il enverrait son propre avion percuter le sol.
A un moment donn√©, Brulle vit une tra√ģn√©e de fum√©e sortir du moteur du Focke-Wulf. Signe que l'Allemand tentait de freiner pour le faire overshooter. Brulle r√©agit instantan√©ment et coupa les gaz, ralentissant le Thunderbolt. Les deux avions se retrouvaient alors aile contre aile, avec le Thunderbolt l√©g√®rement en arri√®re. Brulle se trouvait tellement pr√®s de son adversaire qu'il voulait d√©gainer son Colt .45 pour mettre un terme au combat. Et √† cette distance, il √©tait certain de pouvoir toucher l'Allemand !
Alors qu'il r√©fl√©chissait √† cette option quelque peu insens√©e, un bouquet d'arbres se mat√©rialisa devant eux. De l√† o√Ļ il se trouvait, le Focke-Wulf √©tait contraint de remonter pour ne pas le percuter. Lentement, Brulle vit son adversaire remonter. C'√©tait l'occasion qu'il attendait. L'Am√©ricain cadra l'Allemand dans son viseur et fit cracher ses huit Browning. Les balles de 12.7 mm cribl√®rent le chasseur allemand. Puis le Focke-Wulf s'enflamma et s'√©crasa sur le sol enneig√©.
Brulle ne put éviter la boule de feu et passa à travers. Il releva juste le manche pour reprendre un peu d'altitude en aveugle. Peu à peu, l'huile du chasseur allemand abattu s'étant suffisamment dégoulinée de son pare-brise, Brulle recouvra la vue et se mit en chasse d'une nouvelle proie. Un nouveau Fw-190 passa devant lui et il le prit immédiatement en chasse. L'Allemand était en virage à gauche et Brulle s'inclina de plus en plus sur l'aile pour pouvoir le suivre.
Brulle visa et l√Ęcha une courte rafale. Puis, il tira une seconde rafale... et ses mitrailleuses se turent. Plus de balles ! Brulle √©tait √† pr√©sent dans une situation vraiment d√©licate. Comme un inconscient, il avait gaspill√© toutes ses balles dans sa folle poursuite avec sa premi√®re victoire. A pr√©sent, il allait le payer tr√®s cher...
Alors qu'il revoyait dans sa tête toutes les options qui lui restaient - pas beaucoup, vu qu'il n'avait plus de munitions -, des lignes de traçantes passèrent au-dessus de sa tête. Brulle tourna sa tête et vit un Bf-109 dans ses six heures haut, et qui était en train de lui tirer dessus. Ses ailes ne cessaient de clignoter alors qu'il faisait feu avec ses canons.
Brulle se souvint alors qu'il fallait toujours virer √† droite lorsqu'on √©tait poursuivi par un Bf-109, car le Bf-109 virait nettement moins bien de ce c√īt√©-l√†. Alors, il vira √† droite... mais se ravisa aussit√īt. Il s'√©tait dit que puisqu'il √©tait en train de virer √† gauche, autant continuer... Donc, un violent "coup de drapeau", et Brulle repartit √† gauche.
Cette feinte involontaire fit sortir le Thunderbolt de la ligne de tir du Bf-109, qui finit par tirer trop court.
Brulle se retourna sans cesse pour scruter le Bf-109 et, tout bêtement, trouva même que les clignotements incessants des mitrailleuses du Bf-109 lui donnaient une sacrée allure !
L'Américain poursuivit son virage à gauche et poussa les gaz à fond. Il avait décidé de montrer à l'Allemand ce qu'il était capable. Le mélange eau/méthanol procura une puissance de 300 chevaux supplémentaire au monstrueux moteur du Thunderbolt. L'avion se mit à boucler son virage beaucoup plus vite à présent. Le chasseur allemand n'était plus derrière Brulle, mais au-dessus de lui dès qu'il levait la tête. Brulle était en train de rattraper son poursuivant par l'arrière, et il savait que l'Allemand était à la limite de ses capacités.
Voyant la situation s'inverser, le pilote allemand se d√©sengagea. Il vira √† droite et s'√©loigna. Sans demander son reste, Brulle reprit imm√©diatement de l'altitude et s'√©loigna aussi de son c√īt√©. De toute mani√®re, il n'avait plus de balles...
Mais en passant à 200 pieds au-dessus d'Y-29, Brulle eut la mauvaise surprise de constater que tous les artilleurs lui tiraient dessus avec tous les calibres disponibles. Brulle dut se balancer de gauche à droite pour éviter d'être touché. Et le fait de penser que ces mêmes gars voyaient son avion tous les jours le mettait hors de lui. Comment avaient-ils pu confondre une aile elliptique avec une aile droite ?
Brulle se r√©solut √† s'√©loigner momentan√©ment de la base tout en prenant de l'altitude. Il remarqua bient√īt dans ses neuf heures un Fw-190 poursuivi par deux P-51 Mustang. Brulle s'inclina sur l'aile et ne quitta pas l'Allemand des yeux, car il ne voulait surtout pas que ce dernier vienne s'en prendre √† lui lorsqu'il l'aurait rep√©r√©. Comme pour confirmer ses craintes, le chasseur allemand finit par le remarquer et monta dans sa direction pour essayer de le prendre en face-√†-face. L'un des Mustang saisit l'occasion et abattit l'Allemand.
Brulle, beau joueur de nature, estimait cependant qu'il devait être associé à cette nouvelle victoire des "Salauds au nez bleu de Bodney"...


Image
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron