Cesar "Rico" Rodriguez Jr, USAF

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Cesar "Rico" Rodriguez Jr, USAF

Messagepar Guns » Sam 16 Oct 2010 22:53

Fiche militaire :

Image

Service actif : 1981 - 2006
Guerre : Opération "Just Cause" (Panama), Première Guerre du Golfe, Opération "Allied Force" (ex-Yougoslavie/Kosovo), Seconde Guerre du Golfe
Missions de combat :
Heures de vol :
Victoires aériennes homologuées : 3
Appartenance : 58th Tactical Fighter Squadron, 33th Tactical Fighter Wing
Avions : F-15C Eagle
Grade le plus élevé : Colonel
Médailles :
-Bronze Star
-Kuwait's Liberation of Kuwait Medal
-NATO Bosnia Medal
-Air Medal (2)
-Global War on Terrorism
-Distinguished Flying Cross (3)


19 janvier 1991, début de Tempête du désert. A environ 150 km au sud de la patrouille de Larry Pitts se trouvait une autre formation de quatre F-15C Eagle du 33rd TFW, commandée par le capitaine Cesar Rodriguez. "Rico" avait ce jour-là le capitaine Craig Underhill pour ailier, alias "Mole".
Au bout de cinq longues heures de patrouille et de ravitaillement successif, la formation de Rodriguez reçut un changement d'ordre, lui demandant de se porter au plus vite vers le nord - en territoire irakien -, pour réceptionner une importante formation de chasseurs-bombardiers qui revenaient d'une mission de bombardement.
Rodriguez d√©cida de scinder sa formation en deux. Underhill et lui-m√™me se porteraient √† la rencontre des bombardiers, tandis que les deux autres Eagle continueraient √† prot√©ger les AWACS et Rivet Joint qui orbitaient pr√®s de la fronti√®re irakienne. Rodriguez poussa les gaz et fit un break pour se diriger vers le nord, aussit√īt suivi par Underhill.
Sur le chemin, Rodriguez détecta de nombreuses activités tout autour de la formation des bombardiers, notamment une formation de deux Mig-29 Fulcrum qui volait au cap sud-sud-ouest, à une distance d'une centaine de kilomètres. Les deux Fulcrum attirèrent évidemment toute son attention, car ils volaient en direction des bombardiers qui volaient vers le sud.
A 65 km de distance, les Eagle accroch√®rent les deux Fulcrum. Aussit√īt, ces derniers firent demi-tour pour repartir vers Bagdad, peut-√™tre dans l'espoir d'attirer les Eagle am√©ricains √† port√©e des SAM prot√©geant la capitale.
Mais bient√īt, un autre appel provenant de l'AWACS parvint √† Rodriguez et √† son ailier : "Bandit au 330, √† 13." (Avion ennemi √† 10 heures, distance 13 nautiques.)
Rodriguez vira immédiatement vers l'ouest pour contrer le nouvel intrus. Underhill en fit de même. Durant la manoeuvre, Rodriguez se retrouva à 2.400 mètres devant son ailier, et environ 300 mètres plus bas.
Underhill accrocha bient√īt l'intrus et tenta d'√©tablir un contact visuel, main gauche sur la manette des gaz. A une dizaine de kilom√®tres de distance, l'AWACS confirma enfin que c'√©tait un Mig-29 Fulcrum.
En entendant le mot "hostile", Underhill pressa aussit√īt sur la d√©tente et lib√©ra un AIM-7 Sparrow. Au m√™me moment, Rodriguez fut accroch√© par le Fulcrum et dut d√©gager au plus vite. Il vira brutalement √† gauche en piquant vers le bas, tout en larguant des leurres thermiques... juste √† l'instant o√Ļ le missile d'Underhill passa √† √† peine 100 m√®tres au-dessus de lui.
Le Sparrow pulvérisa le Mig qui venait d'accrocher Rodriguez, le pilote irakien fut tué sur le coup. Les deux Eagle se remirent en formation et s'apprêtaient à repartir vers le sud, lorsque l'AWACS signala un autre Fulcrum dans leurs six heures.
Les deux Eagle firent imm√©diatement volte-face pour engager le Mig irakien. Juste au moment o√Ļ Underhill parvint √† verrouiller sur le Mig, ce dernier fit un break √† gauche pour essayer de se d√©rober. En faisant ainsi, il exposait son flanc √† Underhill, mais l'ailier de Rodriguez retint son tir. Car le doute s'√©tait install√© dans son esprit depuis la destruction du premier Mig. Underhill √©tait effondr√© en pensant avoir peut-√™tre descendu un avion ami.
Du Sparrow, Underhill passa au Sidewinder, puis au canon. A ce moment-là, le Mig volait toujours cap au sud, tandis qu'Underhill et Rodriguez volaient cap au nord. Soudain, le Fulcrum fit un virage serré à gauche, suivi d'un demi-tonneau et revint vers la droite. Droit sur les Eagle américains. Les Eagle, quant à eux, virèrent sèchement à droite pour garder le Fulcrum droit devant eux. Underhill grimpa à 9.000 pieds, afin d'établir un contact visuel sur l'intrus qui s'approchait. Pour l'heure, le contact n'était toujours pas classé comme "hostile" par le système IFF d'Underhill.
Finalement, Rodriguez et le Fulcrum irakien se croisèrent à moins de 100 mètres l'un de l'autre. Il reconnut instantanément son camouflage et sa cocarde, ainsi que ses formes générales.
Les deux appareils virèrent à gauche pratiquement au même moment, chacun cherchant à prendre l'avantage sur l'autre. Mais l'Irakien commit l'erreur de virer trop large, laissant à Rodriguez l'occasion de se glisser derrière lui. Voyant le danger, l'Irakien resserra son virage et entama une spirale descendante.
L'Eagle √©tait √† pr√©sent aux limites de sa r√©sistance structurelle. Des tourbillons de couche limite se formaient autour des saumons d'aile alors qu'il continuait de virer le plus serr√© possible pour rester coll√© au Fulcrum. Rodriguez venait de pousser les gaz en but√©e. Il savait aussi qu'√† ce petit jeu, le Fulcrum finirait par l'emporter, car il pouvait virer plus serr√© gr√Ęce √† son poids bien inf√©rieur √† l'Eagle. Cependant, il maintint toujours son virage derri√®re le chasseur irakien, guettant la moindre occasion. Le sol se rapprochant, il savait que le Fulcrum n'aurait d'autre choix que d'interrompre sa manoeuvre d'un moment √† l'autre pour reprendre de l'altitude. Et c'√©tait ce moment pr√©cis qu'il lui faudrait saisir... Etant √† pr√©sent trop proche du Fulcrum, Rodriguez s√©lectionna le Sidewinder et tenta d'aligner le Mig dans son viseur. D'un rapide coup d'oeil, il vit √©galement qu'ils √©taient descendus √† moins de 5.000 pieds du sol. Bient√īt...
Alors, le pilote irakien tenta l'impensable...
Rodriguez vit le Fulcrum effectuer un renversement, puis piqua vers le sol. Son pilote tentait un "Split-S" ! A moins de 5.000 pieds d'altitude !
L'Américain ramena son avion à l'horizontale et observa la manoeuvre. Le Fulcrum, ses réacteurs hurlant, fonçait vers le sol. Et il percuta le désert avant de pouvoir boucler la manoeuvre. L'avion en flammes roula sur le sable et se désintégra.
Puis, les deux Eagle se rejoignirent et reprirent le chemin du sud. Chacun ramenant une victoire.


Image
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron