Lawrence Edward "Cherry" Pitts, USAF

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Lawrence Edward "Cherry" Pitts, USAF

Messagepar Guns » Ven 15 Oct 2010 22:53

Fiche militaire :

Service actif :
Guerre : Première Guerre du Golfe
Missions de combat :
Heures de vol :
Victoires aériennes homologuées : 1
Appartenance : 58th Tactical Fighter Squadron, 33th Tactical Fighter Wing
Avions : F-15C Eagle
Grade le plus élevé : Colonel
Médailles :
-Kuwait's Liberation of Kuwait Medal
-Distinguished Flying Cross


19 janvier 1991, déclenchement de l'Opération "Tempête du désert". Le capitaine Larry Pitts faisait partie d'une formation de quatre F-15C Eagle du 33rd TFW, et avait pour mission de patrouiller dans la zone nord de l'Irak, et de protéger tous les chasseurs-bombardiers sur leur trajet de retour. Le capitaine Rick Tollini était le chef de patrouille, et Pitts, son ailier. Les quatre chasseurs volaient direction cap au nord, un peu au-dessus de la couche nuageuse.
Juste après leur ravitaillement, la patrouille reçut un appel de l'AWACS leur signalant un vol d'appareils inconnus qui venait du cap nord-sud, droit dans leur direction. Les Eagle se mirent en post-combustion et foncèrent plein nord pour les engager.
Au bout d'un moment, les chasseurs am√©ricains d√©tect√®rent deux groupes d'√©chos sur leurs √©crans radar. Le premier s'av√©rait √™tre une paire de Mig-25 Foxbat qui volait √† 10.000 pieds et plein sud. Le deuxi√®me groupe, qui se trouvait √† 30¬į sur la droite des Eagle, √©tait une paire de Mig-29 Fulcrum et se dirigeait au sud-sud-ouest. Cette deuxi√®me paire, distante seulement de quelques 50 nautiques, √©tait la menace la plus s√©rieuse. Tollini et Pitts vir√®rent aussit√īt de bord et se dirig√®rent vers les Fulcrum pour les r√©ceptionner. Presque au m√™me moment, les deux Fulcrum firent un virage de 180¬į pour retourner vers Bagdad, au nord-nord-est.
Sentant la menace √©cart√©e, Tollini et son ailier reprirent la direction du nord pour intercepter la paire de Foxbat qui arrivait toujours. A environ 45 km de distance, les Eagle verrouill√®rent les Foxbat sur leurs √©crans radar. Mais aussit√īt, les Foxbat adopt√®rent la m√©thode d'√©vitement qu'ils avaient apprise aupr√®s des Sovi√©tiques, qui consistait √† larguer des nuages de paillettes puis de piquer √† tr√®s basse altitude, afin de confondre leurs √©chos avec ceux du sol. Ils emp√™chaient ainsi les Am√©ricains d'utiliser leurs AIM-7 Sparrow.
Une fois avoir largu√© les paillettes, les deux Foxbat fon√ßaient plein ouest, presque au ras du sol. Pendant un moment, les quatre Eagle perdirent leurs traces. Mais bient√īt, l'un des Foxbat vira √† nouveau plein sud vers les Am√©ricains, comme pour les d√©fier. Pitts focalisait son attention sur le Mig num√©ro 2 et n'allait pas tarder √† le voir passer √† toute vitesse devant son Eagle.
Pitts attendit les instructions de son leader et entendit "Soutien !" dans ses écouteurs. Cela voulait que Pitts pouvait mener l'attaque, tandis que Tollini serait son ailier pour le couvrir.
Pitts bascula imm√©diatement et effectua un "Split-S", suivi d'un demi-tonneau serr√© sur la gauche. La manŇďuvre lui fit encaisser plus de 9 G, mais le ramena instantan√©ment derri√®re le Foxbat qui volait en supersonique. Pitts r√©tablit le contact visuel avec sa cible. La distance √©tait bonne pour un tir de missile.
Et, au lieu de voler tout droit pour essayer de distancer l'Eagle, le pilote du Foxbat commit la premi√®re erreur en voulant entra√ģner ce dernier dans un combat circulaire o√Ļ il serait largement surclass√©. A sa vitesse actuelle - √† savoir 700 nŇďuds -, le Foxbat aurait besoin d'une surface √©quivalente √† celle de la Suisse pour boucler son virage, alors que l'Eagle pouvait le boucler dans un rayon de 975 m !
Très rapidement, l'Eagle de Pitts se retrouva donc à l'intérieur du virage du Foxbat et les conditions d'utilisation du Sidewinder devenaient quasi optimales. De plus, le Foxbat perdait son énergie dans le virage prolongé et sa vitesse commençait à descendre.
Pitts cadra les tuy√®res incandescentes du Mig dans son viseur et s√©lectionna un Sidewinder. Il pressa la d√©tente et le missile partit en direction du Mig. Mais ce dernier largua aussit√īt des leurres thermiques et parvint √† d√©tourner le missile. Pitts recadra le Mig dans le viseur et s√©lectionna un Sparrow. Il obtint l'autorisation de tir et appuya √† nouveau sur la d√©tente. Le missile fila vers le Mig mais n'explosa pas. Deuxi√®me missile perdu.
Pitts sélectionna un deuxième Sidewinder et tira. A nouveau, l'Irakien le détourna avec des leurres thermiques. Après la perte de ce troisième missile, Pitts se dit qu'il allait devoir opter pour le canon. Mais le Mig était trop loin pour qu'il puisse ajuster le tir. A une distance de 1.800 mètres, Pitts aligna une nouvelle fois le Mig dans son viseur et tira un deuxième Sparrow. Cette fois, le Sparrow fila tout droit vers le Mig et explosa. Le Mig fut entièrement désintégré lorsque Pitts traversa le nuage de fumée noire.
En regardant sur la gauche, Pitts aperçut l'Eagle de Tollini, son leader. Et très loin devant lui, un scintillement métallique : l'autre Mig. Le Foxbat volait droit sur Tollini, PC allumée. Il n'était plus distant que de quelques kilomètres. Mais Tollini refusa de tirer, car le Mig avait l'apparence d'un F-15 Eagle à cette distance. Et il voulait une identification positive, afin d'éviter un tir fratricide.
Alors, en supposant que l'ennemi se f√Ľt pas sur la m√™me fr√©quence, Tollini demanda : "Quelqu'un est en post-combustion ?"
Aucune r√©ponse. Car aucun Eagle n'√©tait alors en post-combustion. L'appareil √©tait bien un Mig. Tollini lan√ßa aussit√īt un Sidewinder vers l'intrus. Mais encore une fois, il fut d√©tourn√© par les leurres lanc√©es par le Mig. Puis ce dernier commit la faute de virer vers la gauche, d√©voilant son flanc √† Tollini. L'Am√©ricain s√©lectionna un Sparrow, le lan√ßa et pulv√©risa le Mig √† son tour.


Image
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités