Randall "Duke" Cunningham, USN

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Randall "Duke" Cunningham, USN

Messagepar Guns » Mer 6 Oct 2010 19:48

Fiche militaire :

Image

Service actif : 1967 - 1987
Guerre : Guerre du Vietnam
Missions de combat au-dessus du Viet Nam :
Appontages sur porte-avions : ?
Victoires aériennes homologuées : 5
Appartenance : VF-96 "Fighting Falcons", USS Constellation
Avions : F-4J Phantom II
Grade le plus élevé : Commander (lieutenant-colonel), Navy Fighter Weapons School (Top Gun)
Médailles :
Navy Cross
Silver Star (2)
Air Medal (15)
Purple Heart


Matin du 10 mai 1972, le jour le plus sanglant de la Guerre du Vietnam. Randy Cunningham et Willie Driscoll venaient de décoller dans leur F-4J Phantom II "Showtime 112", direction Vietnam du nord. Appartenant à une force de frappe de 35 autres Phantom II, ils avaient pour mission de bombarder la gare de triage de Hai Duong. Les Nord-Vietnamiens étaient résolus à briser cette force de frappe. Ils venaient de faire décoller des Mig de cinq bases différentes.
Une fois avoir largu√© ses bombes, Cunningham se mit √† orbiter dans la zone pour prot√©ger les A-7 Corsair II qui arrivaient juste apr√®s lui. Il volait en compagnie de Bryan Grant. Cunningham et Driscoll √©taient en train d'observer les d√©g√Ęts caus√©s par les bombes lorsque, tout √† coup, Grant annon√ßa : "Mig-17 √† sept heures !"
Deux Mig-17 leur arrivaient effectivement par l'arrière, leurs canons crachaient des obus. Cunningham réagit instantanément en virant à droite. L'un des Mig le dépassa par en-dessous, tandis que l'autre, qui se trouvait à 1.500 pieds plus loin, attaqua Cunningham en remontant par son ventre. Grant fit savoir à Cunningham qu'il s'occupait de celui-là, afin que Cunningham puisse se concentrer sur celui qui venait de le dépasser.
Cunningham pointa le nez de son Phantom vers le Mig et entendit le hululement strident de ses missiles Sidewinder. Il arma le premier et tira. Le missile fila droit dans la tuyère du Mig et explosa. Le chasseur nord-vietnamien tomba en tournoyant. Cunningham venait d'inscrire la troisième victoire à son tableau de chasse.
Puis, "Duke" accéléra jusqu'à 900 km/h pour se débarrasser du Mig qui le talonnait toujours. Une fois rassuré de ne plus avoir personne derrière lui, il effectua un "Immelmann", autrement dit un demi-tonneau suivi d'un demi-looping, pour revenir dans le champ de bataille et de rechercher d'autres cibles. Cunningham aperçut alors une paire de F-4 Phantom piégée par une "roue" (Wheel) tendue par pas moins de huit Mig.
L'unique parade était de traverser cette "roue" à très grande vitesse, tirer sur une cible, puis de se désengager aussi rapidement que possible en profitant de la vitesse. Mais Cunningham n'avait pas le choix, car deux des siens étaient en difficulté. Alors, il fonça dans le piège tête baissée...
En p√©n√©trant dans le circuit, "Showtime 112" faillit entrer en collision avec un des Phantom qui venait d'en sortir. Ce dernier avait aper√ßu les deux Mig (un Fresco et un Fishbed) qui le pourchassaient dans ses sept heures, mais il manqua le troisi√®me qui s'approchait dans ses cinq heures. Cunningham poussa les gaz et se lan√ßa aussit√īt √† la poursuite des Mig. Mais la proximit√© des appareils l'emp√™chaient d'utiliser ses Sidewinder. Il risquait tout simplement de tirer sur le Phantom poursuivi. Cunningham cria dans la radio : "Break √† droite !"
Son cri fut tellement fort que tous les Phantom présents dans le circuit virèrent simultanément à droite. Le Mig qui se trouvait à cinq heures du Phantom poursuivi vira aussi à droite mais ne put suivre. Il se retrouva rapidement distancé. Lentement, il glissa dans le viseur de Cunningham... qui tira son second Sidewinder. Le missile fit mouche et arracha la queue du Mig. Quatrième victoire.
Quatre Mig-21 Fishbed, qui volaient jusque-là en haute altitude, décidèrent d'intervenir et prirent Cunningham pour cible, alors que celui-ci venait déjà de reprendre la direction du porte-avions. Voyant les quatre Fishbed, Cunningham accéléra pour les distancer. Les Fishbed abandonnèrent la poursuite au bout de quelques milles.
A l'approche de la c√īte, Cunningham annon√ßa √† Driscoll : "Mig en approche √† douze heures. Essaye de le verrouiller."
Mais Driscoll n'y parvint pas et le fit savoir à Cunningham. Ce dernier dit alors : "Bon... Je vais lui filer la frousse de sa vie."
Sur ces paroles, Cunningham poussa les gaz à fond et se précipita sur le Mig-17. Un erreur qui faillit lui être fatale... Cunningham avait oublié les canons du Mig-17, comme un novice.
Le pilote du Mig se chargea pour le lui rappeler. Cunningham monta imm√©diatement en chandelle pour √©viter la rafale. Le Mig grimpa juste derri√®re lui. Cunningham regarda par-dessus son √©paule, s'attendant √† ne plus voir personne. Mais le Mig √©tait l√†, et il ne le l√Ęchait pas. Ce Mig voulait la bagarre. Les deux appareils volaient √† pr√©sent verri√®re contre verri√®re. Les pilotes n'avaient plus qu'√† lever leurs t√™tes pour pouvoir se regarder.
Alors, Cunningham enclencha la post-combustion pour d√©passer le Mig poursuivant. Deuxi√®me grossi√®re erreur qui avait aussi failli lui co√Ľter la vie. Une fois derri√®re lui, le Mig ouvrit √† nouveau le feu.
L'Am√©ricain √©crasa le palonnier droit et bascula sur le c√īt√© pour √©viter cette nouvelle rafale. Puis le Phantom bascula sur le dos et repiqua vers le sol, le Mig en fit de m√™me, presque au moment.
Bient√īt, les deux avions s'engag√®rent dans une manŇďuvre classique appel√©e "Ciseaux verticaux", c'est-√†-dire que le combat se passerait uniquement sur le plan vertical.
Cunningham montait en chandelle, effectuait un demi-tonneau, puis repiquait vers le sol. Le Mig en faisait de m√™me de son c√īt√©, et les deux avions se croisaient pendant cinq ou six fois. Mais aucun des deux n'arrivait √† obtenir un angle de tir favorable. En contrepartie, cette manŇďuvre fit perdre aux deux √©norm√©ment d'√©nergie. Le Phantom de Cunningham commen√ßa bient√īt √† trembler, tout pr√®s du d√©crochage. Con√ßu pour voler √† une plus basse vitesse, le Mig allait prendre l'avantage.
Cunningham se r√©tablit √† l'horizontale et enclencha √† nouveau la post-combustion. En un clin d'Ňďil, il parvint √† s'√©loigner du Mig. L'Am√©ricain fit un virage et revint vers le Mig. Il ne voulait pas que ce combat finisse en match nul. Mais cette fois, il prit soin de s'√©carter sur le c√īt√©, afin que le Mig ne puisse pas lui tirer dessus.
Puis, Cunningham remonta à nouveau en chandelle, et le Mig en fit autant. Cunningham se dit dans sa tête : "Ce gars n'est pas un novice..."
Et une nouvelle fois, les deux avions s'engag√®rent dans une longue s√©rie de "Ciseaux verticaux". Et encore une fois, le Phantom perdit toute son √©nergie d'avant la manŇďuvre. Le Mig √©tait sur son terrain.
Furibard, Cunningham enclencha la post-combustion pour s'√©loigner rapidement du Mig, fit un large virage et revint pour la √©ni√®me fois vers le Mig. Il pointa son Phantom √† 60¬į et grimpa. Le Mig se lan√ßa aussit√īt √† sa poursuite. Cunningham effectua alors la manŇďuvre qu'il avait apprise √† l'√©cole "Top Gun" : rel√Ęcher les gaz en sortant les a√©rofreins. Ce qui aurait pour effet de freiner le Phantom en plein vol. Le Mig, s'attendant √† voir le chasseur am√©ricain d√©bouler devant lui, overshooterait. Mais cette manŇďuvre de freinage risquerait aussi de faire d√©crocher le Phantom et, dans ce cas, il ferait une cible facile pour le Mig. Il faudrait √™tre tr√®s d√©licat avec les gaz et les gouvernes...
Cunningham dira plus tard : "C'est comme freiner sur une autoroute à grande vitesse. Vous allez voir les autres voitures vous dépasser. Mais si vous ne dégagez pas, elles vous rentreront dedans..."
L'Américain prit sa décision et tenta le tout pour le tout, et son pari fut gagnant. Il vit le Mig le dépasser. Le Mig continua à grimper, le Phantom à présent à ses trousses.
Obs√©d√© par la poursuite, l'avion de Cunningham s'√©tait rapproch√© jusqu'√† une distance de 200 m√®tres environ. Une distance impossible pour utiliser les Sidewinder. Et, alors qu'il essayait de trouver l'astuce pour laisser le Mig le distancer, celui-ci lui facilita la t√Ęche en acc√©l√©rant subitement. Le Mig se mit √† grimper presque √† la verticale puis, il se mit √† vaciller et piqua vers le sol. Cunningham effectua un tonneau pour se recaler derri√®re le Mig. Il √©tait √† pr√©sent parfaitement plac√©.
En espérant que la chaleur du sol pourrait détourner les Sidewinder, le Mig maintint son piqué. Mais lorsque le Mig se trouvait enfin distant d'environ 600 mètres, Cunningham pointa son nez vers lui et tira le Sidewinder. Le missile pénétra dans la tuyère et pulvérisa le Mig. Plus tard, Cunningham apprendrait que ce cinquième Mig qu'il venait d'abattre était sans doute celui du controversé "Colonel Tomb", alias Nguyen Toon, l'as nord-vietnamien aux 13 victoires aériennes.
Enclenchant la post-combustion, Cunningham tentait de rallier son porte-avions au plus vite, car le secteur grouillait √† pr√©sent de Mig. Mais durant son virage, il aper√ßut du coin de l'oeil la tra√ģn√©e d'un missiles SA-2 qui montait droit vers lui, telle un poteau t√©l√©graphique. Le missile explosa sous l'aile droite du Phantom et le secoua comme une feuille.
Quelques secondes plus tard, Cunningham annonça à Driscoll : "Systèmes hydrauliques H.S."
Driscoll se retourna et vit des flammes lécher tout l'arrière du fuselage. Et le Phantom se mit à dévier vers la gauche.
Cunningham annonça à nouveau : "Système hydraulique de secours en panne."
Et l'avion se mit à voler tout seul sur le dos. Il n'était plus gouvernable. Cunningham se mit à prier son Créateur. Il lui demanda de ne pas le laisser se faire emprisonner.
Instinctivement, il continuait √† pointer le nez de l'appareil vers le haut, afin de ne pas perdre de l'altitude. A l'aide du gouvernail de direction, Cunningham parvint √† remettre l'appareil sur le ventre. Mais presque aussit√īt, le Phantom se mit √† voler sur le dos.
En scrutant son tableau de bord, Cunningham vit qu'il venait de perdre 10.000 pieds mais qu'il continuait n√©anmoins en direction de la c√īte. Les alarmes hurlaient alors que les deux hommes s'ent√™taient √† rester sangl√©s √† leurs si√®ges, car chaque seconde qui passait les rapprochait de la c√īt√© : leur seule chance de salut.
Tout à coup, Cunningham parvint à redresser l'appareil et à reprendre un peu d'altitude. Alors, il se dit dans sa tête :
"Dieu n'a rien √† voir l√†-dedans. C'est gr√Ęce √† mes qualit√©s de pilote si on s'en sort..."
Aussit√īt, le Phantom se retourna sur le dos comme pour lui r√©pondre. Cunningham paniqua et demanda aussit√īt gr√Ęce √† Dieu...
Et le Phantom parcourut les 50 kilom√®tres ainsi... jusqu'√† la c√īt√©. Soudain, il y eut comme une explosion et la queue du Phantom se d√©tacha, et les deux parties de l'avion tomb√®rent en vrille √† plat.
Mais le Phantom avait enfin atteint la c√īte. Driscoll parvint √† tirer sur la poign√©e d'√©jection entre ses jambes, et √©jecta son pilote et puis, lui-m√™me. Une fois dans l'eau infest√©e de requins, les deux hommes furent rapidement secourus et ramen√©s au porte-avions.
Pendant un moment, ils avaient cru avoir livré ce jour-là le combat de trop...


Image
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Re: Randall "Duke" Cunningham, USN

Messagepar PhantomII » Dim 30 Oct 2011 16:47

Génial Guns !!
On s'y croirait !! 8-)
Image
Avatar de l’utilisateur
PhantomII
Aspirant
Aspirant
 
Messages: 515
Inscription: Ven 23 Sep 2011 21:29
Medals: 2
Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: Randall "Duke" Cunningham, USN

Messagepar Arvernix » Sam 5 Nov 2011 14:47

Un bon moment d'adrénaline :lol:
Avatar de l’utilisateur
Arvernix
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 130
Inscription: Mar 25 Jan 2011 09:44
Localisation: BLOT L'EGLISE (63)
Medals: 4
carriere militaire (1) dossier 2ème classe (1) photo de 2ème classe (1) + 1 an d'ancienneté (1)


Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron