Edward Vernon "Eddie" Rickenbacker, USAAS

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Edward Vernon "Eddie" Rickenbacker, USAAS

Messagepar Guns » Mer 6 Oct 2010 12:31

Fiche militaire :

Image

Service actif : 1917 - 1918
Guerre : Première Guerre Mondiale
Heures de vol : 300
Victoires aériennes homologuées : 26
Appartenance : 94th Aero Squadron
Avions : Spad XIII
Grade le plus élevé : Major (commandant)
Médailles :
-Congressional Medal of Honor
-Distinguished Service Cross (7)
-World War I Victory Medal
-Legion of Honor
-Croix de Guerre (France)


A l'aube du 25 septembre 1918, Rickenbacker patrouillait seul dans son Spad XIII "Hat in the ring". A l'approche du front, il n'allait pas tarder à apercevoir deux points noirs à l'horizon, dans ses dix heures bas. C'étaient des LVG, des avions de reconnaissance allemands. Mais ils n'étaient pas les seuls. Derrière eux, à 1.000 pieds plus haut, évoluait une formation de cinq Fokker D.VII qui leur servait d'escorte. Le D.VII était l'un des meilleurs chasseurs allemands de la Première Guerre Mondiale.
Un combat inégal à 1 contre 7, la plupart des pilotes y renonceraient, pas Rickenbacker. Suivant la première règle du "Dicta Boelcke", il prit d'abord de l'altitude, afin de pouvoir attaquer la formation allemande le soleil dans le dos. Et, une fois que les Allemands l'eurent dépassé, Rickenbacker appliqua la cinquième règle de Boelcke : attaquer par l'arrière.
L'Américain coupa les gaz, fit un tonneau et piqua sur eux en silence. Il prit le dernier des D.VII pour cible. L'Allemand repéra le Spad et fit un écart par la droite. Mais il était trop tard...
La rafale de balles incendiaires cribla le D.VII et l'incendia. Le Fokker tournoya sur lui-m√™me en l√Ęchant une √©paisse fum√©e noire. Les quatre autres s'√©parpill√®rent aussit√īt, laissant le champ libre √† Rickenbacker, qui continua √† piquer droit devant lui. Ses vraies cibles √©taient √† pr√©sent juste devant : les deux LVG.
Et, avant que les quatre Allemands r√©alis√®rent enfin que leur assaillant √©tait un seul avion, puis se r√©organisaient en formation d'attaque, Rickenbacker √©tait d√©j√† sur les LVG. Ces derniers aper√ßurent l'Am√©ricain et prirent la fuite en plongeant. Puis leurs mitrailleurs arri√®re commen√ßaient √† r√©pliquer. Rickenbacker piqua sur les avions allemands pour √©viter les rafale des mitrailleuses, remonta ensuite rapidement pour les attaquer par dessous, l√† o√Ļ un avion est le plus vuln√©rable.
Le LVG de droite vira sur le c√īt√© pour permettre √† son mitrailleur de viser Rickenbacker. Le second LVG se glissa derri√®re le Spad XIII, afin de le prendre dans un tir crois√©. Rickenbacker remonta brusquement en chandelle pour √©viter les rafales. Il √©tait en mauvaise posture √† pr√©sent. Il reprit de l'altitude pour se mettre hors de port√©e, vola ensuite la t√™te en bas pour garder le contact visuel - quatri√®me r√®gle de Boelcke -, puis repiqua sur le LVG le plus proche. A nouveau, Rickenbacker dut plonger sous les deux LVG pour √©viter leurs rafales meurtri√®res. Il fut contraint de r√©p√©ter plusieurs fois la m√™me manoeuvre, et tirer sur le ventre des LVG d√®s qu'il en avait l'occasion. Puis, l'inattendu se produisit... Les deux LVG se s√©par√®rent. Une erreur tactique, car ils ne pouvaient plus se prot√©ger √† pr√©sent l'un l'autre avec leurs mitrailleuses. Une "br√®che" s'√©tait donc creus√©e entre les deux LVG, et Rickenbacker s'y engouffra pour canarder le LVG de droite. Instantan√©ment, le biplan allemand s'abattit en tournoyant.
Jetant un oeil par-dessus son √©paule, Rickenbacker d√©cida que deux victoires pour la journ√©e, c'√©tait bien assez. Alors, il piqua l√©g√®rement pour regagner de la vitesse, et se d√©sengagea vers la direction d'o√Ļ il √©tait venu - septi√®me r√®gle de Boelcke...


Phrase de Rickenbacker concernant le titre d'as : "Ce titre contient en lui les germes d'un destin tragique, car tout ceux qui l'ont reçu ont quitté ce monde. J'avais l'impression de porter sur les épaules le poids de cette superstition à chaque décollage, et je n'ai jamais pu oublier que les as ne vivaient jamais très longtemps."


Image
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron