La barrière d'arrêt d'urgence

La barrière d'arrêt d'urgence

Messagepar vigi » Ven 24 Sep 2010 21:35

Un porte-avions est conçu pour être autonome.
Qui dit autonome, dit capable de faire face à toutes les situations, y compris de pouvoir récupérer un appareil qui n'a plus la capacité d'apponter à l'aide des brins d'arrêts.
Les raisons peuvent être diverses, du défaut de fonctionnement de la crosse d'appontage jusqu'à un problème de train d'atterrissage.
Pour assurer une récupération d'un appareil avec ce genre de problème, les porte-avions sont dotés d'un équipement qui se retrouve également sur certaines pistes d'aéroport et bases aérienne:

-La barrière d'arrêt d'urgence.

Image Image
sources images: US Navy

La barrière d'arrêt d'urgence est mise en place par l'équipe de quart sur le pont d'envol sur les porte-avions US.
Sur les porte-avions français, aujourd'hui le Charles de Gaulle, cette charge revient aux équipes PEH (les équipes chien jaunes) de la partie centrale et arrière du pont, assistées des équipes catapultes ainsi que des équipes PEH du secteur avant.


Ce syst√®me situ√© apr√®s les brins d'arr√™t, est constitu√© de deux bras hydrauliques, qui sont d√©ploy√©s gr√Ęce √† un circuit constitu√© d'une bache (r√©servoir hydraulique) et d'une pompe.
Image

D'une barrière constitué de plusieurs lanières en nylon verticales qui sont raccordées à deux lanières horizontale.

Image

Image


Cette barrière faite de nylon tressé permet d'arrêter tous les types d'appareils embarqués à bord du porte-avions, quelques soit leurs configurations de vols.
Elle est raccordé à un système d'arrêt hydraulique identique à celui des brins d'arrêt afin de donner une certaine élasticité à cette barrière d'arrêt.
L'utilisation reste cependant un recours ultime, dans la mesure o√Ļ l'appareil qui est ainsi r√©cup√©r√© subit g√©n√©ralement de s√©rieux dommages notamment au niveau de la cellule due √† l'arr√™t brutale provoqu√© par ce syst√®me.
Dans le cas o√Ļ un d√©routement vers une base terrestre est possible, cette solution sera donc pr√©f√©r√© √† la r√©cup√©ration par la barri√®re d'arr√™t.

Image


La preuve par l'image que ce système peut tout arrêter...Un Vigi qui "charge un peu" en prenant la barrière.
Dans la mesure ou il n'y a pas eu plus lourd comme appareil embarqué sur les porte-avions, le système est donc efficace.

Image

Plus léger, mais dans un style plus rude, un A-4 Skyhawk se fait stopper par la barrière.
Image

sources images: US Navy
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: La barrière d'arrêt d'urgence

Messagepar nanard » Sam 10 Mar 2012 19:19

Bien foutue ta présentation, mais elle appelle une question. Si j'ai bien compris, la barrière n'est installée qu'a la demande :?: L'avion en difficulté, il a pas intérêt, en plus à être short pétrole, parce que, au pif, c'est au moins dix minutes un quart d'heure de mise en place :!: Il a le temps de se faire vieux le cocher :fume:
nanard
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: La barrière d'arrêt d'urgence

Messagepar vigi » Dim 11 Mar 2012 00:10

Effectivement, le syst√®me est mis en place √† la demande. G√©n√©ralement apr√®s l'annonce par le pilote d'un probl√®me majeur, voir plut√īt de probl√®meS majeurS... autrement appel√© Loi de Murphy ou Murphy's law.
L'ordre peut également être donné par l'OA (Officier Appontage) si ce dernier détecte une avarie majeur sur l'appareil en approche ou lors d'un "bolt" (appontage raté).

Pour la mise en place, on est plut√īt dans l'ordre de cinq minutes maximum.
La barri√®re se trouve dans une sorte de coffre le long du pont (je ne sais plus si c'est sur tribord ou b√Ębord) et elle est d√©ploy√©e en travers par les √©quipes de pont d'envol.
La mise en tension est faite à l'aide des bras de levage.

Pour le coté "short pétrol" (sauf avarie majeur...voir Murphy's law au dessus), un appareil en phase d'appontage a toujours une capacité de carburant lui permettant d'effectuer au moins trois "bolt". Donc, ça laisse le temps aux équipes de pont pour installer la barrière.

Enfin, lorsqu'il faut récupérer un appareil avec la barrière, on s'arrange pour faire apponter tous les autres avant. Pour une raison simple:
Une fois déployé, le taxi qui va venir s’emmêler les plumes et le reste dedans va nécessiter un petit paquet de minutes avant d'être dégagé.
Si en plus il décide de laisser des morceaux en chemin, un peu comme le A-4 dans le sujet ci-dessus, ben... va falloir que l'équipe de ménage passe le balai avant qu'un autre bestiau vienne se présenter en finale.
En gros, par beau temps et mer calme, je dirais dans les deux heures bon poids avant de relancer des activités aériennes...
Alors si la dessus on met le bazar en mode Loi de Murphy:
-a) de nuit
-b) avec une météo écossaises
-c) avec un feu de camp au kérosène et alliage d'aluminium/magnésium sur le pont
-d) tout ce qui ne doit pas merder, va obligatoirement merder.

On peut vite filer sur les quatre heures d'arrêt de mouvement aérien...voir plus.
On a donc tout intérêt à récupérer le malade en dernier, quitte à ce que ce dernier soit obligé de s’éjecter si il peut plus attendre.
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: La barrière d'arrêt d'urgence

Messagepar nanard » Dim 11 Mar 2012 09:55

Merci pour ces bonnes explications, parce que gr√Ęce √† toi j'ai am√©lior√© (et ot√© les couenneries que j'avais laiss√© pass√©) mon dico sur cette rubrique que je trouvais vaseuse depuis au moins deux ans :!: :mrgreen:
nanard
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: La barrière d'arrêt d'urgence

Messagepar vigi » Dim 11 Mar 2012 12:39

Et ton Dico Nanard...
Ça va être un bouquin ? :)
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)


Retourner vers Techniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité