JM-1 & 2 le B-26 Marauder de la Navy

JM-1 & 2 le B-26 Marauder de la Navy

Messagepar vigi » Ven 5 Juil 2013 15:15

Premier vol: 25 Novembre 1940
Mise en service: Février 1941
Retrait:

Comme pour tout les appareils qui servirent essentiellement au sein d'unités d'armée de l'air, il ne sera pas évoqué ici la carrière et le développement du B-26 Marauder, mais uniquement les missions que ces appareils accomplirent au sein de l'US Navy qui fut la seul Marine à utiliser ce bombardier moyen.
Si l'histoire du B-26 Marauder n'est pas le sujet de cette fiche, un rappel rapide est cependant nécessaire pour mieux situer cet appareil dans le contexte de l'époque.

Le B-26 est issue de l'appel d'offres de l'USAAF numéro 39-640 de Mars 1939, qui définissait le cahier des charges pour un bombardier moyen capable de voler à 560 km/h avec une charge de 910 kg de bombes sur une distance de 4 800 km.
Le développement et la mise en service se passèrent sans évènement marquant et, les premiers B-26 entrèrent en service en Février 1941.
Dès le début de sa carrière, le B-26 va jouir d'une mauvaise réputation en raison de ses vitesses d'approche et de décollage élevées, qui ne pardonnait pas la moindre erreur. Tenter une rotation ou un atterrissage en dessous de ces dernières amenait inévitablement au crash, tout comme la perte de puissance sur un des deux moteurs durant ces deux phases du vol.
Le concurrent direct du B-26 Marauder au sein de l'USAF étant le B-25 Mitchell, les équipages de B-26 ne tardèrent pas à tailler une réputation au Marauder, mauvaise réputation qui était inversement proportionnel à la bonne réputation du B-25.
Il faut admettre que si le B-25 Mitchell était qualifié d'avion stable, solide et admettant facilement la petite erreur de pilotage, le B-26 Marauder en était tout l'inverse.
Appareil au pilotage pointu, trop rapide pour un bombardier, mais trop lent pour en faire un avion de reconnaissance ou d'assaut, l'appareil se révéla de plus bien plus fragile mécaniquement que le B-25, obligeant ses équipages à un pilotage plus fin.
Et comme toute réputation, une fois établie, il est difficile de l'effacer, même si le B-26 eut un taux d'attrition au combat très inférieur à ses contemporains.

JM-1, les Marauder de l'US Navy.

L'US Navy s‚Äôint√©ressa au Marauder, non pas en tant que bombardier, mais en tant qu'appareil d'entrainement, sans doute en raison de sa vitesse de vol √©lev√©e, qui convenait parfaitement au r√īle de remorqueur de cible.
Les JM-1 de l'US Navy était issue de la version AT-23B dont la marine acquit deux-cents vingt-cinq exemplaires (BuNo 66595 à 66794 et 75183 à 75207).
Tous ces appareils furent employés pour le remorquage de cible et comme appareil de liaison logistique.
A part quelques exceptions qui conservèrent la livrée métal des B-26, les JM-1furent tous peint de couleur jaune ou orange vif.

Les JM-1 était dépourvu d'armement et la tourelle dorsale avait également été déposée.
Les appareils √©taient √©quip√©s de deux treuils qui permettait chacun de d√©rouler un c√Ęble soit pour une imposante cible remorqu√©e qui √©tait fix√© sur ch√Ęssis en partie basse de la section arri√®re du fuselage, soit pour des cibles en tissu de type manche √† air.
A la fin de l'exercice de tir, cette dernière était larguée à proximité du terrain d'aviation, une équipe au sol venait alors la récupérer et relever les impacts de balles, chaque appareil "tireur" avait des ogives peintes d'une couleur, ce qui permettait d'identifier sans erreur les coups au but pour chaque pilote.

Un JM-1 fut converti en appareil de reconnaissance photo et reçut pour l'occasion la désignation JM-1P.
Ce projet resta sans suite.
Certaines sources annoncent que plusieurs Marauder furent convertis en JM-1P, sans qu'aucun chiffres ne soit jamais avancé.
La seule chose qui peut être dite de manière certaine au sujet du JM-1P fut qu'il(s ??) conserva sa livrée jaune-orangé de remorqueur de cibles et, que l'appareil ne fut pas engagé au combat.

L'US Navy acquit un second lot de B-26 qui furent également employés comme remorqueur de cibles.
Issue d'un lot de TB-26G de l'USAAF, ces derniers reçurent la désignation JM-2.
Au nombre de quarante-sept, ces appareils avaient les BuNo 90507 à 90531 et 91962 à 91993.
Comparé au JM-1, les JM-2 bénéficiait des enseignements acquis sur les B-26.
Depuis la version B-26F, l'incidence de la voilure avait √©t√© port√©e √† +3,5¬į, ce qui permettait d'am√©liorer la stabilit√© durant les phases critiques pour le B-26 (ndlr: atterrissage et d√©collage).
Tout comme la version précédente, les JM-2 était dépourvu de tout armement, si ils conservaient bien leurs soutes à bombes, ces dernières reçurent comme les JM-1, les équipements pour les treuils de remorquages de cibles.

Les squadrons VJ-14 et 15 furent les deux unités principales qui utilisèrent les JM-1 & 2 de l'US Navy.
Les JM Marauder de l'US Navy reçurent des immatriculation comprenant un chiffre et les deux lettres MJ (MJ-1, 2, 3...).

L'US Navy et le Marines Corps furent les seuls unités aéronavales à utiliser le B-26 Marauder, qui connut, dans sa version armée de bombardier moyen une belle carrière à l'exportation durant et après la Seconde Guerre Mondiale.


Le Martin Marauder JM-1 en chiffres

Envergure : 21,65 m
Longueur:17,80 m
Hauteur: 6,55 m
Surface alaire : 61,10 m²

Masse à vide : 11 000 kg
Masse maximale : 17 000 kg

Motorisation : 2x moteurs Pratt & Whitney R-2800-43 de 1 900 ch
Vitesse maximale : 460 km/h
Plafond pratique : 6 400 m
Rayon d'action de combat : 1 850 km
Rayon d'action de convoyage : 4 590 km

Armement du JM-1 & 2: aucun

Armement du B-26G Marauder: (pour mémoire)
1x mitrailleuse Browning M-2 de 12.7 mm dans le nez
2x mitrailleuses Browning M-2 de 12.7 mm en tourelle dorsale
4x mitrailleuses Browning M-2 de 12.7 mm des deux c√īt√©s du cockpit
2x mitrailleuses Browning M-2 de 12.7 mm en tourelle de queue
1 800 kg de bombes en soute
8x roquettes HVAR de 130 mm sous huit points d'emports sous voilure


Image
Source image: San Diego Naval Archives Museum via flickr.com
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité