Mitsubishi B1M

Mitsubishi B1M

Messagepar vigi » Lun 24 D√©c 2012 00:06

Premier vol: Janvier 1923
Mise en service: 1924
Retrait:

Lorsque la Marine décida de se doter d'une aviation navale, les industries nippones n'avaient pas les capacités ni les connaissances nécessaires pour concevoir des aéronefs.
Mitsubishi s'attacha alors les services d'un groupe d'ingénieurs britannique conduit par Herbert Smith, que l'industriel nippon avait débauché de chez Sopwith Aviation Company.

Ce groupe d'ingénieurs avait déjà conçu le chasseur 1MF et l'appareil de reconnaissance 2MR.

Lorsque la Marine Impériale demanda à Mitsubishi de concevoir un avion torpilleur embarqué, Herbert Smith proposa d'adapter le modèle utilisé pour concevoir le chasseur et l'appareil de reconnaissance en lui donnant la capacité d'embarquer une torpille ou une charge de bombes.
Identique au 2MR de reconnaissance, l'appareil biplace doté d'un fuselage rallongé et d'une voilure agrandie effectua son premier vol en Janvier 1923 et entra en service au sein de la Marine japonaise sous la désignation B1M1 ou Type 13-1.
Une version triplace désigné B1M2 Type 13-2 remplaça ensuite les B1M1.
La production totale s'éleva à quatre-cents quarante trois appareils avec la version B1M3 ou Type 13-3.

Les bombardiers-torpilleurs B1M entrèrent en service en 1924 au sein de la Marine.
Ils √©taient encore en service √† bord des porte-avions Kaga et HŇćshŇć lorsque √©clata ce que les historiens nomm√®rent l'incident de Shanghai en 1932. Ce fut durant cette guerre Sino-Japonaise qu'un B1M fut perdu en combat a√©rien durant un duel qui opposa des appareils du Kaga contre un pilote am√©ricain, Robert Short, de l'escadrille des American volunteer, ce pilote perdra la vie quelques temps plus tard en d√©fendant la ville chinoise lors d'un √©ni√®me assaut de l'a√©ronavale japonaise.

Si certains B1M étaient encore engagés au combat en Chine, une grande partie des B1M avait déjà été cédé pour une utilisation civile dans le transport de fret ou de passagers à partir de 1929.


Versions du B1M

B1M1: version biplace motorisé avec un moteur Napier Lion de 450 ch. Cent quatre-vingt-dix-sept exemplaires.
2MT4: prototype d'une version hydravion de reconnaissance.
2MT5: prototype biplace avec un moteur Mitsubishi Hi (Hispano-Suiza construit sous-licence) de 450 ch
B1M2: version triplace bombardier-torpilleur avec un moteur Mitsubishi Hi. Cent quinze exemplaires.
B1M3: version avec une nouvelle hélice et un nouveau réducteur. Cent vingt-huit exemplaires.
T-1.2: désignation de la version civile.


Mitsubishi B1M en chiffres:

Longueur: 9,77 m
Envergure: 14,77 m
Hauteur: 3,50 m
Surface alaire: 59 m²

Masse à vide: 1 442 kg
Masse maximum au décollage: 2 697 kg

Motorisation: 1x moteur Napier Lion de 450 ch
Vitesse maximum: 210 km/h
Plafond pratique: 4 500 m

Armement:
2x mitrailleuses de 7,7 mm en tir vers l'avant
2x mitrailleuses de 7,7 mm au poste d'observateur arrière.
1x torpille de 457 mm
ou
2x bombes de 240 kg

Image
Sources image: wikimedia
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Asie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité