Vought O2U Corsair

Vought O2U Corsair

Messagepar vigi » Ven 1 Nov 2013 23:14

Premier vol: 1926
Mise en service: 1927
Retrait : 1941 (USN / 1950 (exports)

En 1926, l’US Navy commanda à l’avionneur Vought deux prototypes d’un biplan de reconnaissance désigné XO2U-1.

L’appareil était un monomoteur, biplace en tandem à train classique non rétractable.
La cellule du XO2U-1 Ă©tait de construction mixte, avec une partie avec une structure tubulaire en acier et une autre ainsi que la voilure avec une armature bois, le revĂŞtement Ă©tait en toile.

A l’issue d’essais dirigés par l’US Navy, Vought reçut une commande pour cent-trente exemplaires du O2U-1 Corsair.
Ces appareils étaient motorisés avec un Pratt & Whitney R-1340-88 Wasp de 450 ch.
Cette version pouvait également être facilement équipée de flotteurs de types catamaran en remplacement de son train d’atterrissage.
Vingt-huit O2U-1 furent produit en marge de la commande de l’US Navy.
Douze appareils furent achetés par le Pérou qui les employa dans un premier temps comme appareil d’entrainement puis comme avion d’assaut dans le conflit qui opposa ce pays à la Colombie. Ces appareils péruviens reçurent la désignation Vought V-80P.

La version O2U-2 disposait d’une envergure agrandie et d’ailerons modifiés.
Elle fut produite Ă  trente-sept exemplaires.
En Mars 1929, le Mexique acheta douze O2U-2M qui était motorisé avec un moteur Wasp de 400 ch.

Elle fut suivie de la version O2U-3, avait une nouvelle voilure et une nouvelle section arrière.
La motorisation avait également été revue avec un moteur Pratt & Whitney R-1340-C.
Produite à cent-dix exemplaires, trente d’entre-eux furent vendus à l’exportation.
Un O2U-3 fut testé par l’USAAC

La version O2U-4 était identique à la précédente, ce changement de désignation avait été motivé par la modification de certains équipements de l’appareil.
Cet appareil fut produit en quarante-trois exemplaires.
Cette version fut produite sous licence par le Mexique à trente-et-un exemplaires sous la désignation O2U-4A ou aussi sous la dénomination TNCA Corsario Azcárate.

La version O3U-1 était un hydravion de reconnaissance équipé de flotteurs fabriqués par Grumman. Quatre-vingt-sept appareils furent produits.

Les O3U-2 furent produit à vingt-neuf exemplaires. Ils était dotés du moteur Pratt & Whitney R-1690 Hornet.
Cette version fut redésignés SU-1 et un lot de vingt-huit appareils fut produit sous cette désignation.

La version O3U-3 était équipée du moteur Pratt & Whitney R-1340-12 Wasp de 550 ch et fut produite à soixante-seize exemplaires.

Le O3U-4 fut produit à soixante-cinq exemplaires et était équipé du moteur Pratt & Whitney R-1690-42 Hornet.
Cette version fut redésignée SU-2 et fut produite à cinquantre-trois exemplaires sous cette désignation.
Un lot de vingt appareils furent produits et équipés de pneus basse pression. Cette modification fit qu’ils furent renommés Vought SU-3.
Vought proposa un prototype qui ne donna pas lieu à une production en série.
Le XO3U-5 était équipé avec un moteur Pratt & Whitney R-1535.

Le XO3U-6 avait un capotage moteur revu et un cockpit fermé.
Il fut suivi d’une version de série, la O3U-6, qui fut produite à trente-deux exemplaires.
Seize furent dotés d’un Pratt & Whitney R-1340-12 Wasp, le reste de la production avait des Pratt & Whitney R-1340-18 Wasp.
Cet appareil fut exporté en Thaïlande sous la désignation Vought V-93S.

Le XSU-4 était le prototype d’une version équipée du moteur R-1690-42 de 600 ch.
La version de série, SU-4, fut produite à quarante-et-un exemplaires.

Outre l’US Navy, le Marines Corps et l’US Coast Guard employèrent diverses versions du Vought Corsair.

La Royal Navy testa l’appareil de Vought.
Acquit à un seul exemplaire, il reçut la désignation V-66 E, mais ne fit l’objet d’aucune commande.

Le Japon acheta un exemplaire d’un Vought O2U et, il fut évalué par la Marine Japonaise.
Vought lui donna la désignation AXV1.

L’aéronavale argentine utilisa trois versions de cet avion de reconnaissance de Vought, qui reçurent la désignation V-65F, V-66F et V-80F.

A noter que l’armée de l’air Brésilienne employa aussi des V-65F avec des V-65B et 66B. Les appareils de cette dernière version étaient des hydravions.

Le reste de l’exportation de cet appareil ne se fit pas pour le compte d’aéronavales, mais pour des armées de l’air.
La Chine fut un des principaux clients avec quarante-deux O2U-1 (V-65C), vingt-trois Vought V-92C. Ces appareils furent employés comme bombardiers durant la guerre Sino-Japonaise.
La Luftwaffe allemande acheta un appareil qui fut désigné Vought V-85G.
Cuba, la République Dominicaine l’Espagne (des V-99M ex-mexicains) et le Pérou furent les autres armées de l’air à employer cet appareil.


Le Vought SU-4 Corsair en chiffres :

Longueur : 8,37 m
Envergure: 10,97 m
Hauteur: 3,45 m
Surface alaire: 31,31 m²

Masse Ă  vide: 1 502 kg
Masse maximum au décollage: 2 161 kg

Motorisation : 1x moteur Pratt & Whitney R-1690-42 Hornet de 600 ch
Vitesse maximum: 269 km/h
Rayon d’action: 1 094 km
Plafond pratique: 5 670 m

Armement:
1x mitrailleuse Browning de 7,62 mm en tir vers l’avant
2x mitrailleuses Browning de 7,62 mm sur affut mobile au poste arrière

Image
Source image: USN
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5338
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Amériques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron