Yokosuka MXY7 Okha "Baka"

Yokosuka MXY7 Okha "Baka"

Messagepar Guns » Jeu 12 Mai 2011 07:07

Yokosuka MXY7 Okha "Baka"

Type : Avion-suicide à réaction
Motorisation : 3 moteurs-fusées Type 4 Mark 1 Model 20
Puissance : 3 x 266 kg de poussée
Envergure : 5,12 m
Longueur du fuselage : 6,06 m
Hauteur au sol : 1,16 m
Surface alaire : 6,00 m²
Masse à vide : 440 kg
Masse maximale : 2 140 kg
Plafond pratique : n/a
Vitesse maximale : 804 km/h - 1 050 km/h (vitesse d'attaque en piqué)
Vitesse ascensionnelle : n/a
Rayon d'action de combat : 37 km
Rayon d'action de convoyage : n/a
Equipage : 1 pilote
Armement interne : 1 200 kg de TNT dans le nez
Armement externe : aucun
Nombre construit : 852 unités

Image
Sources : Wikipedia

Le MXY7 Okha est sans aucun doute l'emblème de la folie auto-destructrice qui s'empara du Japon et d'une partie de son armée et de ses cadres dans les dernier mois de la Guerre du Pacifique.

Cet appareil qui n'est autre qu'une bombe volante piloté a été pensé et conçu par... un pilote de la Marine impériale, l'enseigne de vaisseau Mitsuo Ohta qui était affecté au 405 ème Kokutai.

Ohta imagine un petit planeur à aile droite, la pointe avant enfermant une charge de plus de 1 000 kg d'explosif, un poste de pilotage placé en arrière du fuselage, afin de compenser le centre de gravité de l'appareil. Ce petit planeur disposerait également de moteurs fusée qui servirait à fournir l'accélération finale pour atteindre la cible.

Lorsque Ohta, aidé par les élèves de l'institut d'aéronautique de Tokyo présentent leur projet et quelques croquis aux officiers supérieurs de la Marine, ces derniers sont intéressés au plus haut point et, le projet devient alors un appel d'offres.
C'est l'avionneur Yokosuka qui est alors sollicité pour réaliser cet avion suicide.

Le MXY7 se présente alors comme un planeur motorisé avec trois moteurs fusée Type 4 Modèle 1 Mark 20, à carburant solide.
Cet appareil n'étant pas autonome, les ingénieurs de Yokosuka le conçoivent afin qu'il puisse être embarqué sous les ailes d'un bombardier Mitsubishi G4M.
Une fois largué, le MXY7 effectue la première partie de son unique vol en planant, puis le pilote enclenche les trois moteurs fusée, soit les un après les autres, soit tous ensemble. Une fois enclenché, ces moteurs vont propulser le MXY7 à 650 km/h en vol rectiligne et jusqu'à 1 050 km/h en piqué, en tout état de cause, une fois ses moteurs fusée allumés, le Okha passe hors de portée de tous les chasseurs alors en service au sein de l'US Navy.

Cette arme terrifiante a cependant un terrible talon d'Achille... Son rayon d'action.
Il n'est que de 37 km, ce qui oblige les bombardier G4M a s'approcher dangereusement de la Flotte US et par là même de sa couverture aérienne, même escorté par des escortes pléthoriques de chasseur, ces bombardiers alourdis par leurs charges seront des proies faciles pour la chasse de l'US Navy.

De toutes les versions construites, seul les Mod√®le 11 connurent une carri√®re op√©rationnelle, sur sept-cent cinquante-cinq appareils de ce type, seulement sept atteignirent des b√Ętiments de l'US Navy et, sur ces sept un seul est reconnu comme responsable de la perte d'un b√Ętiment, l'USS Mannert L. Abele le 12 Avril 1945 au large d'Okinawa... Ces r√©sultats en disent long sur l'efficacit√© de ce concept.

Yokosuka va √©galement concevoir des versions capable d'√™tre lanc√© depuis des abris souterrain le long des c√ītes du Japon, depuis des sous-marins qui auraient √©t√© √©quip√©s de catapultes pour lancer ces appareils apr√®s avoir fait surface.
Une autres version, le Modèle 22, avec une plus grande autonomie a été construite, mais avec la fin conflit, elle ne put être mise en service, ces derniers auraient été acheminés vers leurs cibles par des bombardiers rapides Yokosuka P1Y3 Ginga.


Versions du MXY7 Okha:

Modèle 11:
Versions initiale. 755 exemplaires.
Un exemplaire testé avec une structure d'aile en acier.

Modèle 22:
Motorisé avec trois fusée Tsu-11 et armé avec une charge de 600 kg d'explosif. 50 exemplaires.

Modèle 33:
Version conçu pour être lancé depuis un Nakajima G8N Renzan.

Modèle 43A Ko:
Version prévu pour être lancé depuis un sous-marin.

Modèle 43B Otsu:
Version prévu pour être lancé depuis des abris souterrain.

Model 53:
Version conçu pour être largué en remorque comme un planeur classique.

Modèle K-1 et modèle 43 K-1 Kai:
Version d'entrainement.
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Retourner vers Japon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron