Percival Proctor

Percival Proctor

Messagepar vigi » Mer 6 Nov 2013 22:49

Premier vol: 8 Octobre 1939
Mise en service: 1940
Retrait : 1954 (militaire)

En 1938, l’Air Ministry émit la spécification 20/38 qui définissait le cahier des charges pour un avion d’entrainement pour les radio-naviguant qui pouvait également servir d’avion relais radio.

L’avionneur Percival fut retenu avec un modèle issu de son Vega Gull, un quadriplace civil.
L’appareil se présentait sous la forme d’un monomoteur, monoplan à aile basse. L’habitacle largement vitré abritait quatre places qui en dehors de celle du pilote, disposaient toutes d’un espace suffisant pour que des installations radio et un membre équipé d’un parachute puisse prendre place à chacune d’elles.

Alors qu’une commande initiale de deux-cents quarante-sept appareils avait été passé par l’Air Ministry, pour la Royal Air Force et la Fleet Air Arm, le prototype vola pour la première fois le 8 Octobre 1939.

Les derniers évènements laissant présager le pire pour l’Angleterre qui se retrouvait seule contre l’Allemagne, l’Italie, la France Vichyste et accessoirement l’URSS encore allié à l’Allemagne à cette époque.
L’Air Ministry demanda à Percival d’étudier la possibilité de transformer l’appareil d’entrainement radio en bombardier. Le programme fut finalement abandonné en 1940 avec la fin du spectre d’un débarquement allemand sur les côtes sud de l’Angleterre.
Percival n’ayant pas la capacité à produire celui qui était désigné P.28 Proctor. L’avionneur sous-traitant la production à Proctor (un lien avec le nom de l’appareil ?) et les usines F. Hills & Sons.
La Fleet Air Arm reçut cents exemplaires du P.28 Proctor IA, une version navale du Proctor I de la RAF, qui pouvait apponter et était doté d’instrument de navigation maritime.

L’aéronavale reçut ensuite cent-douze P.30 Proctor IIA, une version triplace pour la formation des radio-naviguant. Comme pour la précédente, elle était issue de la version P.30 Proctor II de la RAF.

En 1941, l’Air Ministry émit une nouvelle spécification, la T.9/41, qui donna une version quadriplace. Initialement nommé Percival P.31 Preceptor, l’appareil reprit finalement la désignation de Proctor IV. La seule différence résidait dans un fuselage élargi et il fut produit à deux-cents cinquante-huit exemplaires.

La Fleet Air Arm évalua le Proctor VI, un prototype d’une version hydravion. L’essai fut sans doute décevant puisque le projet n’eut pas de suite. L’appareil fut finalement vendu à la compagnie canadienne Hudson's Bay Company en 1946.


L’appareil fut connu sous d’autres versions et fut exportés aussi bien à d’autres forces armées qu’à des clients civils.
Le P.29 Proctor était un prototype de bombardier léger avec seize bombes de 9 kg sous les ailes.
Le P.34 Proctor III était destiné à l’entrainement des radios du Bomber Command et fut produit à quatre-cents trente-sept exemplaires.
Le Proctor V était une version quadriplace pour le marché civil. Il fut produit à cent-cinquante exemplaires. La RAF en réquisitionna sous la désignation Proctor C-Mk5
Le P.46 était un Proctor IV avec une nouvelle voilure et un fuselage modifié par Heston Aircraft.

Les armées de l’air australienne, belge, canadienne, danoise, française, hollandaise, italienne, jordanienne, libanaise et syrienne employèrent cet appareil pour des missions de liaison après-guerre.
Les USA, la Pologne et la Tchécoslovaquie employa le Proctor avec leurs aviateurs qui stationnaient en Angleterre durant la Seconde Guerre Mondiale.

Les derniers Proctor militaires furent retirés du service en 1954 (Belgique et Italie).

Pour finir, l’emploi civil du Proctor connu un franc succès après-guerre avec un emploi dans les pays suivants :
L’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, le Canada, le Chili, le Danemark, l’Egypte, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Islande, l’Inde, l’Irlande, l’Italie, la Jordanie, le Kenya, le Liban, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Portugal, la Rhodésie, le Royaume-Uni, La Suède, La Suisse, la Turquie et les USA.


Le Percival Proctor IV en chiffres :

Longueur : 8,59 m
Envergure : 12,04 m
Hauteur : 2,21 m
Surface alaire : 18,77 m²

Masse Ă  vide : 1 075 kg
Masse maximum au décollage : 1 588 kg

Motorisation : 1x moteur de Havilland Gipsy Queen II de 210 ch
Vitesse maximum : 257 km/h
Vitesse de croisière : 225 km/h
Vitesse de décrochage : 77 km/h
Rayon d’action : 805 km
Plafond pratique : 4 265 m

Image
Source image: MoD
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5338
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: Percival Proctor

Messagepar PhantomII » Dim 10 Nov 2013 14:33

Image
Avatar de l’utilisateur
PhantomII
Aspirant
Aspirant
 
Messages: 515
Inscription: Ven 23 Sep 2011 21:29
Medals: 2
Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)


Retourner vers Europe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron