Page 1 sur 1

La bataille de Midway

MessagePosté: Dim 27 Juin 2010 12:49
par vigi
27 Mai 1942

La première escadre Japonaise, commandé par le vice-amiral Nagumo, et formé des quatres porte-avions Akagi, Kaga, Soryu, Hiryu, eux-mêmes escortés par le cuirassé Kirishima, les croiseurs Mikuma, Chikuma, Tone, et Haruna, et d'autres bâtiments plus légers, au total vingt-un bâtiments quittent le port d'Hashiragima, dans l'ile du même nom situé entre Hondo (Honshu) et Sikok (Shikoku), en directin de Midway.
Son objectif est de s'emparer de la base de bombardiers à partir de laquelle les Américains contrôlent une vaste zone du Pacifique.
Une autre force d'invasion aux ordres du vice-amiral Kurita, constitué de douze transports de troupes, deux navires de bataille, quatre croiseurs lourds et, d'autres batiments de moindres importances, appareillent également de Saipan et Guam ainsi que d'autres ports militaires du Japon avec 5 000 hommes.
Deux autres formations d'appui ont à leur têtes les vice-amiraux Tanaka et Kondo.
A la distance de 600 nautiques et avec un décalage de vingt-quatre heures sur l'escadre de Nagumo, le gros de la flotte lève l'ancre sous le commandement de l'amiral Yamamoto. Il comprend le cuirassé Yamato, les deux navires de bataille Nagato et Mutsu ainsi que neuf contre-torpilleurs, un croiseur légers et des bâtiments auxiliaires.


28 Mai 1942

Grâce à leur connaissance du code de la marine Japonaise, les Américains savent que l'ennemi a l'intention de s'emparer de Midway et, surtout d'attirer dans un piège la flotte du Pacifique plus faible que la sienne.
L'Amiral Nimitz dirige alors de Pearl-Harbor sur Midway la Task-Force 16, commandée par le contre-amiral Spruance et, comprenant les porte-avions CV-6 USS Enterprise et CV-8 USS Hornet, les croiseurs lourds Pensacola, Northampton, New-Orleans, Minneapolis, Vincennes, le croiseur léger Atlanta, onze contre-torpilleurs, deux pétroliers et dix-neuf sous-marins.


30 Mai 1942

La Task-Force 17, formé du porte-avions CV-5 USS Yorktown, des croiseurs lourds Portland, Astoria et de six contre-torpilleurs, quittent Pearl-Harbor à leurs tours sous les ordres du contre-amiral Fletcher.


31 Mai 1942

Les Japonais interceptent 180 messages radio, dont beaucoup portent la mention "urgent" et, soupçonnent les Américains d'être au courant de leur présence.
Craignant d'avoir été repéré, l'escadre de Nagumo, qui précède le gros de la flotte doit pourtant observer le silence radio.


2 Juin 1942

Nagumo doit effectuer un changement de cap imprévu et en rendre compte à l'amiral Yamamoto.
Il se décide à établir la liaison avec lui sur le réseau intérieur, dont la puissance est très faible.
Le Yamato capte son message, alors que l'escadre de Spruance, qui se trouve pourtant à plus faible distance ne l'a pas intercepté.
Les Task-Forces de Spruance et de Fletcher se rejoignent à 350 nautiques au Nord-Ouest de Midway.
Le commandement des opérations passe alors sous les ordres de Fletcher, qui déplace les deux escadres à 200 nautiques au Nord de l'ile.

Image

4 Juin 1942

4h30 (heure locale):
Les appareils de reconnaissances et de bombardement décollent des porte-avions Akagi et Kaga et ceux des croiseurs Tone, Chikuma et Haruna décolleront avec du retard suite à des pannes de catapultes plus ou moins longues sur ces batiments.
Une première vague de cent-huit chasseurs et bombardiers part vers Midway, mais l'effet de surprise est manqué à 150 nautiques de l'objectif, un hydravion Américain les aperçoit, fait demi-tour et les précède sur l'ile, où il lance une fusée pour signaler à l'aviation de chasse déjà en alerte leur attaque imminente.
Les Japonais remportent cependant la victoire dans les airs, mais ils n'ont pas accompli leur mission qui était de neutraliser l'aviation et las bases aériennes de Midway.

7h00
Une deuxième vague d'appareils Japonais a décollé.
Cinq minutes plus tard, l'alerte est donnée à bord des bâtiments de Nagumo, un contre-torpilleur a repéré des appareils ennemis, une escadrille de bombardier.
Les batteries de DCA des contre-torpilleurs, des croiseurs et des cuirassés Kirishima et Akagi, principales cibles de Américains repoussent leur attaque.
A cette phase de l'opération, les appareils Japonais de la deuxième vague doivent remplacer les torpilles dont ils étaient armés pour détruire les porte-avions Américains par des bombes pour pilonner la base de Midway qui n'a pas été neutralisé.

7h28
Un hydravion Aichi E13A "Jake" du croiseur Tone repère la flotte Américaine, mais il n'identifie pas les porte-avions, parti avec plusieurs heures de retard suite à des problèmes de catapulte, l'appareil Japonais informe trop tard l'amiral Naguno sur la position de la flotte US.

7h02 / 9h00
Les ponts des porte-avions de Nagumo sont encombrés d'appareils prêt à décoller, de torpilles et de bombes, 131 bombardiers en piqué et avions torpilleur venant des USS Hornet, Yorktown et Enterprise arrivent sur eux. Les Japonais en abattent un grand nombre, tandis que leurs bâtiments ne subissent aucun dommage.

9h30
De nouveaux appareils Américains se lancent à l'attaque de la flotte Japonaise.
En même temps, le sous-marin Américain Nautilus lance sans succès ses torpilles contre un croiseur Japonais.

10h20
Nagumo donne l'ordre à ses appareils de décoller.

10h24
Trente-sept Douglas SDB Dauntless donnent l'assaut aux porte-avions Japonais.
Le Soryu, l'Akagi et le Kaga sont touchés.
De graves incendies se déclarent sur ces bâtiments dont les ponts sont encombrés de bombes et de torpilles.
Lors de cette attaque, seul l'Hiryu réussi à éviter les coups.

14h45
Le porte-avions USS Yorktown est touché par les appareils venant de l'Hiryu.

18h00
Pris de nouveau sous le feu de 24 appareils de l'USS Enterprise, le porte-avions Hiryu est gravement touché.


5 Juin 1942

5h00
Le porte-avions Hiryu se saborde et sombre.
Yamamoto fait torpiller l'Akagi dont l'équipage a été récupéré par le croiseur Nagara.

19h00
Le porte-avions Soryu, gravement endommagé, sombre entrainant dans la mort son commandant et 728 hommes de son équipage.

19h25
Le porte-avions Kaga également endommagé la veille sombre à son tour.


Image


6 Juin 1942

2h15
Les croiseurs Mogami et Mikuma entre en collision.

3h00
L'amiral Yamamoto donne l'ordre de repli général.

Au cours des heures suivantes, le Mogami et Mikuma réussissent à s'éloigner malgré les dégâts subis dans leur collision.
Dans le courant de la nuit, des appareils Américains localisent le Mikuma et l'envoient par le fond.
Un sous-marin Japonais torpille et coule le contre-torpilleur Américain Hammam.

Après avoir récupéré leurs appareils, les Américains rompent le contact avec la flotte ennemie qui s'éloigne.


7 Juin 1942

Le porte-avions USS Yorktown touché le 4 Juin, est coulé par un sous-marin Japonais alors qu'il tente de rejoindre Pearl-Harbor à vitesse réduite.


Ainsi s'achève une des batailles navales les plus importantes de l'histoire.
Les Japonais ont perdu 3 500 hommes, quatre porte-avions, un croiseur et 332 appareils, mais ils ont perdus surtout un pourcentage élevé de pilotes spécialisés parmi les mieux entrainés.
Les Américains ont perdus quant à eux 307 hommes, un porte-avions, un contre-torpilleur et 150 appareils.

Les États-Unis peuvent s'enorgueillir de leur victoire, la bataille de Midway marque également un tournant dans la guerre du Pacifique.


Sources: 2194 Jours de guerre, ed. Reader's Digest

Re: La bataille de Midway

MessagePosté: Mer 17 Aoû 2016 17:22
par JJMM
Passionné par cette bataille et après relecture de pas mal de livres, qui comportent parfois des différences, j'ai compilé ces données pour les forces en présence, où manquaient certains commandants et appareils :

ImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Le tableau des forces en présence et le bilan des pertes de chaque camp :

Image
Image

Du côté de l'Enterprise une lecture complète des rapports m'a permis de dresser ce tableau des avions utilisés, des cibles atteintes et des pertes hélas nombreuses. A noter qu'il manque de données précises du VT-6 ce qui peut se comprendre au vu de l'hécatombe, du moins je n'ai rien trouver de plus précis...

Image
Image
Image
Image
Image

On pourra remarquer que le Lt Richard BEST a touché 2 cibles lors de ses 2 sorties ce qui a occasionné des dégâts déjà fatals et ensuite le nombre d'avions en panne d'essence ,dont les bombardiers, en raison de leur bombe de 1000 lbs, efficace certes, mais inadaptée pour les longs raids des SBD.
On notera que les bombardements des B17 ont été particulièrement inefficaces !
En tout cas une performance remarquable pour ces héros hors du commun, respect !

Re: La bataille de Midway

MessagePosté: Sam 17 Sep 2016 05:45
par amica33
Merci pour votre histoire. C'est très intéressant !!! :D j'ai vu la bataille de Dien Bien phu dans mon circuit au vietnam dans 14 jours.

Grand merci et très bonne journée!!! :D

Re: La bataille de Midway

MessagePosté: Dim 25 Juin 2017 15:59
par JJMM
Les ODB des 2 forces ont été mis à jour sur le second post, j'y ajoute ci-dessous la synthèse des attaques japonaises au cours de cette bataille :

Image
Image
Image
Image

Tableau et textes mis en forme par JJMM