Page 32 sur 32

Re: La débâcle, la faute à personne ?

MessagePosté: Mer 1 Mai 2013 22:05
par nanard
Ce n'est pas à toi que j'apprendrais l'importance d'une hiérarchie sur le comportement d'un groupe.
Au même titre que ces "salauds" de Belges, dès l'instant qu'ils capitulèrent (sans s'inquiéter sur les raisons de leur capitulation, entre autres les ordres débiles que nous leur donnions... quand nous pensions à leur en donner), l'encadrement militaire avait, dès que le mauvais vent se mit à souffler, chercher d'autres boucs émissaires.
Dans ce rôle, les Anglais furent convaincants, l'affaire de Dunkerque, même si, comme évoqué précédemment, avait permis QU'UN SOLDAT SUR TROIS ÉVACUÉ SOIT FRANÇAIS, autorisa de charger la mule... et de défausser la responsabilité énorme des débiles étoilés qui nous emmenaient à la catastrophe depuis le 10 mai.
Dans ces conditions, replaçons-nous dans le contexte de l'époque et du faible niveau d'instruction de la troupe, quelque soit son arme, il n'est pas étonnant que la hiérarchie puisse avoir une telle emprise sur la base... surtout quand elle n'est pas, elle même, particulièrement persuadée des bonnes raisons de poursuivre la lutte (vous avez, j'espère, noté les euphémismes utilisés :siffle: ).
Tu y rajoutes une pointe d'inquiétude individuelle, face à une situation qui faisait d'eux des déserteurs, principalement vis à vis des familles restées en France et tu as le gros des ingrédients. Pour ceux qui doutent de ce dernier argument, se remémorer les raisons pour lesquelles les "fuites" des pays de l'ex bloc soviétique ne furent pas plus massives.
Parce que le risque de représailles vis à vis d'innocents restés sous la coupe des autorités n'était pas exclu !

Re: La débâcle, la faute à personne ?

MessagePosté: Mer 1 Mai 2013 22:57
par pingouin
Sublime, mieux que bien pour un premier mai :D une petite piquouse de rappel sur la débâcle, un pingouin qui excite un chouia, en soufflant sur les braises :twisted: et c'est reparti, comme en 40 ... oui j'ai osé le faire :fume: nanard sort alors son artillerie de campagne, celle de la Creuse profonde :megaf: c'est un véritable tir de barrage :geek: et moi, après ça, qui passe tranquille en sifflant :siffle: le plus chouette c'est que ce ne sera jamais fini ... c'est comme une addiction :mrgreen:

Re: La débâcle, la faute à personne ?

MessagePosté: Mer 1 Mai 2013 23:11
par nanard
Tu peux être fier de toi !!!!!!! :lol: :lol: :lol: C'est bien, tu connais les consignes pour faire démarrer le bestiau :mrgreen: J'espère que tu ne l'aura pas trouvé trop moche sur ce coup là :siffle: :siffle: :siffle:

Re: La débâcle, la faute à personne ?

MessagePosté: Mer 1 Mai 2013 23:19
par pingouin
Oui très content, c'est surtout bien quand ça marche :bieres:

Tiens comme ça en passant :siffle: pour ceux qui en veulent encore plus ... ou moins, il y a toujours de quoi moudre :mrgreen:

http://deuxiemeguerremondia.forumactif. ... e-mai-1940

Certaines interventions ne manquent pas d'humour .... Qui sont les coupables ? un seul nom ... Adolf :twisted: