Page 4 sur 4

Re: Le Bourget, un salon de second rang ?

MessagePosté: Ven 4 Jan 2013 17:57
par nanard
Oh putaing, chef, ça me parait être des bonnes questions, c'est peut-être pour ça que personne ne veut se les poser !!! Je ne connais pas les autres salons, mais je sais que le Bourget ne me verra plus. Depuis les sécurités supplémentaires après les tours, ils sont incapable de gérer correctement le flux de visiteurs lambda. Quand j'y suis allé, avec des invitations gratuites pour les journées pro reçues trop tard :mrgreen:, pour ceux qui connaissent, à l'heure d'ouverture, il y avait la queue jusqu'à la route ou pas loin et ce n'était pas le dimanche !
Résultat, tronc commun sans possibilité de prendre la bonne file (cartes d'invitations) avant pratiquement d'être aux caisses et vérificateurs glandeux allant moins vite que ceux des files payantes, plus d'une heure pour entrer !!! Déjà quand tu en est là, même un peu fana, ça fâche, mais le reste pas formidable du tout. Le Bourget peut disparaître, même pas triste :fume:

Re: Le Bourget, un salon de second rang ?

MessagePosté: Jeu 23 Mai 2013 18:19
par vigi
Le Bourget édition 2013 va bientôt ouvrir ses portes (17 au 23 Juin) et c'est toujours le grand flou sur les avions présents tant sur le tarmac qu'en vol. :? :siffle:

Seul réel évènement de cet édition, le retour des russes.
Et encore, doit-on vraiment parler de retour (en force... comme on peut parfois le lire sur la toile)...

Le Su-35 (chasse/assaut), le Yak 130 (entrainement/COIN) et le Super-Jet 100 (transport).
Le chat reste maigre.

Les USA vont encore une fois briller par leur quasi-absence, et vu le comportement de la France vis-à-vis des USA en ce moment, faut pas s'attendre à de la sympathie de la part des exposants US qui seront là.
La NASA pourrait même encore réduire son stand par rapport aux dernières éditions.
Quand on sait que les USA reste encore... peut-être plus pour longtemps...mais, reste encore la première nation aéronautique, c'est pas franchement réjouissant.

En dehors des russes, une des grosses attractions pourrait-être la venue de l'Alizé 59 (dont nous avons suivi la sauvegarde depuis le début ici), mais on est déjà dans du Warbird pour ce fait, et seul les passionnés et ceux qui ne l'ont pas croisé en activité pourront ce réjouir de sa venue.
Pour ceux qui ne l'on jamais vu, attardez vous sur ses trois sons caractéristiques en vol, avant, pendant et après le passage à la verticale, avec ce je ne sais quoi de so-british dans le bruit moteur associé au claquement des pales d'hélices... Après, ça reste un avion ASM, n'espérez pas de la haute voltige ou une vitesse à décorner un bœuf. :mrgreen:

Le salon du Bourget étant par essence un salon de présentation de matériel neuf ou sur le point d'entrer en service, je crains un certain désert de ce coté.

On peut raisonnablement penser que le premier A-400M de série estampillé AdA sera présent.
Ce dernier devant être normalement livré aux "forces" pour participer au défilé du 14 Juillet...
Geste qui sera d'ailleurs hautement symbolique, le seul et unique A-400M de l'armée française remontant les Champs Elysée comme le faisaient les Soviétiques avec leurs nouveaux appareils lors du défilé de la Révolution d'Octobre.

Mais revenons au Bourget, il sera bien assez tôt de s'épancher sur la saga de l'A-400M en Juillet. :twisted:

Donc, trois russes, un français (peut-être) et encore, l'A-400M n'est pas un novice du Bourget, un warbird so frenchie (peut-être, si il a pu obtenir son certificat de navigabilité dans les temps) qui nous permettra de nous souvenir de nos grandeurs perdues, tant en potentiel militaire qu'en conception d'aéronef. Des Rafale encore plus "combat-proven" que la dernière fois, des Airbus qui se vendront toujours aussi bien et sans doute des stands chinois avec pleins de jolies maquettes partout partout... Mais toujours pas d'avions en vrai... Pourtant, question communication, ils nous ont gâtés les types de l'Empire du Milieu ces six derniers mois.

Les israéliens semblent également de plus en plus discret...remarquez qu'avec la France qui veut armer les rebelles cannibales syriens, c'est pas fait pour améliorer les amitiés ces choses là.

Bref, la relative discrétion et un certain retard sur la diffusion du programme des appareils présents au salon du Bourget me laisse craindre le pire.
En dehors du Su-35, qui il faut bien l'admettre représente la seule attraction ... et encore faut-il avoir oublié les salons où le Su-27 était présent... Le 35 n'étant qu'une évolution de celui-ci...
Ça va faire cher du ticket d'entrée même si c'est une invitation aux journées pro.
A moins que les organisateurs de ce cru 2013 ne nous réservent des surprises de dernières minutes, mais dans ce cas, faut faire vite les gars. :?

Re: Le Bourget, un salon de second rang ?

MessagePosté: Jeu 23 Mai 2013 18:52
par nanard
C'est quand même curieux cette propension qu'on a (enfin nos dirigeants) à faire le vide autour de nous... Outre que nous mécontentons régulièrement nos amis, la situation aéronautique mondiale ne présente guère de nouveautés (je ne met pas dans ce lot les maquettes plus propagande qu'autre chose de certains, je parle de VRAIS avions), il est donc normal qu'il faille s'attendre à un salon ou quelconque serait déjà un compliment.
Plutôt que ce piège, je me réserverais pour le meeting de Bourges ou d'ailleurs où il est encore possible de voir quelque chose de divertissant ! :siffle: