Le Général Bélal LY

Pour discuter des armées de terre du globe, de leur matériels et de leur technologies

Le Général Bélal LY

Messagepar rallyetapet » Jeu 30 AoĂ» 2012 11:26

je vous fais partager un témoignage à propos d'un des plus brillants officiers supérieurs qu'ait connu les Forces Armées Sénégalaises, le Général Amadou Bélal LY, ancien des troupes coloniales et un des premiers officiers de la nouvelle Armée Nationale après l'indépendance du Sénégal.
ZIGUINCHOR : Le rond-point Bélal Ly de Ziguinchor, un endroit lié à l’histoire d’un homme.
Par Allen Yéro Embalo (c'est certainement le journaliste qui connait les plus de choses à propos de la Casamance, la Guinée Bissau et la Gambie.
"Celui qui plante un arbre avant de mourir n’est pas mort en vain disait un poète. Et que dire de celui qui laisse son nom pour la postérité ?
L’endroit porte le nom d’un ancien gouverneur de la Casamance, Amadou Bélal Ly. Cet homme avait tout donné à cette région, en particulier à Ziguinchor le chef lieu de région. Il y était vers les années 70, au moment où la Guinée-bissau luttait pour son indépendance. Des milliers de combattants du parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap vert (PAIGC) avait une base de replie dans cette ville. Les autorités régionales avaient le devoir de garantir l’hospitalité certes aux nationalistes guinéens, mais aussi et surtout de protéger la population parfois victime des exactions de l’armée coloniale portugaise qui se donnait un droit de poursuite des combattants du PAIGC, jusque dans la ville. En signe de reconnaissance et pour la postérité, un des Rond-point de la ville porte son nom. Une façon de d’immortaliser cet homme, affable, pieux, vif et bon commandeur d’hommes. A l’époque il était colonel.
Je suis lié à cet officier d’une stature de titan, toujours en treillis, toujours sur le terrain, par une ficelle de mon propre histoire. Car, c’est cet homme qui a fait de moi, ce que je suis aujourd’hui. Je vais vous le raconter. Tenez : Le 20 août 1970, cela faisait neuf ans que les guérilléros du PAIGC luttaient pour l’indépendance de leur patrie. Nous étions un groupe de 26 jeunes garçons, « les fleurs de la nations » comme aimait dire Amilcar Cabral, le père de l’indépendance de la Guinée et du Cap vert, entraînés par des cubains à Heramancono, une base du PAIGC située tout près de la borne-frontière N° 116, en Casamance. Nous étions en mission. Notre mission consistait à récupérer des munitions entreposées à Mangaroungou sur la Route du sud, pour les combattants du PAIGC, basés au campement de Heramancono. Notre caravane se trompa de chemin et se retrouva nez à nez avec un contingent sénégalais, commandé à l’époque par un jeune lieutenant, Amadou Niang (devenu le général Niang), à hauteur de Bissakal. L’officier était très surpris, d’abord par la taille des garçons et l’âge des jeunes combattants. Le plus âgé d’entre nous avait 19 ans. Nous étions affamés et couverts de boue pour avoir marché plusieurs heures dans la brousse. L’officier décida alors de nous arrêter. Après nous avoir désarmés, il nous regroupa sous l’ombre d’un manguier et nous présenta des plats de riz. Il saisit ensuite ses supérieurs hiérarchiques à Ziguinchor qui décidèrent de notre transfèrement dans la capitale du sud. Le gouverneur à l’époque était Amadou Bélal Ly. Celui-ci prit l’engagement de nous regrouper sur un terrain vague et il ordonna de construire des huttes, juste en face de la grande Mosquée de Santhiaba. L’année suivant, sortit de terre l’école Téranga dans la périphérie sud-ouest de la ville. Cet établissement est maintenant le CEMT Amilcar Cabral.
« Votre place n’est plus dans un cantonnement militaire, mais dans une salle de classe » nous avait-t-il dit à l’ouverture de l’établissement. C’est encore lui qui me fit accepter à l’internat du Lycée Djagnabo, quand, la Guinée-bissau était devenue indépendante et que mes camarades de l’école Téranga devaient tous être rapatriés. Voilà résumé ce qui me lie à cet homme que je n’ai plus retrouvé. Mort ou en vie, et où ? J’aimerai le savoir. Car la ville de Ziguinchor et moi lui devons reconnaissance. Un de mes garçons porte d’ailleurs son nom, c’est la moindre chose."
http://www.xalimablog.com/tokatoka/note/9819/ziguinchor-le-rondpoint-b%C3%A9lal-ly-de.html
rallyetapet
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1156
Inscription: Dim 27 Mar 2011 11:49
Medals: 4
Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: Le Général Bélal LY

Messagepar petitefillebelally » Lun 17 DĂ©c 2012 23:17

C'est mon Grand-père je vous assure qu'il est bien vivant Alhamdoulilah.
Il est maintenant Imam de la mosquée Point-E.
Je suis fière de lui en lisant cet article.C'est un grand homme. Qu’Allah lui accorde une très longue vie.
petitefillebelally
Quartier-maître
Quartier-maître
 
Messages: 1
Inscription: Lun 17 DĂ©c 2012 23:09

Re: Le Général Bélal LY

Messagepar vigi » Lun 17 DĂ©c 2012 23:37

Bonjour et bienvenue sur AĂ©ro & PA petitefillebelally.

Merci pour cette info.
Peut-être pourras tu nous en dire plus sur la carrière militaire de ton grand-père, je présume qu'il réside toujours au Sénégal si j'ai bien compris ?

Par respect pour les règles du forum, il ne pourra pas être évoqué les raisons de sa carrière religieuse ni d'afficher ouvertement nos/ses croyances.

Tu es au Sénégal également ?
N'hésites pas à venir te présenter ici
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)


Retourner vers Forces, Matériels, technologies des armées de terre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité