Page 1 sur 1

Forces Armées du Mali

MessagePosté: Jeu 12 Juil 2012 12:20
par rallyetapet
Le renouveau s'annonce difficilement mais sûrement: de toute manière, c'est un préambule à la sauvegarde
de l'Unité Nationale de ce pays
http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/07/09/mali.html
Le site du MFA
http://www.defense.gov.ml/
Un ODB selon le site Army Recognition
http://www.armyrecognition.com/mali_malian_army_land_ground_forces_uk/mali_malian_army_land_ground_armed_defense_forces_military_equipment_armored_vehicle_intelligence_.html
Vu tout ce qui a été perdu au Nord, je crois que c'est relire attentivement

Re: Forces Armées du Mali

MessagePosté: Mar 24 Juil 2012 18:13
par rallyetapet
Des armes et munitions commandées sans l'aval de la CEDEAO bloquées au port de Dakar
http://actu-senegalaise.senego.com/macky-sall-bloque-des-cargaisons-darmes-de-guerre-destinees-a-larmee-malienne_26087.html
De quoi raviver la petite mais ténue colère envers le cousin sénégalais...

Re: Forces Armées du Mali

MessagePosté: Dim 5 Aoû 2012 14:00
par rallyetapet
Le capitaine Haya Sanogho se trompe vraiment d'ennemis...Ils sont bien plus au Nord...
http://www.seneweb.com/news/Afrique/mali-les-berets-verts-poursuivent-les-arrestations-arbitraires-de-berets-rouges_n_73755.html

Re: Forces Armées du Mali

MessagePosté: Lun 6 Aoû 2012 18:00
par Polo
C'est là encore le contre-coup du coup d'état contre ATT, les derniers partisans du président déchu sont poursuivis jusque dans leurs villages.

Re: Forces Armées du Mali

MessagePosté: Mer 7 Nov 2012 13:38
par rallyetapet
A propos du re équipement des Forces Armées Maliennes, un article assez édifiant

Mali : Bamako fait son marché aux armes
Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Article de Laurent TOUCHARD

"Alors que les chefs d'état-major de la Cedeao se réunissent à Bamako pour finaliser le "concept d'opération" pour une intervention au Nord-Mali, l'armée malienne continue de se renforcer. Petite revue des derniers équipements reçus ou commandés.

Après la déroute du début de l’année, le Mali doit reconstituer ses forces, ce qui passe notamment par de nombreuses commandes d'armes. Aux véhicules qu'alignait encore Bamako en avril 2012 se sont ajoutés 142 véhicules tout terrain. Les techniciens des Ateliers militaires de Markala en ont modifié plusieurs, de manière à les équiper de mitrailleuses lourdes DShK de 12,7 mm ou ZPU de 14,5 mm, comme celles montées sur les 4x4 des rebelles.

Car auparavant, les 4X4 de l’armée n'emportaient que des mitrailleuses SGM de 7,62 mm, d'une portée bien inférieure à ce dont disposait l'adversaire. Ce qui, dans le désert, constituait un terrible désavantage. L'achat de pièces de rechange a en outre permis la remise en état de 16 blindés BRDM-2 auxquels s'additionneront bientôt les 19 BTR-60PB jusqu'alors bloqués à Conakry.

L'Algérie sollicitée: Qu’est-ce qu’un concept d’opérations ?

L’ONU a donné quarante-cinq jours à la Cedeao pour préparer la guerre. Un délai qui n’est pas de trop pour planifier une opération militaire stratégique, en cinq phases : initialisation, orientation, élaboration du concept puis du plan, développement de celui-ci, puis validation et mise à jour dudit plan. La première phase inclut la directive initiale, en l'occurrence, la restauration de l'intégrité territoriale malienne. La deuxième phase étudie ce qui est à faire, en déterminant le cadre de la troisième phase, à savoir, le concept d'opérations désigné sous l'acronyme de Conops (Concept of Operations) par l'Otan. Sont alors élaborés les modes d'action, selon l'objectif à atteindre (End State ou État Final Recherché) en définissant notamment les cibles à frapper (Targeting), les règles d'engagement, l'organisation de la chaîne de commandement, le tout en considérant les capacités des belligérants. A partir du Conops est établi le plan et la cinquième phase consiste à vérifier sa validité.

Ces blindés renforcent ceux du même modèle rescapés de la déroute. L'Algérie a par ailleurs été sollicitée pour l'obtention de matériel de transmissions, afin de moderniser a minima les vieux chars T-55, ainsi que pour des munitions qui font cruellement défaut. Le problème se pose aussi avec les chars légers PT-76, dont les obus se révèlent en majorité défectueux.

En plus des armes lourdes, un rapport mentionne la commande par Bamako de 3 000 fusils d'assaut AK-47, en provenance d'un pays d'Amérique du Sud, sitôt le certificat d'importation délivré par la Cedeao, tandis qu'il est indiqué que la Chine a offert pour presque 2,5 millions d'euros d'équipement entre avril et juillet 2012.

À la fin de septembre, les registres de l'ONU précisent l'acquisition, auprès de la Bulgarie, fournisseur privilégié du Mali, de nombreuses armes légères : 1 000 AKM, 150 mitrailleuses, 50 mitrailleuses lourdes de 14,5 mm plus 15 canons sans-recul SPG-9 de 73 mm, efficaces non seulement contre les véhicules blindés, les bâtiments et les retranchements. Enfin, l'agence fédérale d'exportation d'armements russe, la Rosoboronexport, confirme depuis peu avoir été approchée par Bamako...

L'armée de l'air n'est pas en reste : 4 moteurs d’hélicoptères d’assaut Mi-24 ont ainsi été reçus, vraisemblablement de Bulgarie, ainsi qu'une équipe d'assistance technique, le 18 juillet, afin de permettre la réparation des 2 Mi-24 défectueux. Quant à la livraison de deux avions d'attaque Sukhoy Su-25 ex-ukrainiens, discrètement annoncée au cours de l'été, elle ne semble désormais plus à l'ordre du jour, faute de paiement. Ils auraient finalement été rachetés par la RDC.

Le moral des soldats

Mais sans un redressement du moral des soldats, il va sans dire que tous ces achats n'ont qu'une valeur limitée. Aussi les autorités s'efforcent-elles d'apporter des aides financières aux familles des militaires, de verser des primes d'opérations, tout en instaurant un dispositif destiné à valoriser ceux qui seront engagés dans une éventuelle reconquête.

La formation, elle, passera de toute évidence par des instructeurs étrangers. Des nations alliées apporteront aussi un soutien en renseignement, ainsi que des systèmes de communication, indispensables à la réorganisation et au bon fonctionnement des unités et de la chaîne de commandement."

Re: Forces Armées du Mali

MessagePosté: Mer 7 Nov 2012 15:08
par pingouin
Le moral des soldats

Mais sans un redressement du moral des soldats, il va sans dire que tous ces achats n'ont qu'une valeur limitée. Aussi les autorités s'efforcent-elles d'apporter des aides financières aux familles des militaires, de verser des primes d'opérations, tout en instaurant un dispositif destiné à valoriser ceux qui seront engagés dans une éventuelle reconquête.


Cet article est effectivement très intéressant, mais le redressement moral des soldats passe par une neutralisation de l'influence des islamistes d'AQMI et autres Salafistes, sur eux mêmes et leurs familles, et là c'est une autre affaire, il faudrait vraiment que les primes et aides financières aux intéressés soient attractives. Un retour sur l'exemple Afghan est riche d'enseignements à ce sujet.

Re: Forces Armées du Mali

MessagePosté: Mer 7 Nov 2012 16:21
par vigi
Je profite de ce sujet pour faire un petit rappel sur les citations d'articles de presse.

a) Rallye, j'ai édité ton message pour être plus en phase avec les droits.

Rallye a cité l'ensemble de la sources ainsi son auteur, ce qui était déjà bien.

Cependant:

1°/ Il est préférable de mettre le lien en "dur" (ce qui est le cas suite à mon édition) de l'article qu'on souhaite citer.
Bien que la chose ne soit pas une obligation, je souhaite que l'on procède ainsi sur le forum. ;)

2°/ Je préfère que l'on cite des extraits se limitant à quelques phrases choisies, plutôt qu'une grande partie, voire la totalité de l'article.
En effet, nous ne .... correction... Je ne suis pas à l'abri de devoir affronter les foudres d'un journaliste ne supportant pas la diffusion de ses écrits.
En restant sur des citations courtes et choisies, l'affaire sera dans ce cas vite entendue entre les parties, ce qui sera plus complexe en cas de report complet d'un écrit.


Voilà en gros la marche à suivre pour l'avenir.
Bon, pas de panique hein, c'est juste un rappel (avec le temps, il y en aura surement d'autres), comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir dans ce genre de chose.

Gardez bien à l'esprit que certaines agences de presse ne supportent pas de voir leurs écrits ailleurs que chez eux, mais sans trop vouloir m'avancer, je pense que Jeuneafrique est bien plus conciliante que de grosses "usines" à dépêches européennes.

Re: Forces Armées du Mali

MessagePosté: Dim 30 Déc 2012 00:06
par rallyetapet
Fière allure ces Bamanan qui sont visiblement en pleine campagne de remotivation
http://www.malijet.com/thumbnail.php?file=Aminata_Traore_305636387.jpg&size=article_large
Quand on voit que certains Djihadistes ne renoncent à rien du tout....

Re: Forces Armées du Mali

MessagePosté: Jeu 29 Mai 2014 18:22
par rallyetapet
Une explication de la désastreuse débâcle des forces maliennes à Kidal: cela montre les mauvais choix tactiques de ceux charger de reformer les FARMA: moderniser et rationaliser la chaîne de commandement s'impose plus que jamais maintenant!
http://www.maliweb.net/la-situation-politique-et-securitaire-au-nord/reprise-kidal-mnla-ses-allies-humiliation-instructive-332482.html