Luchtcomponent - Composante Air - Belgique

Re: Luchtcomponent - Composante Air - Belgique

Messagepar vigi » Jeu 5 Juin 2014 19:12

J'ai du mal à croire en un Rafale belge... :?

D'un avis purement personnel, si ce contrat abouti, il s'entend, je verrai bien le F-18 ou le Gripen en finale.
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: Luchtcomponent - Composante Air - Belgique

Messagepar Ezechielle » Jeu 5 Juin 2014 22:48

Avec la SABCA, filiale de Dassault et fleuron de l'a√©ronautique belge, le gouvernement pourrait bien prendre en consid√©ration les avantages √©conomiques d'un assemblage de l'avion en Belgique, l√† o√Ļ les F-35 ne seront assembl√©s qu'en Italie (de ce que j'ai pu comprendre). Mais pour r√©sumer :

1) Le F-35 a l'avantage non n√©gligeable d'√™tre le chouchou de Pieter De Crem, notre ministre de la d√©fense, atlantiste convaincu qui - √† en croire certaines rumeurs persistantes - se voyait si bien prendre la place de Rasmunssen qu'il aurait donn√© un s√©rieux coup de pouce au F-35. Par ailleurs, le F-35 semble √™tre l‚Äôofficieux chasseur standard de l'OTAN, comme le F-16 actuellement, donc bon, on ne va pas faire un dessin quoi... En revanche, il ne pourra pas √™tre mont√© en Belgique, puisque la production europ√©enne de l'engin est localis√©e en Italie. Par ailleurs, les co√Ľts astronomiques de l'avion ainsi que ses d√©boires techniques le rendent moins comp√©titif. Par ailleurs, il faudra la jouer finement pour ne pas devoir faire trop de courbettes aux am√©ricains et se retrouver avec un avion "singe", aux capacit√©s ridiculement r√©duites par l'Oncle Sam tout en participant √† combler le trou financier que repr√©sente son d√©veloppement (le F-35 sera probablement plus int√©ressant, financi√®rement parlant, d'ici une bonne dizaine d'ann√©es).

2) Le Rafale, quant √† lui, peut √™tre mont√© en Belgique par la SABCA (qui a d√©j√† mont√© des appareils fran√ßais, comme le Mirage V, par exemple) : un atout √©conomique non n√©gligeable pour le pays. Quant aux qualit√©s de l'avion, elles ne laissent pas √† d√©sirer, mais √ßa nous le savions d√©j√†. Mais ces qualit√©s, justement... un avion aussi performant n'est nullement n√©cessaire √† la Belgique, et le co√Ľt important qui l'accompagne peut-√™tre ais√©ment √©vit√© en optant pour un avion plus comp√©titif (co√Ľt d'autant plus important que la France doit elle aussi r√©duire le poids qu'a repr√©sent√© le d√©veloppement de son avion!). Enfin, il me semble qu'√† la fin des ann√©es 90, la Belgique avait d√©j√† √©t√© approch√©e par Dassault pour le Rafale, mais les conditions propos√©es n'√©tait pas du tout √† l'avantage du plat pays. et √ßa, c'est le genre de chose qui s'oublie difficilement pour certains.

3) L'Eurofighter se vend bien, mais le consortium du même nom aura plus de mal à s'imposer dans un pays qui, traditionnellement, a toujours acheté ailleurs : en France ou aux USA. Par ailleurs, la Belgique s'est jusqu'à présent montrée peu friande des initiatives européennes, à part peut-être en ce qui concerne le NH-90 et l'Airbus A400M. Les déboires de ce dernier (ainsi que ceux de l'eurofighter) jouent d'ailleurs en la défaveur d'un achat "européen". Cependant, la Belgique a régulièrement montrée son attachement à l'Europe, et bien que l'on soit davantage dans la spéculation d'ordre politique, en étant centre névralgique de l'Europe ET de l'OTAN, le coeur de Bruxelles a de quoi balancer... si seulement l'Europe de la Défense n'était pas qu'une formulation vide. Un bien mince espoir en somme. Enfin, dernier élément en défaveur de l'Eurofighter : peu de chance qu'il soit produit en Belgique, ses lignes d'assemblage dispersées à travers l'Europe étant déjà bien établies.

4) le JAS-39 part a priori avec des handicapes fort similaires √† ceux de l'eurofighter : un nouveau venu sur le "march√©" belge, par ailleurs nouveau venu sur la sc√®ne v√©ritablement internationale (jusqu'√† maintenant, SAAB s'√©tait plut√īt concentr√© sur ses voisins nordiques et, au mieux, ses camarades germaniques - CF l'Autriche). Mais force est de constater que l'avion s'en sort fort bien, m√™me lorsqu'il ne part pas favori. Par ailleurs, ses performances sont celles qui se rapprochent le plus du F-16 actuellement en dotation au sein des forces a√©riennes belges. Du point de vue financier, le griffon a des arguments qui, on le sait, en a convaincu plus d'un. Enfin, un montage en Belgique n'est pas √† exclure, m√™me s'il me semble peu probable.

5) Le F-18, enfin, permettrait de faire plaisir à l'ami ricain à moindres frais avec un avion performant, ayant déjà fait ses preuves. Un montage sur le sol Belge avec la SABCA n'est par ailleurs pas à exclure tant Boeing désespère d'imposer le F-18 face au F-35. Pour le reste, le F-18 est malgré tout un avion de la même génération que le F-16, et bien qu'il s'agisse d'une toute nouvelle version (le Super Hornet), ont peut légitimement se demander si une enième modernisation maison des F-16 belges n'aurait pas autant d'avantages, surtout lorsqu'on sait que les armées de pays aux ambitions militaires autrement plus grandes que la Belgique continuent d'opter pour le F-16 ou prolongent son service.

En v√©rit√©, je pense qu'√† ce stade, le jeu peut se jouer s√©rieusement entre le F-35, le Rafale et le Jas-39. Les deux autres ont √† mon sens peu de chances de l'emporter. Non qu'ils soient peu performants, mais leur poids "politique" et leurs potentiels arguments √©conomiques sont nettement moins importants. Or on sait que dans ce genre de contrat, les performances de l'appareil ont finalement peu d'importance tant que l'engin pr√©sent√© n'est pas moins bon que celui qu'il doit remplacer (et en l'occurrence, l'arm√©e belge est tr√®s satisfaite de ses F-16). Le Rafale a beau avoir √©t√© r√©guli√®rement au-dessus de ses concurrents, cela ne l'a pas emp√™ch√© de perdre, et ce m√™me lorsque l'offre de Dassault √©tait financi√®rement int√©ressante : les int√©r√™ts politiques demeurent souvent ma√ģtres...
Ohne schokolade, keine leben ~ Dr. Schökolat
Avatar de l’utilisateur
Ezechielle
Maitre
Maitre
 
Messages: 97
Inscription: Mar 7 Fév 2012 15:20
Medals: 2
+ 1 an d'ancienneté (1) Membre étranger (1)

Précédente

Retourner vers Europe, forces aériennes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron