Page 1 sur 1

DDH Izumo Class, les Heavy Carriers Japonais

MessagePosté: Lun 21 Juin 2010 20:16
par vigi
Un projet de construction de porte-aéronefs sur le modèle des Hyuga-class mais dont la taille serait augmenté de 25%.

Deux articles à ce sujet:

News

News II

Re: 22-DDH, les futurs Heavy Carriers Japonais

MessagePosté: Lun 21 Juin 2010 20:20
par Guns
Ah oui, c'est vachement plus grand quand même... :o

Re: 22-DDH, les futurs Heavy Carriers Japonais

MessagePosté: Lun 21 Juin 2010 20:28
par vigi
Ouaips, je suis (agréablement) étonné de voir que le Japon se dote de réelles capacités aéronavales. 8-)


J'espère que ce projet ira à son terme.

Re: 22-DDH, les futurs Heavy Carriers Japonais

MessagePosté: Lun 21 Juin 2010 20:30
par Guns
Oui,

Tout comme les Sud-Coréens avec leur DDX, les Japonais veulent se doter d'une flotte océanique et non plus côtière, comme jusqu'à maintenant.

Re: 22-DDH, les futurs Heavy Carriers Japonais

MessagePosté: Mer 7 Aoû 2013 09:45
par PhantomII
Je vois que ce sujet était resté sur des hypothèses.
Et bien c'est fait ! 8-)

Le Japon fait maintenant partie des puissances aéronavales du globe avec son premier porte-aéronefs, le DDH-183 "Izumo".
Ce navire peut embarquer 14 hélicoptères et fait 250 mètres de long.
En parcourant les informations à son sujet sur la toile, certains experts affirment que ce porte-aéronefs auraient plus de capacité que celles annoncées par le Japon, comme la capacité à embarquer des Harrier ou des F-35, pouratnt, ce navire n'a pas de tremplin. :?

Dans l'article que je mets en lien ci-dessous, le journaliste évoque aussi les tensions avec la Chine.

Article complet

Re: DDH Izumo Class, les Heavy Carriers Japonais

MessagePosté: Ven 7 Avr 2017 15:10
par ATI35
C'est fait ! La Force maritime d'autodéfense japonaise a atteint ses objectifs en matière de porte-aéronefs, le 22 mars 2017, en mettant en service le porte-aéronef KAGA. Le Japon aligne à présent quatre unités : Hyuga (DDH-181) et Ise (DDH-182), Izumo (DDH-183) et Kaga (DDH-184).

La nomenclature les classe comme destroyer porte-hélicoptères mais ce sont de véritables porte-aéronefs car ils ont la capacité de mettre en œuvre des Osprey V-22.

La classe HYUGA a des caractéristiques supérieures à celle du Giuseppe Garibaldi italien : 18 000 tonnes en pleine charge, 197 m de long et une capacité d'emport de 10 à 20 hélicoptères.

La classe IZUMO est proche du JUAN CARLOS espagnol ou du CAVOUR italien : 27 000 tonnes en pleine charge, 248 m de long et une capacité de 28 aéronefs, mais il n'y a pas de tremplin.

Il ne faut pas omettre les trois petites unités de la classe OSUMI : Osumi (LST-4001) Shimokita (LST-4002) et Kunisaki (LST-4003) qui, déclarés comme LST (Landing Ship Tank), sont des bateaux d'assaut de 14 000 tonnes en pleine charge, de 178 m de long capables d'emporter jusqu'à une dizaine d'hélicoptères et qui possèdent un radier.

Avec ces sept unités, le Japon regagne peu à peu sa puissance maritime d'intervention. A quand un vrai porte-avions ? Sûrement pas tant qu'une flotte américaine sera détachée en permanence dans l'archipel nippon. Mais si la menace chinoise se précise, il est possible que des F-35 viennent augmenter le potentiel des deux unités de la classe Izumo.

Souhaitons que la JMSDF (Japan Maritime Self-Defense Force) n'ait jamais à se servir de ces unités, si ce n'est pour des opérations d'assistance.

:bieres: