B.P.C. classe MISTRAL

B.P.C. classe MISTRAL

Messagepar nanard » Mar 20 Mar 2012 19:18

La Marine d√©cida de commander deux BPC, B√Ętiment de Projection et de Commandement, aux Chantiers de l'Atlantique (civil) √† Saint-Nazaire et √† la DCN de Brest, d√©pendant indirectement du minist√®re des Arm√©es. Le choix du civil pour toute la partie avant permit d'avoir une tr√®s importante diminution des co√Ľts.
Il fallait remplacer les TCD les plus anciens, Ouragan et Orage, ce projet conduisit √† s'orienter vers des b√Ętiments amphibies d'un type nouveau, o√Ļ l'option du porte-h√©licopt√®re √©tait privil√©gi√©e. Certes, il y a toujours un radier permettant √† quatre CTM, Chalands de Transport de Mat√©riel, charg√©s de porter √† terre les troupes d'assaut et le mat√©riel lourd, mais comme pour de nombreuses marines, l'a√©roportage du premier √©chelon de conqu√™te de la plage de d√©barquement est devenu une √©vidence.
On passe ainsi d'un type de bateau pouvant accueillir un ou deux h√©licopt√®res sur des plates-formes de petite taille, √† un pont d'envol de plus d'un demi-hectare et de m√™me longueur que le b√Ętiment, ce qui donne une id√©e du changement d'√©chelle. Il h√©rite du m√™me type d'il√īt d√©port√© sur tribord que les P.A. et de six spots de pos√©e, pour un parc de 8 NH 90 et 8 Tigre.
On passe d'un déplacement de 12 000 tonnes à plus de 20 000 tonnes, faisant de cette série débutante, la deuxième en taille après le Charles de Gaulle. Elle constituera, pour les quarante ans à venir un des instruments essentiels de la stratégie d'action de la France. L'équipement retenu est à la hauteur de l'enjeu avec :
- Radar de navigation et d'approche DRBN-38A Decca Bridgemaster E 250
- Radar de veille air-surface MRR3D-NG.
- Détecteur de radar ARBR-21.
- Infrastructure en attente pour les brouilleurs de radar BSM 1/2.
- Syst√®me de transmissions comprenant un Syracuse militaire, SYst√®me de RAdio Communication Utilisant un SatellitE, un Immarsat civil et le Fleetsatcom militaire de liaison avec les navires alli√©s. Outre les Liaisons 11 et 16 install√©es et l'infrastructure pour la Liaison 22 pr√©vue, on trouve radios en VHF, dont deux PR 46 p√īle RITA de guerre, UHF et intercepteur gonio de transmission Elite.
- Système de navigation comprenant deux centrales gyrolaser, le SENIN (aide à la navigation basée sur une cartographie numérique et le GPS).
- Pour la tactique, SENIT 8, le même que le P.A., SIC 21, Gesvol et IPD, Indicateur de Pente de Descente.
- Pour l'armement, deux canons de 30 mm Breda-Mauser guidés par deux conduites de tir optroniques, prenant également en charge les deux système SIMBAD, Système Intégré Mistral Bimunitions pour l'AutoDéfense, version un peu simplifiée du SADRAL installé sur le P.A. On trouve, de plus, quatre mitrailleuses de calibre 12,7 mm Browning M2 HB.
La partie réservée aux voilures tournantes comprend un hangar de 1800 m2, servi par deux ascenseurs d'aviation Mac Gregor de 13 tonnes de charge utile. On peut y assurer l'entretien d'une vingtaine de machines.
Prévention des crises, participation aux opérations sous l'égide de l'ONU ou construction de la défense européenne, ces navires polyvalents sont sensés s'adapter à des missions les plus diverses.
Projection de force ? Transportant de 450 à 700 hommes, 60 véhicules blindés, dont un escadron de chars Leclerc, place et moyens sont là
Evacuation de ressortissants menac√©s ? 700 personnes peuvent √™tre g√©r√©es, avec en plus un h√īpital complet de 69 lits et ses blocs-op√©ratoires.
Centre de commandement interarmes ou européen ? Accueil possible de 200 personnes avec les matériels informatiques et les transmissions sécurisées, y compris, nous l'avons vu, en Liaison 11 et 16, le tout avec un débit instantané possible de 10 gigabits, devant satisfaire les participants, avec l'adoption sur le bateau du système plug and play (branchez et utilisez).
En amont de cette construction, l'étude des besoins opérationnels à été poussé très loin, avec un travail en plateau regroupant, autour de la DGA, tous les acteurs du projet, qu'ils soient militaires ou industriels. Ils ont participé à tous les stades de la réflexion, avec des architectes des différentes spécialités, afin d'aboutir au choix des meilleures solutions, principalement pour optimiser les flux et tenir le plus grand cas des besoins d'interopérabilité entre les alliés.
La r√©duction des budgets militaire, ou tout au moins leur encadrement, √† permis de remettre √† plat toutes les th√©ories en vogue, et Dieu sait si la Marine en a, aboutissant √† des perc√©es technologiques remarquables. Ces "r√©volutions" portent sur les normes de construction qui seront civiles et non militaires, pour toutes les facettes du projet, sauf bien s√Ľr, protection NBC, stockage des munitions, installations d'aviation et immunisation magn√©tique contre les mines.
Elle a m√™me conduit √† la construction des navires sur deux sites diff√©rents, distants de plusieurs centaines de kilom√®tres, l'avant au sein des Chantiers de l'Atlantique √† Saint-Nazaire, l'arri√®re dans les installations de la DCN √† Brest. Les deux tron√ßons, apr√®s transport maritime du premier nomm√©, √©tant assembl√©s par soudure √† Brest, ce stade ayant √©t√© surnomm√© la jumbo√Įsation. La construction int√©grale aux Chantiers de l'Atlantique serait certainement en mesure de comprimer encore prix de revient et d√©lais.
Cette chasse aux co√Ľts parasites de possession, √† conduit √† adapter un syst√®me de propulsion innovant, celui de bateau NTE, Navire TOUT Electrique, la puissance passant par l'interm√©diaire de deux pods orientables Mermaid de 7 MW en nacelle, situ√©s sous la coque, √† l'arri√®re et munis d'h√©lices cinq pales, compl√©t√© par un propulseur d'√©trave, √† l'avant, supprimant tout besoin d'aide des remorqueurs. Les trois diesels alternateurs Wartsil√§ de 6,2 MW chacun, fourniront une seule √©nergie, autorisant une autonomie de 10 800 Km √† 18 noeuds et permettant, en r√©duisant logistique et maintenance, de compenser le l√©ger surco√Ľt initial tr√®s rapidement. Ces diesels sont renforc√©s par un groupe "auxiliaire" de 3 MW.
La recherche de l'économie à même poussé à la réduction notable de l'équipage, passant de 238 personnes sur un navire de 12 000 tonnes, à 160 sur cette unité. Cette traque aux dépenses s'est accompagnée d'une réduction des délais de conception et de réalisation, qui sont autant de dépenses camouflées.
La décision de réalisation a été prise par le ministre le 29 novembre 2000, les essais à flot du Mistral, le premier construit, ont eut lieu au début de 2005, alors qu'il sera admis au service à la mer par la Marine à la fin de la même année, le Tonnerre le suivant de quelques mois. Ce sont des délais extrêmement courts pour des navires de cette taille et de cette complexité.
Cerise sur le g√Ęteau, ces ann√©es de r√©flexion permettent de tabler sur une disponibilit√© de 5000 heures de navigation par an,pratiquement le DOUBLE (2600 heures) des TCD actuels et d'un navire r√©pondant aux normes antipollution MARPOL, stipulant 0 rejets de quelques sortes dans les oc√©ans.
Longueur 199 m
Largeur 32 m
Tirant d'eau 6,20 m
Déplacement 21 300 tonnes
Puissance 2 x 7 MW
Vitesse maximale 18,8 noeuds
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: B.P.C. classe MISTRAL

Messagepar PhantomII » Mar 19 Juin 2012 10:51

Un article sur les futurs BPC Mistral russes et sur la formation de leurs équipages qui fait partie du contrat de vente.

L'article complet
Image
Avatar de l’utilisateur
PhantomII
Aspirant
Aspirant
 
Messages: 515
Inscription: Ven 23 Sep 2011 21:29
Medals: 2
Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: B.P.C. classe MISTRAL

Messagepar JJMM » Lun 13 Juil 2015 15:33

Le BPC Mistral à quai en 2016 en dessin avec vue de dessus :
Image
Dessin sauf TdB (c) JJMM
Avatar de l’utilisateur
JJMM
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 115
Inscription: Dim 12 Juil 2015 10:45
Medals: 1
dossier technique de qualité (1)

Re: B.P.C. classe MISTRAL

Messagepar JJMM » Jeu 14 Avr 2016 09:50

Plusieurs vues des BPC, nos "couteaux suisses" :

Image
Le BPC classe Mistral en 5 vues :

Image
Et en coupe :

Image
Image


Dessins (c) JJMM
Avatar de l’utilisateur
JJMM
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 115
Inscription: Dim 12 Juil 2015 10:45
Medals: 1
dossier technique de qualité (1)


Retourner vers Porte-aéronefs, porte-hélicoptères et porte-hydravions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités