HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

Messagepar vigi » Mer 14 Juil 2010 15:54

Les porte-avions d'escorte de classe Avenger sont issue de la transformation de quatre cargo de type C3, afin de répondre à une demande la Royal Navy, qui souhaite disposer de porte-avions pour assurer la protection des convois de l'Atlantique Nord qui ravitaillent l'URSS.
Les quatre cargo, Rio Hudson, Rio Parana, Rio de la Plata et Rio de Janeiro sont convertis par les chantiers navals de Sun Shipbuilding & Drydock Co. de Chester en Pennsylvanie.

D14 HMS Avenger
Ancien cargo Rio Hudson
Lancé le 2 Mars 1942
Il est coulé par le sous-marin U-155 au large de Gibraltar lors de l'opération Torch le 15 Novembre 1942, seul 12 marins sur les 550 hommes d'équipage ont la vie sauve.

D97 HMS Biter
Ancien cargo Rio Parana
En mars 1945, la Marine française obtint des Anglais la cession d'un porte-avions léger. Il s'agissait d'un ex-cargo américain, le Rio Parana, mis sur cale le 28 décembre 1939 par les chantiers Sun Chester aux U.S.A. et lancé le 8 décembre 1940.
Ce dernier ne servit jamais à sa destination initiale, la Marine américaine l'achetant en 1941 et le transformant en porte-avions auxiliaire, type de bâtiment manquant cruellement. Cédé à la Royal Navy sous le nom de Biter, il fit une courte carrière d’octobre 1942 à août 1944, restant à pourrir dans l’estuaire de la Clyde en Angleterre depuis cette date, après un incendie dans la machine.
En contre-partie de cette cession, la Marine s’engageait à prendre financièrement en compte les réparations nécessaires et son réarmement. La remise en état dans les arsenaux de Greenock fut homérique, le Biter, s’appelant Dixmude depuis le 9 mai 1945, pour le souvenir mêlé de la bataille des fusiliers marins de 1914 et du dirigeable perdu en mer en 1923.
Il quittera l’Écosse en août suivant et sera utilisé comme transport jusqu’en décembre 1946. Pour cette activité, ses capacités étaient intéressantes en cette période de manque dramatique de transports maritimes. Il sera réarmé en P.A. (*) en janvier 1947, pour opérer en Indochine, le premier appontage ayant lieu le 13 du même mois. Comme tous les P.A. d’escorte de cette époque, le pont rapporté sur la coque initiale était droit, réalisé pour sa plus grande part, en bois, équipé d’une seule catapulte hydropneumatique très courte, 24 mètres, déclenchant le voile noir chez les pilotes, tant l’accélération était brutale, la reprise des esprits intervenant à 200 pieds.
Ce pont ne mesurait que 135 mètres de long sur 21 de large, un seul ascenseur d'aviation assurant les mouvements entre le petit hangar situé sous son arrière et celui-ci. En fait, il ne pouvait mettre en œuvre qu’une flottille d'une douzaine d'avions avec des performances limitées. Il n’embarquera donc que les Douglas SBD Dauntless des flottilles 3 F et 4 F. Son équipage se composait de 800 hommes, tenant déjà de l’exploit au vu de son exiguïté.
Basé à Toulon, il participa à une première mission en Indochine, du 28 janvier au 16 mai 1947 avec la 3 F. Une avarie de catapulte irréparable sur place dès le 21 mars, obligera les avions à décoller sans assistance sur la longueur du pont, avec des limitations de charge, ne faisant pas le bonheur des stratèges en temps de guerre. La seconde campagne aura lieu du 16 septembre 1947 au 1er mai 1948, avec la flottille 4 F, après réparation de la catapulte.
Il reprendra dès 1949 son rôle de transport qu’il remplissait si bien, avec des convoyages d’avions destinés à l’armée de l’Air en Indochine, puis pour ramener avions et hélicoptères cédés par les Etats-Unis, dans le cadre du M.D.A.P. Son armement défensif se composait de trois tourelles doubles de 102 mm et six affûts doubles ou quadruples de canons de 20 mm. Pour sa propulsion, on retrouvait ses origines de cargo, avec deux machines diesel développant seulement 8500 ch.au total, pour donner une vitesse de 17 nœuds à partir d’une seule hélice.
Trop petit, ce fut un mauvais porte-avions, dont la seule gloire fut d’être le premier P.A. français d’où fut lancée une mission de guerre, le 16 mars 1947. Il saura être ultérieurement un bon bâtiment de transport, retrouvant sa destination initiale et prouvant par là même que les modifications apportées n’étaient valables que pour la durée de la seconde guerre mondiale.
Les derniers appontages et catapultages seront réalisés sur le Dixmude le 28 novembre 1949 et, après un ultime voyage en Indochine de juillet à octobre 1954, pour participer à l’évacuation du Tonkin après la chute de Diên Biên Phu et l’armistice qui suivit, son désarmement sera achevé le 29 septembre 1959.
Il servira de base au corps amphibie de la Marine à Saint-Mandrier jusqu'à sa restitution en 1964 à la Marine américaine, propriétaire initial, qui l'utilisera comme but de tir des navires de la VIIe flotte.


D27 HMS Charger
Ancien cargo Rio de la Plata
Lancé le 1er Mars 1941, il n'est pas versé à la Royal Navy et entre en service dans l'US Navy en tant que CVE-30 USS Charger.
Réformé le 15 Mars 1946, il est transformé en navire marchand le 30 Janvier 1947 et, il est renommé MV Fairsea.
Rendu à l'US Navy, il sert de bâtiment cible en 1966.

D37 HMS Dasher
Ancien cargo Rio de Janeiro.
Lancé le 1er Juillet 1942.
Ce porte-avions sombre après l'explosion de ses soutes à carburant le 27 Mars 1943. Certaines sources parlent d'une mine.

Image
CVE-30 Charger (Avenger Class)
Sources : Wikipedia

Image
CVE-30 USS Charger
Sources US Navy


Les Avenger Class en chiffres

DĂ©placement: 15 360 tonnes
Longueur: 142 m
Maitre beau: 21,2 m
Tirant d'eau: 7,6 m

Propulsion: diesel Doxford de 8 500 ch, 1 hélice.
Vitesse: 16,5 nœuds

Armement:
3Ă— canons de 4 pouces 50
19× canons anti-aérien de 20 mm

Appareil: 30

Equipage: 555 marins





Sources
Historique du Dixmude réalisé par Nanard
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

DIXMUDE

Messagepar nanard » Mar 24 Avr 2012 14:19

Pinguoin l'a demandé, nanard l'a fait, x'cusez le, c'est la pluie. And now, ladies and gentlemen, the story of the Dixmude
En mars 1945, la Marine française obtint des Anglais la cession d'un porte-avions léger. Il s'agissait d'un ex-cargo américain, le Mormactern, mis sur cale le 28 décembre 1939 par les chantiers Sun Chester aux U.S.A. et lancé le 8 décembre 1940.
Ce dernier ne servit jamais à sa destination initiale, la Marine américaine l'achetant en 1941 et le transformant en porte-avions auxiliaire, type de bâtiment manquant cruellement. Cédé à la Royal Navy sous le nom de Biter, il fit une courte carrière d’octobre 1942 à août 1944, restant à pourrir dans l’estuaire de la Clyde en Angleterre depuis cette date, après un incendie dans la machine.
En contre-partie de cette cession, la Marine s’engageait à prendre financièrement en compte les réparations nécessaires et son réarmement. La remise en état dans les arsenaux de Greenock fut homérique, le Biter, s’appelant Dixmude depuis le 9 mai 1945, pour le souvenir mêlé de la bataille des fusiliers marins de 1914 et du dirigeable perdu en mer en 1923.
Il quittera l’Écosse en août suivant et sera utilisé comme transport jusqu’en décembre 1946. Pour cette activité, ses capacités étaient intéressantes en cette période de manque dramatique de transports maritimes. Il sera réarmé en P.A. (*) en janvier 1947, pour opérer en Indochine, le premier appontage ayant lieu le 13 du même mois. Comme tous les P.A. d’escorte de cette époque, le pont rapporté sur la coque initiale était droit, réalisé pour sa plus grande part, en bois, équipé d’une seule catapulte hydropneumatique très courte, 24 mètres, déclenchant le voile noir chez les pilotes, tant l’accélération était brutale, la reprise des esprits intervenant à 200 pieds.
Ce pont ne mesurait que 135 mètres de long sur 21 de large, un seul ascenseur d'aviation assurant les mouvements entre le petit hangar situé sous son arrière et celui-ci. En fait, il ne pouvait mettre en œuvre qu’une flottille d'une douzaine d'avions avec des performances limitées. Il n’embarquera donc que les Douglas SBD Dauntless des flottilles 3 F et 4 F. Son équipage se composait de 800 hommes, tenant déjà de l’exploit au vu de son exiguïté.
Basé à Toulon, il participa à une première mission en Indochine, du 28 janvier au 16 mai 1947 avec la 3 F. Une avarie de catapulte irréparable sur place dès le 21 mars, obligera les avions à décoller sans assistance sur la longueur du pont, avec des limitations de charge, ne faisant pas le bonheur des stratèges en temps de guerre. La seconde campagne aura lieu du 16 septembre 1947 au 1er mai 1948, avec la flottille 4 F, après réparation de la catapulte.
Il reprendra dès 1949 son rôle de transport qu’il remplissait si bien, avec des convoyages d’avions destinés à l’armée de l’Air en Indochine, puis pour ramener avions et hélicoptères cédés par les Etats-Unis, dans le cadre du M.D.A.P. Son armement défensif se composait de trois tourelles doubles de 102 mm et six affûts doubles ou quadruples de canons de 20 mm. Pour sa propulsion, on retrouvait ses origines de cargo, avec deux machines diesel développant seulement 8500 ch.au total, pour donner une vitesse de 17 nœuds à partir d’une seule hélice.
Trop petit, ce fut un mauvais porte-avions, dont la seule gloire fut d’être le premier P.A. français d’où fut lancée une mission de guerre, le 16 mars 1947. Il saura être ultérieurement un bon bâtiment de transport, retrouvant sa destination initiale et prouvant par là même que les modifications apportées n’étaient valables que pour la durée de la seconde guerre mondiale.
Les derniers appontages et catapultages seront réalisés sur le Dixmude le 28 novembre 1949 et, après un ultime voyage en Indochine de juillet à octobre 1954, pour participer à l’évacuation du Tonkin après la chute de Diên Biên Phu et l’armistice qui suivit, son désarmement sera achevé le 29 septembre 1959.
Il servira de base au corps amphibie de la Marine à Saint-Mandrier jusqu'à sa restitution en 1964 à la Marine américaine, propriétaire initial, qui l'utilisera comme but de tir des navires de la VIIe flotte.
Longueur 149,96 m DĂ©placement 14 500 tonnes
Largeur 21,18 m Puissance 8500 ch.
Tirant d'eau 8,70 m Vitesse 17 nœuds
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: DIXMUDE

Messagepar pingouin » Mar 24 Avr 2012 14:45

C'est trop bien nanard ... une telle rapidité mérite un coup de chapeau ...la suite demandera un petit peu de délai ... c'est difficile de rivaliser ...
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Re: HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

Messagepar vigi » Mar 24 Avr 2012 18:15

Petite fusion dans le sujet qui va bien.

Nanard, je me suis permis de "pomper" ton texte, afin de le ramener en tĂŞte de gondole comme on dit. ;)
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

Messagepar pingouin » Mar 24 Avr 2012 20:23

Merci à tous les deux, ce n'est pas un caprice, car j'étais du premier voyage du Dixmude vers l'Indochine qui partit de Toulon le 27 janvier 1947, 33jours de mer, en compagnie des SBD de la 3F, et des Spitfires en caisses ... avant d'arriver au Cap Saint Jacques d'où les SBD furent catapultés ,c'est l'occasion pour moi de vous faire partager ce souvenir vieux de 65ans ...et j'en suis heureux, j'espère que vous apprécerez ces quelques photos ...(demain peut-être ...!)
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Re: HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

Messagepar nanard » Mar 24 Avr 2012 21:31

prends ton temps Pingouin, comme tu le dis, ça fait 65 ans que ça dort, faut mieux attendre un jour de plus et profiter des photos :fume: et le premier qui parle de caprice, d'ailleurs qui parle de caprice ? il s'en prends une, ah mais!
Pour Vigi, vous êtes pardonné mon fils, allez en paix !
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

Messagepar pingouin » Mar 24 Avr 2012 23:08

A propos de son origine, les éléments que j’ai pu trouver sur le sujet, dûment recoupés et vérifiés, indiquent que contrairement à ce qui a pu être écrit ici ou là dans certains ouvrages, le Mormactem, lancé le 2 juillet 1942 par Consolidated Steel Corporation Ltd, n’est pas à l’origine du porte-avions, la date de lancement n'est pas la bonne, voir ci dessous. L'ambiguité venant sans doute du fait que le client était le même que pour celui qui devait devenir le Dixmude, le Rio Parana, cargo marchand de la classe C3, construit par les chantiers navals Sun Shipbuilding and Drydock à Chester, Pa. en même temps que ses deux sister-ships le Rio Hudson et Rio de la Plata. Mis sur cale le 28 décembre 1939 et lancé le 18 décembre 1940,pour le compte de Moore-Mc Cormack Lines, acquis par l’US Navy le 20 mai 1941 et transformé en porte-avions d’escorte. Recédé par la suite à la Royal Navy, sous le nom de Biter (coque D97), il participa au débarquement de 1942 en Afrique du Nord (Opération Torch), il s'illustrera ensuite, eh! oui, c'est bien le mot, lors des escortes de convois dans l’Atlantique nord, entre mars 1943 et août 1944, endommagé par une torpille de l’un de ses avions le 16 novembre 1943, et désarmé peu après suite à un incendie dans les machines, il fut retiré du service et laissé à l’abandon sur les chantiers de La Clyde. Cédé à la Marine nationale le 9 avril 1945, il est d’abord utilisé comme transport d’août 1945 à décembre 1946, ré équipé en porte-avions entre décembre 1946 et janvier 1947. Il prendra la mer à Toulon le 27 janvier pour son premier voyage vers l'Indochine, et n'avait pas fini de sillonner les océans pour assurer les besoins de notre Aéronavale renaissante.

Image

Image

Image
La coque 97 quelquepart au Royaume Uni

Image
Le mĂŞme, devenu Dixmude Ă  quai Ă  Toulon le 26 janvier 1947 - Picture taken by myself.
On distingue parfaitement deux SBD de la 3F, soigneusement capotés et saisinés sur l'avant du pont d'envol.

A suivre
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Re: HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

Messagepar nanard » Mer 25 Avr 2012 08:43

Eh bien Monseigneur, vous nous la baillez belle ! Quand tu penses au nombre de bouquins ou d'articles qui te parles du Mormacterm, y compris sous des plumes plutôt bien côtées, faut vraiment un hasard comme ça pour rectifier :!: Toute honte bue, je viens de m'apercevoir que ce Forum de première qualité n'avait pas commis cette erreur, oh que je suis mal :!: :!: :!:
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

Messagepar pingouin » Mer 25 Avr 2012 11:10

T'en fais pas nanard, moi aussi au début de la constitution de mon dossier sur le Dixmude, j'ai cru que c'était le Mormactem, paix à ses tôles ... je continue le voyage :

Le 26 janvier 1947, c’est l’embarquement sur le Dixmude, vu du quai le navire est assez imposant, certes ce n’est pas l’Enterprise, que j’ai pu admirer au cinema plus d’une fois depuis la Libération, The Fighting Lady, que je recommande d’ailleurs aux jeunes d’aujourdh’hui , en taille le bateau ressemble un peu aux Victory Ships que j’ai pu voir en AFN en 1946, la structure rajoutée met le pont d’envol assez haut au dessus du quai. Tout le matériel a déjà été embarqué, à l’avant, dans une suface à peine plus longue que la glissière de la catapulte, les SDB de la 3F, bien arrimés et convenablement bâchés, ensuite et jusqu’à l’arrière , un amoncellement de matériel divers, camions, command cars, caisses moteurs de Catalina, et des Spitfire en caisses destinés à la 1ere Escadre de chasse basée à Saigon. Pendant tout le voyage, en tant que passagers, nous serons libres de nos mouvements sur le porte-avions et avons tout loisir d’en visiter tous les recoins, des gros diesels de la salle des machines aux abords du pont d’envol, dont nous repérons vite la commodité des filets métalliques placés sous les extrémités avant, qui nous permettrons de contempler les flots, les dauphins et les exocets plus d’une fois, rafraîchis par la brise de mer. Heureusement présente, tant la chaleur est insupportable lors du passage du Canal de Suez et de la traversée de la Mer Rouge, arrivés dans l’Ocean Indien nous essuyons du gros temps, le Dixmude montre alors que s’il se comporte assez bien en tanguage, le roulis n’est pas son fort, avec ses structures rajoutées et son chargement, il accuse une gîte si importante, que nous devons dévier la route vers le Sud. Après Trincomalee, nous faisons route vers Singapour, nous frôlons l’Equateur sans le franchir, pas de baptême de la ligne. Cette déception est compensée en vue des côtes d’Indochine, car nous allons assister au catapultage des SBD de la 3F, grande première pour tous, y compris par l’équipage qui découvre cette fonction première du porte-avions. Spectaculaire pour les néophytes que nous sommes, la veille catapulte lance les SBD un par un sans problème, et le sabot recule dans une belle traînée de vapeur … Le bâtiment remonte ensuite lentement la rivière de Saigon, tous armements à poste et prêt à riposter au moindre tir venu des rives.

C’est le 3 mars 1947 en fin d’après-midi, après 33 jours de mer que nous accostons au quai Catinat et quittons notre vaillant Dixmude.

http://i47.servimg.com/u/f47/14/17/85/70/dixmud11.jpg
Les SBD prĂŞts Ă  reprendre du service
http://i47.servimg.com/u/f47/14/17/85/70/a10.jpg
C'est la largeur du pantalon qui fait l'homme, c'est bien connu des marins.
http://i47.servimg.com/u/f47/14/17/85/70/photo_10.jpg
Dans les filets, le battle-dress de la RAF Ă©tait bien sympathique pour couper le vent
http://i47.servimg.com/u/f47/14/17/85/70/dixmud14.jpg
Tous volets sortis, le 3F-7 S'envole vers Tan Son Nhut
http://i47.servimg.com/u/f47/14/17/85/70/dixmud15.jpg
1947- Le Dixmude en Indochine



.
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Re: HMS Avenger Class, quatre porte-avions d'escorte

Messagepar nanard » Mer 25 Avr 2012 12:48

Hors sujet, sans l'être. Sur mon ordi, quand je suis sur notre Forum favori, j'aime bien regarder les photos et particulièrement celles de Pingouin. Mais j'ai un problème un peu ...pénible on va dire, lorsque je veux sortir de cette photo, par exemple pour passer à une autre, en fait je sort complètement du Forum et il faut, à chaque fois que je me retape toute la manip, ce qui finit par être gonflant. Avez-vous le même problème ou est-ce un aspect complémentaire de ma nullité informatique :?:
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Suivante

Retourner vers Porte-avions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités