CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar vigi » Sam 29 Juin 2013 12:55

Tout à fait, mais regarde le sujet des EMALS ici sur le forum, si sur la fin, le retard a été comblé, les plantages du début ont généré des retards et des dépassements inquiétants, il ne faut pas oublier que rien que pour les freins de brins d'arrêt, les EMALS et le radar de veille, les bureaux R&D partaient de zéro vers... l'inconnu.

C'est donc en ce sens que je dis qu'au final, 20%, ça aurait pu être pire.

Les EMALS par exemple, un temps, il a été envisagé de les abandonner, en raison du dépassement budgétaire, justement, mais le programme a été maintenu, et aujourd'hui les USA peuvent s'en féliciter puisque ce système est viable et quasiment opérationnel.
Sur le temps, les économies se feront sur la MCO qui est nettement moins lourde que pour des catapultes vapeurs, mais aussi sur la masse salariale, une EMALS divise par deux le personnel nécessaire à sa mise en œuvre.

Cites moi rien qu'un budget de R&D qui n'ait pas explosé l'enveloppe et cela dans n'importe quelle domaine ?
Je parle de vraies recherches hein, pas d'amélioration d'un existant.

Ensuite, ils sont à 20% de dépassement sur la première unité, aujourd'hui trois sont budgétés et le programme en prévoit au moins huit.
Historiquement, le CVN-65 avait tellement explosé son budget, que Mc Namara (un grand pote des marins) avait carrément fusillé le projet en transformant le CV-67 JFK en classique, ce qui avait rien dû couter au passage, puisque le bestiau était prévu pour être un CVN... :siffle:
Ce qui n’empêchera pas cette enclume de Bob de faire passer en parallèle des millions de dollars dans le projet du F-111B où il est de notoriété publique que McNam avait de gros intérêts, ce qui ira jusqu'à déclencher une fronde des amiraux et finalement laisser la place au F-14 Tomcat.
Le CVN-68 Nimitz aussi avait explosé son budget, mais le fait qu'il y ait eu ensuite dix unités a permit de lisser ce dépassement.

Le CdG, le Rafale, le F-35, le Typhoon, le Gripen, l'A-400M, le RA-5C Vigilante, le F-111 pour parler de dossiers que j'ai un peu potassé au fil du temps, ont tous sans exception dépassé le budget initial, et pour certains, ils ont été ou sont bien au-delà de 20% pourtant, aucun de ces exemples ne partaient sur des bases inconnues, tous avaient de sérieux acquit en comparaison des Ford-Class qui représente un vrai bon technologique.

Enfin, dernier point où, je suis dans ce cas de ton avis (dans le sens où il aurait largement pu être évité), le DoD US a voulu rattraper le retard calendaire du CVN-78 et, pour cela a ouvert les vannes des heures supplémentaires, des équipes de nuits et toutes ces petites dépenses salariales... Pour au final se rendre compte qu'il valait mieux revenir à un rythme de travail normal et faire glisser le Ford sur une voir deux années fiscales.
Sauf que la dépense supplémentaires pour payer les arsenaux a été faites durant plusieurs mois.
Je ne dis pas que cela représente une bonne partie des 20%, mais si l'ardoise descendait d'un point je serais pas surpris, et comme tu le dis justement, à ce niveau, un point, c'est pas mal de $.
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar pingouin » Sam 29 Juin 2013 15:29

Le CdG, le Rafale, le F-35, le Typhoon, le Gripen, l'A-400M, le RA-5C Vigilante, le F-111 pour parler de dossiers que j'ai un peu potassé au fil du temps, ont tous sans exception dépassé le budget initial, et pour certains, ils ont été ou sont bien au-delà de 20% pourtant, aucun de ces exemples ne partaient sur des bases inconnues, tous avaient de sérieux acquit en comparaison des Ford-Class qui représente un vrai bon technologique.


Exact, de mémoire, du temps de mon boulot chez Marcel et Serge D ... Electronique dans le domaine des autodirecteurs de missiles, je n'ai pas connu un seul programme qui n'ait pas été plus ou moins en dépassement, aussi bien en délais qu'en prix ... et quand ce n'était pas le cas, ça ne concernait que des petits équipements d'avionique et c'était quand même presque toujours raduc ... Tout en sachant que tout le monde faisait quand même gaffe à serrer les boulons pour éviter les dépassements, la direction n'aimait pas trop que l'image de marque de la boite en pâtisse, ça allait jusqu'à travailler le week end quand il le fallait. Il faut dire que tout au long des stades d'un programme : étude, maquette, proto, qualif, outillages, industrialisation, présérie, série, maintenance, essais, etc. des flopées de modifs sont en permanence injectées dans le tuyau, qu'elles émanent des industriels ou du client ... Toutefois, les difficultés rencontrées par les industriels n'étaient jamais ignorées par lui, puisque le suivi des affaires donnait lieu à des réunions périodiques avec tout le monde autour de la table, client, maître d'œuvre et sous traitants ... toutes les modifs étaient passées au crible et acceptées ou refusées, ce qui évitait ou minimisait, tout effet de surprise. Pour le MARTEL, c'était encore plus compliqué .... On avait, Services officiels français, MATRA, EMD/ESD, MOD britannique, GEC/Marconi et BAC, plus un ou deux dont je ne me rappelle plus, je vous laisse deviner les répercussions quant il devait y avoir rattrapage ... jusqu'aux matériels déjà livrés, et en finance, les Anglais sont coriaces ... Il va de soi que mon propos ne se rapporte qu'aux programmes de l'époque, M530 impulsions et Doppler, Martel, MM38, AM39, Mica, etc. Un PA c'est évidemment autre chose, aussi je ne m'avancerai pas plus.
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar nanard » Sam 29 Juin 2013 18:26

Ben, vous voulez que je vous dise ? Qu'est-ce que je regrette de ne pas avoir sévi dans la R et D !!! :lol: :lol: :lol: :fume: Parce que dans la prod :siffle: :siffle: :siffle:
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar pingouin » Sam 29 Juin 2013 18:47

Sévi ou servi ? R&D*** ou Prod ?... Très différent Herr oberst : servi pendant 26 ans dans la prod, mais souvent établi des prix de revient usine et des plans de charge de programmes ... jusqu'à une tentative de drone anti radar avec MBB Hamburg, ach so ! ... une certaine expérience :D

R&d*** J'en avais déjà parlé sur le forum, mais je reviens sur ce terme, largement mis à toutes les sauces aujourd'hui, et à mon sens, souvent employé improprement.

De mon temps, dans une entreprise industrielle, Recherche et Développement étaient des activités d'anticipation qui entretenaient et maintenaient les compétences techniques et technologiques humaines et matérielles. Toujours financées sur fonds propres, souvent sous forme d'avant-projets. Il est évident que les avancées nouvelles apportées par un programme financé par un client, étaient toujours des retombées bienvenues et contribuaient à enrichir le trésor commun. Ces activités dépendaient de la Direction Technique de l'entreprise et non de la Direction Industrielle, elles étaient l'apanage de quelques grosses têtes pensantes (Polytechn, Supelec, Supaéro, certains venaient du LRBA) et se traduisaient en général par des études papier. Pouvant amener accessoirement à une expérimentation labo pour en valider la faisabilité, qui, suivant le type de matériel, était alors confiée aux petits poissons du secteur concerné. Je me souviens de projets Laser et de calculs Stochastiques ... qui passaient allègrement au dessus de la tête de beaucoup, n'est pas crâne d'œuf qui veut ... A un degré moindre, dans le domaine technologique, Il y avait aussi des travaux sur les réalisations de circuits sur couches minces en céramique, la miniaturisation des circuits hyperfréquences, des protections chimiques de tropicalisation, des essais de collage sur pot vibrant en enceinte climatique ... et bien d'autres. Ces travaux pouvaient déboucher ou non, réalisés et imputés en interne, tout ce savoir empilé constituait l' " expertise de l'entreprise" comme on dit aujourd'hui, et résultait de l' investissement décidé par elle, en cas de dépassement proprement dit, si l'enveloppe allouée était atteinte, une nouvelle enveloppe ou une réorientation des priorités était décidée, affaire de comptabilité interne.

Ce qui n'a rien à voir avec les travaux d'étude entrepris pour un programme à la suite d'un contrat avec un client et financé par lui, lors des phases étude papier, maquette, proto et essais, outillages, doc, etc. Ce sont là les frais fixes du programme, engagés une seule fois et qui, le plus souvent, dépassent effectivement les prévisions. Ce qui est totalement indépendants des frais proportionnels qui relèvent du nombre de matériels commandés, qui peuvent hélas dépasser aussi. Au début, il va de soi que les équipes d'étude mises sur le programme en question travaillent sous la haute surveillance des grosses têtes mentionnées plus haut, afin de bénéficier des acquis et surmonter les difficultés quand ça commence à voler trop haut pour eux. Faire partie d'une équipe d'étude ne signifie donc pas pour autant, faire de la recherche et du développement qui reste du niveau supérieur.

Il est fort possible qu'aujourd'hui, il soit de pratique courante pour un client de passer des contrats de Recherche et Développement purs et durs avec des industriels, au grand bénéfice de ces derniers, ce qui n'était pas le cas de mon temps, dans le domaine des missiles vers la fin des années 1980.
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar vigi » Ven 18 Oct 2013 11:15

Allez, retour des Ford-Class en haut de tableau...

L'US Navy vient de débloquer un budget pour le développement d'un nouveau système de frein de câble d'appontage.

Sur les porte-avions actuels, ces brins d'arrĂŞt utilisent des freins hydrauliques pour stopper l'appareil qui apponte.
Ce nouveau concept utiliserait des moteurs Ă©lectriques pour assurer le freinage.

Sources
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar PhantomII » Jeu 24 Oct 2013 09:55

vigi a écrit:L'US Navy vient de débloquer un budget pour le développement d'un nouveau système de frein de câble d'appontage.

Sur les porte-avions actuels, ces brins d'arrĂŞt utilisent des freins hydrauliques pour stopper l'appareil qui apponte.
Ce nouveau concept utiliserait des moteurs Ă©lectriques pour assurer le freinage.


C'était pas prévu dès le début du projet ?
Image
Avatar de l’utilisateur
PhantomII
Aspirant
Aspirant
 
Messages: 515
Inscription: Ven 23 Sep 2011 21:29
Medals: 2
Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar PhantomII » Sam 2 Nov 2013 17:20

Les images ci-dessous proviennent du site officiel du CVN-78.

Le lancement officiel aura lieu le 9 Novembre 2013 Ă  11h00 locale 8-)

Image

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
PhantomII
Aspirant
Aspirant
 
Messages: 515
Inscription: Ven 23 Sep 2011 21:29
Medals: 2
Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)


Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar vigi » Jeu 21 Nov 2013 14:01

Et pour continuer, une photo assez sympa du Ford sur la James River, avec son ilot si caractéristique.

Les crédits image sont des chantiers navals Huntington Ingalls Industries:

Image
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: CVN-78 Gerald Ford Class, les nouveaux géants

Messagepar PhantomII » Jeu 16 Jan 2014 14:39

D'après l'article en lien ci-dessous, les choses ne se passe pas très bien pour le nouveau porte-avions américain.
Les capacités de catapultage et d'appontage sont loin de celles annoncées et le nouveau système radar n'est pas aussi performant que prévu.

L'article du Boston Globe
Image
Avatar de l’utilisateur
PhantomII
Aspirant
Aspirant
 
Messages: 515
Inscription: Ven 23 Sep 2011 21:29
Medals: 2
Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Porte-avions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités