A quand la fin de l'aéronavale en France ?

L'aéronavale va-t-elle disparaitre en France ?

Aucun doute, l'Armée de l'air va en récupérer le commandement
2
25%
Oui, mais l'Armée de l'Air va devoir changer ses mentalités
0
Aucun vote
Non, c'est une arme trop spécialisée pour être dissoute
3
38%
Impossible, l'Armée de l'Air na pas les compétences pour arriver au niveau des marins
3
38%
 
Nombre total de votes : 8

A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar nanard » Mer 9 Jan 2013 19:21

Avec un peu de recul, comme je rebosse un peu sur la d√©b√Ęcle, on a le m√™me pr√©visionisme politique qu'√† l'√©poque ! Politicards de toutes √©poques, unissez-vous ! Ca leur fera des trucs √† raconter dans leurs M√©moires, oui, c'est moi qui est bloqu√© le compteur des PA sur 1, mais j'√©tais pas tout seul, les autres zont pas fait mieux :siffle:
Je lance un nouveau sondage sur Aéro & PA : reste combien d'années à vivre à l'Aéronautique navale ?
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: R-91 Charles de Gaulle, le PAN Français

Messagepar DahliaBleue » Mer 9 Jan 2013 20:48

nanard a écrit:[…]Je lance un nouveau sondage sur Aéro & PA : reste combien d'années à vivre à l'Aéronautique navale ?
L'aéronautique navale basée à terre, durera encore un peu… un demi siècle sans doute ; les hélicoptères embarqués, vraisemblablement autant. En revanche, les appareils embarqués à ailes fixes (composant le Gaé) ne survivront pas à l'ultime PA. Trente ans au maximum ? :cry:
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 173
Inscription: Jeu 29 Déc 2011 21:23
Medals: 3
Assiduité au forum (1) Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar nanard » Mer 9 Jan 2013 21:20

Je suis assez d'accord avec ton analyse, pour moi, effectivement, l'Aéronavale, ce ne peut-être que le GAE ! Le reste peut-être phagocyté du jour au lendemain, on ne compte plus les missions de l'ALAT sur PA, BPC et autres et le reste ne quitte pas les pistes en béton !
Tiens, pour faire tomber plus vite la citadelle, je suggère à ceux qui s'y acharnent depuis 1928, de réutiliser la technique de 1935, partant du principe qu'on attire pas les mouches avec du vinaigre, ils avaient un peu aidé au passage du Rubicon en offrant un grade de plus à tous ceux qui quittaient l'Aviation navale, riche idée pour raccourcir une agonie qui promet d'être douloureuse ! Isn't ?
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar vigi » Mer 9 Jan 2013 21:28

Pourquoi que les ailes fixes embarquées ?

Si l'Aéronavale embarqué disparait, c'est que ses missions seront passées sous le giron de l'Armée de l'Air.

Et vu l’énergie que dépense l'AA pour récupérer les moyens de l'Aéronavale, si l'embarqué disparait, l'AA ne laissera pas les hélico et la PatMar aux marins.
Elle a déjà récupéré les écoles de formations, les ateliers, la SIMMAD (sans renoncer à son SiAé... c'est pas fort ça en pleine crise budgétaire !?).

Le reste n'est donc qu'une question de temps... Et de Chef d'Etat-Major des Armées.
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar pygargue » Mer 9 Jan 2013 22:37

il est clair qu'un éventuel (ce qui serait une énorme erreur) abandon des porte-avions aboutirait à la disparition pur et simple de l'aéronautique navale. car la PATMAR et les hélicoptères ne seront plus assez fort pour résister.

la seule solution pour résister un minimum serait d'avoir un soutien important politique et haute sphère (CEMM puissant voir CEMA) et en favorisant les échanges pour bosser ensemble. et donc montrer à l'armée de l'air que l'aéronavale embarqué est une solution de projection de puissance indispensable malgré les drones armés. car sinon, je donnes pas si longtemps que ça à l'aéronavale.
Imageet voil√† un pygargue √† queue blanche tr√®s celte car il a √©t√© observ√© en √Čcosse !
Avatar de l’utilisateur
pygargue
enseigne de vaisseau
enseigne de vaisseau
 
Messages: 741
Inscription: Ven 11 Juin 2010 16:41
Medals: 6
contribution (1) Assiduité au forum (1) dossier 2ème classe (1) Rédaction de qualité (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1) Membre référant (1)

Re: A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar nanard » Mer 9 Jan 2013 22:45

Foutatait mon cher vigi et néanmoins Boss :mrgreen:
C'était un peu le sens de mon intervention, je vais même plus loin que toi, pour moi, tout ce qui n'est pas GAE est déjà considéré comme perdu. Les hélicos ? Comme y avait pas les sous, depuis plus de 10 ans c'est l'ALAT qui assure la liaison entre navires et qui le fait bien. L'ex Patmar ? des gros taxis avec la même motorisation que les Transall :fume:, ils ne sortent pas des pistes bétonnées (ou rarement) et donc ramassables à tout moments. Reste quoi ? le GAE, mais quand tu connais le logiciel inside concernant les appontages (cf mon pavé sur le Rafale), tu te dis que ça ne tiens qu'à peu de choses...
Je trouve même l'ami Dahlia bleu optimiste avec ses 30 ans, 10 de moins me semble une meilleure approche.
Je vais me faire l'avocat du diable (je crois que je l'ai d√©j√† fait, mais je ne suis pas s√Ľr, je pense qu'il est toujours bon d'examiner une situation en se mettant de l'autre c√īt√©. Il n'y a pas que ce que nous souhaitons dans la vie, mais aussi ce qu'on appelle les contingences bassement terre √† terre). Si vous ne voulez que ce que vous voulez, surtout ne jouez pas aux √©checs, vous allez mal vivre !
Quand les Rafale √©taient encore n'importe quoi (avant le F1), les cochers sont partis de Landivisiau pour rejoindre le Charlie au large des Emirats, sans l√©zard, pilote automatique, clim de cabine, huit heures de vol av√© les ravitaillements qui vont bien, tiens au fait, quiqui tiens les rav' en vol ? :mrgreen: , m√™me pas un Paris-New-York et hop, ils √©taient sur place. Ok ils √©taient sur un PA, mais cette r√©gion est un point chaud du globe, c'est pas pour rien qu'on y a cr√©√© une base √† terre interarmes o√Ļ nos pauvres nanas elles n'ont m√™me pas le droit de sortir, la diplomatie √ßa s'appelle...
Résultat des courses, entre cette base et les ravitaillements en vols, voyez ce que je veux dire. Tes PA tu peux t'en faire des nattes. Si tu te lances dans la géostratégie, il vaut mieux quelques SNA et/ou SLNE, discrétion assurée, qu'un PA inloupable à 200 nautiques avec sa TF. Ce que peuvent délivrer ses avions, le SNA peut le faire aussi, entre les SM 39 pour les objectifs navals, la version maintenant "sous-marinisée" des Scalp, que vont faire de mieux les avions ? Et là, si tu veux, en plus la "signature" elle n'est pas certifiée, on peut toujours nier...
Truc illusoire, mettez- vous √† la place de THE BIG BOSS, non, pas le n√ītre, l'autre. Combien tu finances d'Airbus ravitailleurs avec le prix d'un PA et je ne te parles m√™me pas de l'entretien !!! Et la diff√©rence au niveau du r√©sultat ? Nada, que dalle, d√®s que tu as les ravitailleurs et quelques bases sur la boule, √† notre niveau, parce qu'on est quand m√™me pas grand chose, tu peux assurer ta part. Si tu t'appelles United States of America, ton probl√®me est diff√©rent, n'emp√™che qu'ils ont AUSSi n√©goci√© des bases autour du monde.
Au risque de paraitre désagréablement pessimiste, au vu de la crise, c'est plié et je pense même (hélas) le vivre avant d'aller jouer ailleurs.
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar pingouin » Mer 9 Jan 2013 23:11

Si j'ai bien compris ce sujet nécrologique ne concerne plus seulement le seul et unique PA, comme certains qui continuent à en parler, disant même " Tes PA tu peux t'en faire des nattes" .... avec un tout seul, ça serait une natte à un fil, assez nouveau...

Je rappelle les missions de notre aviation navale :

Missions de dissuasion : C'est la composante nucl√©aire embarqu√©e √† bord du porte-avions Charles de Gaulle, actuellement avec les avions de combat multir√īles Rafale.

Missions de projection de puissance : Ces missions consistent en l'assaut, la ma√ģtrise de l'espace a√©ro-maritime, la d√©fense a√©rienne, la lutte anti-navires et anti-sous-marine mais aussi le soutien d'op√©rations a√©ro-terrestres.

Missions de protection et de l'action de l'√©tat en mer : Il s'agit de la lutte contre le terrorisme maritime, contre les trafics illicites, la s√Ľret√© et la protection des approches maritimes, la recherche et le sauvetage √† la mer des personnes et des biens, la lutte contre les pollutions maritimes et la police des p√™ches. Enfin, le contr√īle d'√©ventuels embargos.

Missions de prévention : Elles sont de deux ordres. La surveillance des zones maritimes de souveraineté (les zones économiques exclusives des 200 nautiques : ZEE) et la recherche de renseignements.

Le hic c'est que la Royale n'a pas grand chose pour faire tout ça, que ce soit en matériel ou en hommes, vois un peu comment projeter efficacement les gus qui vont bien en Guyane, à la Réunion ou dans le Pacifique, si grabuge là bas.

Vis à vis de l'armée de l'Air, quel est le poids de la composante aéronavale ? depuis les origines, la première à toujours tenu l'autre dans sa main, pour les commandes d'avions aussi bien que pour la maintenance, et ça c'est accentué, les pingouins ne font plus grand chose sur les avions, certaines révisions sont même sous traitées dans le civil ... si la gloutonnerie de l'AA se confirme, point de salut pour les pingouins. Même le poids total de l'ensemble de la Royale est trop faible pour résister, appuis en haut lieu ou pas ... ce qui peut retarder l'échéance, c'est qu'ils ne soient pas encore trop chauds pour prendre tout le package, avec les trucs les moins marrants comme la piraterie, la lutte contre les pollutions, la police des pêches, etc.

Si tu t'appelles pas US of America dit Nanard à juste raison ... Pour assurer ces missions, il nous faudrait un modèle copié collé d'Outre Flaque, genre Marines Corps, c'est tout à fait à ça qu'ils sont préparés pour les OPEX.

Quant on compare les effectifs de l'Air Force de la Navy et du Marine Corps ça donne ça :

USAF 358000 hommes 5700 avions
USNavy 375000 hommes 4000 avions
USMC 176000 hommes 500 avions

Ca donne une idée du rapport de forces, là bas l' Air force n'est pas prête de bouffer la Navy, ni même les Marines.

C'est pour ça que j'ai voté 1, quand au nombre d'années de répit ? je ne suis peut être pas le mieux placé pour en être le temoin ... bien que j'aimerais bien être encore là...
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Re: A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar nanard » Jeu 10 Jan 2013 00:11

Tu as raison Pingouin, il y a les missions officiellement fixées à telle ou telle entité et puis, il y a la triste réalité, qu'est ce que tu mets en face des cases pour les remplir ?
Malgré tout, en reprenant les missions, ce que tu as bien fait de faire, qu'est ce qu'on trouve (là je vais volontairement jouer la provo) :
dissuasion : Les Rafale, ont les a, les armes nucl√©aires de dernier avertissement aussi (ASMP-A), o√Ļ est-il √©crit que cela n√©cessite un PA ? Reviens √† ce que j'ai dis un peu plus haut sur les rav' en vol. Un PAN peut parcourir au max 1000 km par 24 heures, un avion ravitaill√©, il peut en faire combien dans le m√™me temps ?
projection de puissance : C'est la mission fixée, en premier aux nouveaux BCP, donc le PA ne serait qu'un plus, mais ce n'est pas lui qui va se trainer les chalands de débarquement et le peloton de Leclerc
action de l'état en mer : Ne s'est jamais fait à partir d'un PA à ce jour, pourquoi ça commencerait ?
prévention : idem ci-dessus
En fait, on est en train de démontrer la fragilité de notre aéronavale en premier lieu. La Marine s'en tirera toujours à peu près, du fait de sa spécificité que l'AA ou un autre ne pourra pas lui prendre.
Avant de vous voir sortir les flingues, je voudrais bien aussi un autre PA pour éviter de passer pour ce qu'on est pas forcément, je voudrais bien aussi souhaiter longue vie à l'Aéronavale, mais comme je le disais dans le post précédent, le tout n'est pas de faire uniquement briller ses désirs, mais de tenir compte des contingences économiques et de l'évolution technologique.
Pour reprendre ce que disait Pygargue, il faudrait un accord entre le politique, EMGM, etc..OK ! Il faudrait...
Le blocage, il date de 1980, combien de présidents (chefs des Armées), de bords très différents, combien de patrons d'EMGM depuis ? Tu as vu l'amorce d'un accord sur le sujet et les autres depuis maintenant 33 ans ? Peux-tu me donner une bonne raison pour croire que ça va changer maintenant avec notre situation économique (pour ne pas envenimer le débat, je ne parle que de cet aspect :mrgreen: ) ?
Pingouin parlait, à juste titre de rapport de force, as-tu une idée du rapport de force, parce que c'est comme ça que tout se traite, entre la Marine et sa branche Aéronavale, ne serait-ce qu'en termes d'effectifs ? La loi des 20/80 il n'y a pas qu'en économie qu'elle s'applique !
Tiens, même que j'aimerais vachement avoir tout faux :siffle:
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar vigi » Jeu 10 Jan 2013 00:30

Que dire si ce n'est que je partage les idées/avis/réflexion sus-écrite...

Par contre, je pense que nos stratèges ont intérêt à bien pensé l'affaire d'une suppression (inéluctable ?) de l'Aéronavale.

Si je suis convaincu que les SSGN (alias les soum' couteau-suisse, bardés d'armements divers, missiles de croisière, anti-navires, (sous)surface-air...voir drone dans un futur proche) sont les prochain capital-ship des petites marines européennes.

Il va falloir par contre sérieusement préparer la transition, aéronavale vers armée de l'air.

Je rappelle à toutes fins utile que lors d'Harmattan (Libye), heureusement que le CdG était là pour être réactif sur des objectifs léger et mobile (colonne blindée, troupe en mouvement...) parce que l'AdA, depuis la Crète...
Ben on √©tait plut√īt dans le concept:
Tu m'envoies un bristol et on prends rendez-vous coco ?
Parce que moi, il me faut du délai mon mignon.
Et je parle même pas du potentiel bouffé pour la liaison sur zone (2h de transit + 1h sur zone... là ou la Marine donnait 30 min de transit) forcément ça bouffe la vie du matos.

Ensuite, va falloir lisser le concept fonctionnariat 8h-16h cher aux bases de l'Air avec une semaine d'astreinte par an.
Va falloir les mettre au taff' les gars...
Patrouille sur zone, PatMar, SurMar, Secours en Mer, protection de la flotte, lutte ASM, anti-navire...
C'est une autre danse qu'un petit vol de police du ciel entre Dijon et la Capitale.
Ça veut dire, de l'astreinte, des vols à pas d'heure et à plus d'heure, avec souvent une météo écossaise dans des bleds ou des carrés de flotte paumés...

Ah, ben oui !!
L'AdA, ce sera plus la petite carrière plan-plan. :twisted:
Bon, faut admettre, le bon coté... C'est que ça en fera des hommes. :twisted:
Le premier qui dit que je me fous de la g**** de ceux de l'Ada... Ben il a raison
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: A quand la fin de l'aéronavale en France ?

Messagepar BLG » Jeu 10 Jan 2013 20:54

Bonsoir
si je peux me permettre : c'est cuit
le remplacement de la 100e d' √©tendards IV par une 60e de super √Čtendard amorce la chose fin des ann√©es70 .
la disparition des BAN confirme .
L 'ALAT apponte régulièrement sur nos navires chose quasi impensable ( crime de lèse majesté) de mon temps (je parle comme un vieux machin ,je sais) .
l 'esprit n 'est plus la , la volonté défaille , les casquettes à ressorts ( officiers) sont des fonctionnaires , le temps ou les pingouins faisaient régner la terreur à Rochefort est finit , l 'armée de l 'air tient sa revanche.........................bien triste .
BLG
Quartier-maitre de 1ère Classe
Quartier-maitre de 1ère Classe
 
Messages: 28
Inscription: Sam 5 Jan 2013 12:06

Suivante

Retourner vers Porte-avions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité