Page 6 sur 6

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Ven 22 Fév 2013 22:46
par vigi
La RCOH (Refueling Complex OverHaul ) de l'USS Abraham Lincoln a été reporté par manque de crédit du Congrés US.
Outre les entretiens nécessaires, cet arrêt doit permettre le changement des barres de combustibles.
Ce blocage de cette échéance de maintenance a également pour effet de bousculer le calendrier des chantiers navals de Newport News, qui devaient voir arriver le démantèlement de l'USS Enterprise puis la RCOH de l'USS George Washington.

Sources

============================================================

L'avenir n'est pas rose pour la Navy.
Si le Congrès valide ses prévisions les plus dures, l'US Navy sera obliger de mettre successivement à l'arrêt quatre Classe Nimitz, le John C. Stennis, l'USS Dwight D. Eisenhower, l'USS Ronald Reagan et le Roosevelt.

Sources

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Ven 22 Fév 2013 23:20
par nanard
Il y en a pourtant des pas bien vieux la-dedans !!!

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Sam 23 Fév 2013 10:14
par Kimono Furieux
Oui mais ils les usent à la couenne leurs PA avec les opérations extérieures et les entrainements.

Pas étonnant qu'ils soient à bout de potentiel.

:(

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Sam 23 Fév 2013 10:37
par vigi
nanard a écrit:Il y en a pourtant des pas bien vieux la-dedans !!!


Kimono Furieux a écrit:Oui mais ils les usent à la couenne leurs PA avec les opérations extérieures et les entrainements.

Pas étonnant qu'ils soient à bout de potentiel.


En fait, oui et non...


Voilà, voilà... :mrgreen:


Bon plus sérieusement, trois choses.

a) L'attitude de l'US Navy face au Congrès. Cette dernière agite le spectre du tout en noir, car elle ne veut faire aucune concession budgétaire.
La Navy l'a d'autant plus mauvaise, qu'elle n'a jamais été une grande fan du programme F-35 qui lui bouffe un bras, voir deux.

b) Ce que cite l'USN, ce ne sont que les entretiens périodiques, programmés depuis de longue années, voir dès le lancement du CVN.

c) Certes Kimono a totalement raison en disant que l'emploi massif des CVN provoque ces besoins, mais n'oublions pas que les Nimitz Class sont tous sortis à quelques années d'intervalles et là, l'USN arrive sur une époque charnière où ses dix Nimitz-Class vont tous passer en RCOH les uns après les autres...
Un peu comme un propriétaire de voitures qui aurait acheté dix caisses à quelques mois d'intervalles, quatre ans après, il se retrouvera avec un budget contrôle technique et entretien nettement supérieur à la moyenne

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Sam 23 Fév 2013 11:19
par Kimono Furieux
L'histoire de l'US Navy est entachée par la longue "guéguère" avec le Congrès et l'Air Force qui ont toujours voulu "couler" les porte-avions.
Et ça continue au 21e siècle.

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Sam 23 Fév 2013 12:54
par nanard
A un autre niveau, beaucoup plus bas, on a les mêmes à la maison ! :fume:

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Ven 8 Mar 2013 19:50
par vigi
Le Ike en rade de Marseille ce week-end.

Par contre pour ce qui est des visites, il semble que ce ne soit que sur invitation. :?

Sources

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Ven 8 Mar 2013 20:15
par pingouin
5 680 mecs qui déboulent sur la Canebière ... c'est bon pour les bistrotiers ...

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Sam 9 Mar 2013 00:23
par vigi
...Pour les pickpockets, les vendeurs de barrettes et les demoiselles de mœurs légères.


Welcome in France guys' :mrgreen:

Re: CVN-68 Nimitz Class... Les seigneurs des mers

MessagePosté: Ven 27 Sep 2013 13:18
par vigi
Le Roosevelt de retour aux chantiers navals à l'issue de souci de propulsion détecté durant sa campagne d'essais après l'entretien de mi-vie de classe Nimitz.
Les responsables restent assez évasifs sur ces soucis de propulsion, usure ou mauvaise remise à niveau durant l'entretien, le mystère reste...

La panne ne semble pas si grave, car le temps d'immobilisation est estimé à vingt jours, certes, vu l'état des finances du Département de la Défense des USA, la Navy se serait surement bien passé de cette ardoise, mais d'un autre coté, il vaut mieux ça que le même pépin dans une mer un peu formé loin des cotes US.

Sources