Page 1 sur 1

HMS Ark Royal 91

MessagePosté: Dim 31 Oct 2010 11:45
par vigi
Issue d'un programme de construction initié en 1923, la construction de l'HMS Ark Royal est lancé par le directeur des constructions navales de l'Amirauté, Sir Arthur Johns.
Afin de permettre la mise en œuvre d'appareils modernes, les plans du porte-avions prévoient la mise en place de catapulte et de brins d'arrêt, ce qui représente au début des années 1920, une avancée technologique pour l'aviation embarquée.

Avec l'avènement des dictatures en Europe et au Japon, un traité de limitation du tonnage des flottes de guerre est appliqué.
Le traité de Washington limite donc le tonnage des porte-avions à 22 000 tonnes.

L'Angleterre étant une des nations à l'initiative de ce traité, elle sut donc anticiper ce dernier lorsqu'elle lança en 1934 l'ordre de construction de l'HMS Ark Royal.

Afin de ne pas dépasser le tonnage à vide défini par le traité, l'Ark Royal est dépourvu de blindage pour son pont d'envol.
Construit au chantiers navales de Cammell Laird & Company, Ltd. à Birkenhead, le bâtiment est lancé le 13 Avril 1937, après deux ans de construction.
L'Ark Royal représente également le plus gros investissement de la Royal Navy en temps de pays avec un coût estimé à plus de 3 millions de £ivres sterling de l'époque.

Il entre en service au sein de la Royal Navy le 16 Decembre 1938.
Initialement prévu pour être affecté à la Flotte de l'Océan Indien et Pacifique, les conflits d'Abyssinie (1935) et d'Espagne (1936) firent que l'Amirauté changea l'affectation de l'Ark Royal, ce dernier fut donc affecté à la Flotte de Méditerranée et, ses essais furent donc modifiés en conséquences.

Avec le déclenchement de la Deuxième Guerre Mondiale, le secteur d'activité du porte-avions fut encore modifié.
Le blocus et la chasse faite par les U-Boot de la Kriegmarine en Atlantique Nord et le long des cotes Scandinaves, obligea l'Amirauté Britannique à déployer d'important moyens navals pour les contrer.
L'HMS Ark Royal fut donc employé en tant que porte-avions de lutte anti-sous-marine, ces appariels furent d'ailleurs impliqué dans l'opération qui permit la destruction du premier U-Boot de la guerre, le U-39.

En Octobre 1939, l'HMS Ark Royal est déployé avec une grande partie de la Home Fleet pour mener la chasse au cuirassé de poche allemand Graf Spee .
le porte-avions n'aura pas l'occasion de combattre le cuirassé, puisque ce dernier se saborde à l'entrée du port de Montevidéo, pour ne pas tomber aux mains des alliés.

De retour de cette chasse, le porte-avions fait partie de la flotte déployé au large de la Norvège pour couvrir les opérations Franco-Anglaises qui tentent d'empêcher l'occupation de ce pays par les armées allemandes.
L'Ark Royal participe également à l'opération Alphabet de retrait des troupes engagées à Narvik et, leur rapatriement vers l'Angleterre.

L'Ark Royal est ensuite déployé en Méditerranée au sein de la Force H.
Il participe aux opérations contre la flotte française à Mers-El-Kébir, au ravitaillement et à la protection des convois pour l'ile de Malte.
Les appareils de l'Ark Royal furent engagés contre les bâtiments de la Flotte Italienne durant ces déploiement pour protéger Malte.
Le porte-avions participe également à des opérations au large de Dakar contre les forces françaises de Vichy.

De Octobre à Novembre 1940, l'Ark Royal est de rtour en Angleterre pour y être modernisé.
A l'issue de ce chantier, il retourne en Méditerranée où, il assure de nouveau le protection des convois pour Malte.

En Février 1941, il fit une incursion rapide en Atlantique pour tenter d'intercepter les croiseurs allemands Gneisenau et Scharnhorst, mais ces derniers réussir à rallier Brest sans avoir été réellement inquiétés.

L'Ark Royal retourne de nouveau effectuer les escortes de convois pour l'Ile de Malte, jusqu'au 18 Mai 1941 où comme quasiment la totalité de la Home Fleet, il se met en chasse contre le cuirassée Bismark et le croiseur Prinz-Eugen.
Ses Farey Swordfish portèrent un coup fatal au cuirassé Allemand.

Après cette glorieuse opération, le 29 Mai 1941 l'Ark Royal retourne à ses missions de protection des convois vers l'ile de Malte.
10 Novembre 1941, l'HMS Ark Royal est de nouveau en route depuis Gibraltar vers Malte pour convoyer des appareils destiné à assurer la protection de l'ile.
13 Novembre 15h40, le sonar du destroyer HMS Legion détecte la signature acoustique d'un U-Boot, une minute plus tard, l'HMS Ark Royal est touché par une torpille tirée par l'U-81.
La torpille explose dans une soute à munitions, une successions d'explosions s'en suit et l'Ark Royal prend rapidement une gite de 20°.
La salle des chaudières étant inondé, le batiment se retrouve sans moyen de propulsion.
L'ordre d'évacuation du porte-avions est donné à 04h00 du matin le 14 Novembre, alors que l'Ark Royal accuse une gite de 27°, les 1 487 hommes d'équipage sont transféré sur les bâtiments d'escorte, à l'exception d'un marin qui a été tué lors de l'explosion de la soute à munition.
Pris en remorque pour tenter de le ramener à Gibraltar, l'Ark Royal accuse une gite de 45° à 06h19 hours.
Le batiment n'est plus remorquable.
Il chavire, après s'être entièrement retourné, il se brise en deux et coule en quelque minutes.

Jugé par une cour martiale pour négligence, le Captain Maud, commandant de l'Ark Royal fut condamné et l'endroit exact où le porte-avions coula fut maintenu secret par la Royal Navy jusqu'en 2002, date à laquelle une équipe de la BBC retrouva l'épave à 30 nautiques de Gibraltar.

Image
HMS Ark Royal - Crazyhorse Design
Sources: Shipbucket

Image
Sources Royal Navy


L'HMS Ark Royal en chiffres

Déplacement: 27 720 tonnes
Longueur: 240 m
Maitre beau: 28,9 m
Tirant d'eau: 8,5 m

Propulsion: 6x chaudières Admiralty 3 et 3x turbines Parsons de 102 000 ch
Vitesse: 31 nœuds
Distance franchissable: 7 600 nautiques à 20 nœuds

Armement:
16 × canons de 114 mm
32 × canons de 2 livres
32 × mitrailleuses de 12.7 mm

Appareils: 72
Détails des appareils embarqués durant le conflit
1939–40: 26x Fairey Swordfish et 24x Blackburn Skua
1940–41: 30x Fairey Swordfish, 12x Blackburn Skua et 12x Fairey Fulmar
1941: 36x Fairey Swordfish et 18x Fairey Fulmar

Équipage: 1 580 marins


Sources