Radioplane/Northrop KDR-1/-2 & KD2R

Radioplane/Northrop KDR-1/-2 & KD2R

Messagepar vigi » Dim 3 Ao√Ľ 2014 17:02

Premier vol: Mars 1945
Mise en service: Février 1946 (USAAF)
Retrait: années 1980 (ANG)

Au début de l'année 1945, la société Radioplane présenta à l'USAAF un drone cible de construction métallique monoplan à aile droite et propulsé par un moteur à pistons à quatre cylindres Righter O-45-35.
L'appareil √©tait mis en Ňďuvre √† l'aide d'une catapulte √† gaz et r√©cup√©r√© par un parachute... si les artilleurs de DCA n'avaient pas eut raison de son sort.

Désigné RP-18 par l'avionneur, ce drone reçut la désignation OQ-17 en Février 1946 lors de sa mise en service par l'USAAF.

Comme l'appareil fut conçu dès le départ pour effectuer des vols au-dessus de l'eau, donc avec des systèmes de récupérations adaptés à ce milieu, l'US Navy ne tarda pas à s'intéresser à ce dernier.
Un prototype du RP-18 fut fournit à la marine américaine, qui le redésigna pour l'occasion TD4D-1 puis suite à une modification de ses classifications, KDR-1 Quail.
Certains KDR-1 reçurent des modifications et furent renommés KDR-2.

La production totale de ce drone-cible s'éleva à quatre-cent-trente unités, USAAF et US-Navy confondues.

Le moteur Righter O-45 n'étant pas un modèle de fiabilité, loin s'en faut, Radioplane jugea utile de changer ce dernier par un McCulloch O-90.
Ce changement de motorisation amena l'US Navy à renommer cette nouvelle version en KD2R Quail.



Les KD2R series de Northrop

Comme on vient de le voir ci-dessus, avec le changement de motorisation par Radioplane, l'avenir de ce drone-cible prit un nouvel essor sous la gouverne de l'avionneur Northrop.
L'USAAF fut une fois encore la première à tester ce drone remotorisé avec un McCulloch O-90.
Désigné YOQ-19, le prototype vola en Juillet 1945 et les premiers modèles de série furent livrés au cours de l'année 1946.
Comme son pr√©d√©cesseur, l'appareil √©tait mis en Ňďuvre √† l'aide d'une catapulte. Il pouvait √©galement √™tre lanc√© depuis un rail fixe √† l'aide d'un moteur-fus√©e √† carburant solide de 980 kgp.
L'USAAF modifia également des bombardiers moyens B-26C en DB-26C qui pouvaient embarquer ce drone-cible et ainsi effectuer son largage en vol.
Le contr√īle de vol du drone √©tait assur√© par un ensemble radio AN/URW-3 (√©metteur) et AN/ARW-26AY (r√©cepteur).

La premi√®re version de s√©rie fut le OQ-19A, qui fut suivi de la version B avec un moteur O-100 et un nouveau syst√®me gyroscopique de contr√īle de vol.
Les OQ-19B entrèrent en service en 1950.
La version OQ-19C désignait les OQ-19A modifiés avec une nouvelle voilure et une nouvelle gouverne de profondeur.
La version D était identique à la C mais pouvait embarquer des fusées fumigènes ou éclairantes.
La version OQ-19E fut développée au début de l'année 1960 par Radioplane qui la nomma RP-92. Ce drone disposait d'un nouveau fuselage et d'un moteur O-154-4 avec suralimentation. Bien que doté de bonnes performances, cette version ne fut pas produite en série et les essais furent stoppés en 1961.

Alors que ce programme de drone √©tait pilot√© par l'USAAF, l'US-Navy resta int√©ress√©e et commanda au fur et √† mesure de l'arriv√©e des nouvelles versions des appareils pour r√©pondre aux besoins d'entrainement de ses personnels en charge de la DCA √† bord des b√Ętiments.
Ce fut ainsi que la marine acquit des KD2R-1 (OQ-19A).
Les KD2R-2 √©taient identique aux pr√©c√©dents avec simplement un nouveau syst√®me de contr√īle de stabilit√© de vol et une alimentation de la radio en 28 volt.
Le Naval Air Missile Test Center (NAMTC) modifia certains de ces drones avec un nouveau syst√®me de contr√īle de vol et, ils re√ßurent pour l'occasion la d√©signation KD2R-2E.
Le KD2R-3 correspondait à l'OQ-19D.
Pour le XKD2R-4, en raison de l'opacité des désignations de l'époque au sein de la Navy, deux options ressortent, celle de la désignation de l'OQ-19E et celle d'une version du KD2R-3 améliorée par l'US Navy elle même.

L'US Navy fit développer ensuite une version améliorée, le KD2R-5 Shelduck.
Et histoire de rester clair dans la valse des désignations, en 1963, les KD2R-5 devinrent des MQM-36A, tandis les versions précédentes devenaient des MQM-33. :fume:

Toutes versions et armes confondues (Army, USAAF, Navy), les drones OQ-19/KD2R furent produits à plus de vingt-mille exemplaires.

En 1973, alors que Northrop avaient repris entièrement Radioplane, une nouvelle version avec un système de guidage travaillant en bande G fut mis au point et les vieux MQM-33A et B devinrent des MQM-33C et D.

Au début des années 1980, ces drones étaient encore employés par l'USAF National Guard et plus de soixante-treize mille furent encore produit pour répondre aux besoins des entrainements de base des réservistes.



Le Radioplane KDR en chiffres:

Longueur: 2,56 m
Envergure: 3,10 m

Masse en charge: 65 kg

Motorisation: 1x moteur Righter/Kiekhaefer O-45-35 de 35 ch
Vitesse maximum: 306 km/h
Plafond pratique: 4 600 m
Temps de vol maximum: 60 min




Le Radioplane KD2R en chiffres:

Longueur: 3,73 m
Envergure: 3,48 m
Hauteur: 0,79 m

Masse en charge: 145 kg

Motorisation: 1x moteur à pistons McCulloch O-100-1 de 72 ch
Vitesse maximum: 370 km/h
Plafond pratique: 7 620 m
Temps de vol maximum 60 min.
Distance franchissable 320 km


KDR-1
Image

KD2R
Image

Sources images Northrop
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5338
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Drones et appareils sans pilote aéronavals

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron