F-2 Banshee

F-2 Banshee

Messagepar Guns » Lun 5 Juil 2010 20:41

Le F2H Banshee trouve ses origines avec le programme de développement du FH Phantom.
A cette époque, les ingénieurs de chez McDonnell souhaitaient proposer un appareil identique au Phantom avec des capacités en carburant et en emport d’armements accrues.

Une maquette du XF2D-1 fut présenté à l’US Navy en Avril 1945, mais si le projet ne fut pas abandonné, il ne resta pas prioritaire et, le prototype n’effectua son premier vol que le 11 Janvier 1947.
Après quatre mois d’essais durant lequel le prototype fut redésigné XF2H-1, l’US Navy commanda un premier lot de cinquante-six appareils en Mai 1947.

Malgré des lignes similaires et un projet de départ commun, le Banshee se révèlera être un nouvel appareil sans grand rapport avec son ainé, le FH Phantom dont les premiers exemplaires était entrés en service seulement trois mois avant que le premier F2H-1 ne sortent des lignes de production de McDonnell en Août 1948.
Outre des dimensions plus imposantes et une motorisation plus puissante avec deux réacteurs Westinghouse J34 de 1 475 kgp, le F2H intégrait plusieurs innovations techniques pour l’époque, un siège éjectable, un cockpit pressurisé, des commandes de trains d’atterrissage, de volets, d’aérofreins et de repliage des ailes à commande électrique.
Peu de changement avait opérés entre le prototype et les premiers appareils de série, la partie avant du fuselage avait été rallongée de trente centimètres, ce qui permit d’accroitre la capacité interne en carburant de 112 litres. La forme de la dérive fut également revue.
L’armement interne était maintenant constitué du standard de l’époque avec quatre canons de 20 mm placé dans le nez de l’appareil.
Ces derniers furent placé en partie basse du nez de l’appareil suite au enseignement acquis sur le FH Phantom qui disposait du même armement mais placé en partie haute, devant le cockpit.
Le placement des armes à cet endroit se révéla totalement inapproprié, en particulier en cas de tir lors d’une interception de nuit, le pilote étant alors aveuglé par les flammes dues au tir en sortie des canons.
Le F2H disposait également d’un équipement assez insolite.
Deux petites roulettes de nez pouvaient être sortie sur l’avant du fuselage, permettant ainsi la rétraction du train avant. Ce concept permettait de dévier vers le haut le souffle des réacteur lors des déplacements sur le pont d’envol (les personnels de ponts étant encore très peu habitués aux risques générés par les jets) et également d’améliorer les capacités de stationnement des F2H à bord des porte-avions.
Comme beaucoup d’autres concepts insolites, si ce dernier semblait valable sur le papier, il se révéla proche de l’inutilité en opération. Ces roulettes additionnelles furent finalement démontés sur les premiers appareils et supprimées sur les versions ultérieures.

Le F2H-1 Banshee fut rapidement remplacé par une nouvelle version, le F2H-2.
Ce dernier disposait de point d’emport sous la voilure. Au nombre de huit, ils permettaient l’emport d’une charge offensive de 454 kg généralement constitué de bombes de 113 kg ou de roquettes de 12,7 cm .
Le F2H-2 étaient également équipé de bidon de carburant en bout de voilure. Ces derniers pouvaient être démontés sans que cela altère les capacités de vol de l’appareil.
Les F2H-2 furent produit Ă  trois-cents huit exemplaires

Une sous-version du F2H-2 fut également créée, le F2H-2B.
Ce dernier était un bombardier nucléaire tactique, avec la capacité d’emport sous le point d’emport interne de la voilure gauche d’une bombe Mk-7 de 748 kg ou d’une Mk-8 de 1 465 kg.
Pour compenser cette charge volumineuse en emport dissymétrique, les trains d’atterrissage furent renforcés et un trim d’aileron fut installé sur ces appareils.
Un des quatre canons de 20 mm était supprimé et remplacé par une soute à électronique pour l’armement de la bombe de la bombe nucléaire en vol.
Les F2H-2B furent produit Ă  vingt-neuf exemplaires.

La version F2H-2N de chasse de nuit disposait d’un nez rallongé dans lequel venait se loger le radar AN/APS-19 de Sperry Corp.
L’emplacement des canons fut également modifié sur cette version de chasse de nuit, ils furent reculés afin de laisser la place pour le radar.
Les F2H-2N furent produit Ă  quatorze exemplaires.

Une version de reconnaissance photo désigné F2H-2P fut également produite.
Cette dernière disposait d’un nez modifié pouvant embarquer six caméras à prise de vue verticale et horizontale.
Ces appareils disposaient également de deux points d’emports sous voilure pour embarquer des pods pouvant larguer vingt fusées éclairantes pour les reconnaissances de nuit.
Lorsqu’ils furent mis en service, les F2H-2P représentait un atout indéniable pour l’US Navy, car grâce à leur vitesse et leur altitude de vol, ils étaient à l'abri d’une interception par les chasseurs de l’époque.
Les F2H-2P furent produit Ă  quatre-vingt-neuf exemplaires

Une nouvelle version de chasse fut alors développé et donna le F2H-3, qui disposait d’un fuselage rallongé de 2,44 m avec une capacité en carburant encore accrue, ce qui permit de réduire la taille des réservoirs d’extrémité de voilure et ainsi d’améliorer la trainée aérodynamique de l’appareil.
Le F2H-3 Banshee étant conçu comme un chasseur tout-temps, il reçut un radar Westinghouse AN/APQ-41. Comme pour la version de chasse de nuit F2H-2N, les canons furent placés en retrait et afin de dégager suffisamment d’espace pour le radar, les canons supérieurs virent leur capacité en munitions passé de 220 à 150 cartouches par armes.
Les F2H-3 avait également la possibilité d’être ravitaillé en vol. Pour cela, les appareils étaient équipés avant le vol d’un kit de ravitaillement qui consistait en une perche carburant fixe qui venait se placer dans le logement du canon supérieur
La capacité d’emport sous voilure de cette version fut passée à 1 361 kg.
Les F2H-3 furent produit Ă  deux-cents cinquante exemplaires.

Une version de reconnaissance désigné F2H-3P fut étudié mais, l’US Navy ne donna pas de suite.

Le F2H-4 fut l’ultime version du Banshee.
Il était équipé d’un radar Hugues AN/APG-37 et de réacteurs Westinghouse J34-WE-38 de 1 634 kgp, ce qui lui donnait une vitesse maximum accrue de 48 km/h par rapport aux versions précédentes, et un plafond pratique de 17 069 m.

Les F2H Banshee furent engagés durant la Guerre de Corée par l’US Navy et le Marines-Corps.
Dans un premier temps, les appareils assuraient l’escorte des bombardiers avant d’être affectés également à des missions d’attaque au sol et d’appui feu.
Contrairement au F-86 Sabre de l’USAF, les F2H ne furent pas engagés en combat aérien, simplement parce que leurs secteurs d’opération se trouvaient hors de portée des appareils Nord-Coréens, Chinois et Soviétiques qui opéraient depuis des bases situés soit à l’extrême nord de la Corée, soit de l’autre côté de la frontière de ce pays.
Ce fut sans doute une bonne chose, car le Banshee ne disposait pas d’une aile en flèche, ce qui le rendait particulièrement vulnérable face à un MiG-15, qui était alors le chasseur en service au sein des troupes de la coalition Nord-Coréenne.
Les F2H-2P du Marines-Corps écrivirent leurs lettres de gloire durant ce conflit. Avec leur vitesse élevée, ces appareils se jouèrent aisément de la DCA ennemis qui ne disposait bien évidemment pas de missiles sol-air, le canon sans guidage radar étant encore l’arme de défense anti-aérienne principale.
Seulement deux F2H-2P furent perdus durant ce conflit et uniquement Ă  cause de canon de DCA Ă  guidage radar.
Quelques Banshee furent également abattu lors de missions d’attaque au sol, avec ce type d’arme.
Les F2H-3 et F2H-4 Banshee furent également déployés en Corée, mais avec la mise en service d’appareil plus performant au sein de l’US Navy, comme le F9F Cougar ou le F4D Skyray, ces appareils furent relégués aux missions secondaires et ne furent plus engagés en pointe. Il en fut de même avec la version de reconnaissance qui fut remplacé par les F9F-8P Cougar.

La dernière opération auquel participèrent des Banshee fut durant la crise de Taiwan en 1955.
Des F2H et F2H-2P effectuèrent cinquante-sept missions de reconnaissances le long des côtes chinoises pour s’assurer qu’aucune opération de débarquement à Taiwan n’était en préparation par la Chine de Mao.

Le seul contrat d’exportation du Banshee fut réalisé au profit de la Marine canadienne.
En 1951, la RCN lança un appel d’offres pour le remplacement de ses Hawker Sea-Fury.
Ce fut l’appareil de McDonnell qui fut sélectionné et, le Canada espéra acquérir soixante exemplaires du Banshee, malheureusement, les budgets ne furent pas débloqués à temps et la Royal Canadienne Navy dut se contenter d’appareil d’occasion provenant des effectifs de l’US Navy et seulement trente-neuf unités au lieu des soixante souhaités.
Les Banshee furent réceptionnés entre 1955 et 1958 et la Marine canadienne les dota de la capacité de tir et d’emport de l’AIM-9B Sidewinder.
Affecté à bord du porte-avions Bonaventure, les Banshee assurèrent essentiellement la couverture aérienne des S2 Tracker de lutte ASM durant leur carrière au sein de l’aéronavale canadienne.
Les F2H Banshee furent retirés du service de la RCN en Septembre 1962.
Ils furent soit ferraillé soit utilisé comme cible pour le tir air-sol.
Trois Banshee canadiens ont été livrés à des musées (Ottawa, Halifax et Calgary)


F2H Banshee en chiffres:


Envergure : 12,73 m
Longueur : 14,68 m
Hauteur: 4,42 m
Surface alaire : 27,30 m²

Masse Ă  vide : 5 980 kg
Masse maximale : 11 437 kg

Motorisation : 2 Ă— Westinghouse J34-WE-34 de 1 474 kgp
Vitesse maximale : 933 km/h
Vitesse ascensionnelle : 1 800 m/mn
Rayon d'action de combat : 600 km
Rayon d'action de convoyage : 2 050 km
Plafond pratique : 14 205 m

Armement:
4 canons Colt M-12 de 20 mm avec 250 obus chacun
8x roquettes de 27 kg
ou
6x bombes de 227 kg 500
2x roquettes de 27 kg
ou
2x AIM-9B Sidewinder (RCN uniquement)

Nombre produit : 895 unités

Image

Image
Sources: http://www.afwing.com
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier Ă  notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Retourner vers USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité