F-10 Skygnight

F-10 Skygnight

Messagepar Guns » Lun 5 Juil 2010 20:29

En 1945, l’US Navy émit une directive pour la conception d’un chasseur de nuit embarqué.
L’avionneur Douglas et son ingénieur en chef Ed Heinemann présentèrent alors un appareil biplace cote à cote doté biréacteur.
L’appareil présentait un fuselage doté d’une imposante surface frontale, contrainte nécessaire pour loger le volumineux radar.
Ce point entravait particulièrement les performances de l’appareil par rapport à des chasseurs diurnes, mais à l’époque, les chasseurs de nuit n’avaient pas l’obligation d’être aussi maniable et rapide que leurs homologues de jour.
Le besoin se situait surtout dans un radar doté de bonnes capacités de détection et d’un armement capable d’abattre des bombardiers lourds d’un type identique au B-29.
Avec celui qui allait être désigné F3D Skyknight, Douglas pouvait se féliciter d’avoir atteint cet objectif.

Le prototype effectua son premier vol le 23 Mars 1948.
Il était motorisé par deux réacteur Westinghouse J-34 et son armement était constitué de quatre canons de 20 mm.
La détection de cible était assurée par trois radars, l'AN/APS-21 de recherche, l'AN/APG-26 de conduite de tir et l’AN/APS-28 de veille qui contrôlait le secteur arrière du F3D. Cet ensemble de détection reçut la désignation AN/APQ-35.
Pour assurer sa survie en cas de crash, les deux membres d’équipage disposaient d’un siège éjectable, mais aussi d’un tunnel d’évacuation qui permettait de s’extraire de l’appareil en vol.

A l’issue des essais, l’US Navy passa commande pour un premier lot de vingt-huit appareils en Juin 1948.
En Août 1949, la version F3D-2 entra en service. Cette version disposait de réacteurs J34-WE-36 et du nouvel ensemble radar AN/APQ-36.
Cette version fut produite deux-cents trente-sept exemplaires, le dernier appareil sortant des chaines de production le 23 Mars 1952.

Lors de son entrée en service, le F3D servit d’abord à la formation des équipages, puis avec le conflit Coréen, les F3D de l’US Navy et du Marines-Corps furent envoyés au combat.
Ce fut durant ce conflit que les F3D Skyknight écrirent leurs lettres de noblesses avec six victoires aériennes, quatre MiG-15, un Yak-15 et un Po-2, tous abattus de nuit.
Un seul F3D fut abattu lors de la guerre de Corée.
A l’issue de ce conflit, le F3D se révéla dépassé en tant que chasseur de nuit et fut progressivement retiré des unités de chasse tout temps.

Les appareils furent alors utiliser pour tester plusieurs radars et ils participèrent activement au développement des missiles air-air à guidage radar Sparrow.
Trente-huit F3D-1 et 2 furent modifiés afin d’embarquer ce type de missile, ils reçurent alors la désignation F3D-1M et 2M.

A la fin des années 1950, une partie de la flotte de Skyknight fut modifiée en appareil de guerre électronique, les autres furent modifiés en appareil d’entrainement, les premiers reçurent la désignation F3D-2Q, les seconds furent désignés F3D-2T.

En 1962, les Skyknight reçurent la nouvelle désignation commune à l’USAF et l’US Navy et devinrent des F-10B.
L’ensemble des appareils alors en service n’étant plus que des appareils de guerre électronique, ils devinrent des EF-10B.
Jusqu’en 1969, les EF-10B assurèrent des missions de brouillage électronique au Vietnam.
Les derniers appareils en service furent retirés en 1970 par le Marines-Corps.
Cette conversion en appareils de brouillage et de guerre électronique et l’efficacité des missions effectuées incita l’US Navy à poursuivre dans cette voie.
Cette dernière fit donc développer des versions du A-6 Intruder pour remplacer ses EF-10B vieillissants, cela donnera naissance à l’EA-6 Prowler.
Quelques exemplaires furent utilisés jusqu’en 1980 par la société Raytheon pour des essais de matériels électroniques.

En raison de son profil peu aérodynamique, le Skyknight fut surnommé par ses équipages « Willie the Whale » (Willy la baleine). En dehors de l’électronique de la version de chasse de nuit qui demandait énormément de maintenance, les F3D furent des appareils fiables et appréciés par les équipages, qu’ils fussent de chasse de nuit ou de guerre électronique.
Pour être complet au sujet du F3D Skyknight, en 1959, cet appareil servit de base au développement du chasseur de protection de la flotte F6D Missiler.


F-10 Skygnight en chiffres:

Envergure : 15,24 m
Longueur: 13,85 m
Hauteur: 4,90 m
Surface alaire : 37,00 m²

Masse à vide : 6 813 kg
Masse maximale : 12 151 kg

Motorisation : 2x Westinghouse J34-WE-36 de 1 542 kgp
Vitesse maximale : 852 km/h
Vitesse ascensionnelle : 906 m/mn
Plafond pratique : 11 200 m
Rayon d'action de combat : 600 km
Distance maximum de convoyage : 2 212 km

Armement:
4x canons Hispano Suiza M-2 de 20 mm avec 200 obus chacun
4x missiles air-air AIM-9 Sparrow

Nombre produit : 265 unités

Image

Image
Sources: fr.academic.ru
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 9
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)
+3 ans d'ancienneté (1)

Retourner vers USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron