Curtiss Modèle T

Curtiss Modèle T

Messagepar vigi » Ven 30 AoĂ» 2013 22:39

Premier vol: 1916
Mise en service: n/a
Retrait: n/a

En 1916, le Royal Naval Air Service anglais commanda à l’avionneur américain Curtiss vingt exemplaires de ce qui était alors le plus gros hydravion militaire de l’époque, le Curtiss Model T.

Ce programme également connu sous le nom de Curtiss Wanamaker Triplane datait de 1915, année où l’homme d’affaires Rodman Wanamaker avait offert à Curtiss un prix d’une valeur de 10 000 £ivres sterling, si l’avionneur réalisait un hydravion à coque capable d’effectuer des vols transatlantiques. Comme souvent à cette époque, un journal s’était associé à ce concours, en l’occurrence, le Daily Mail.

L’appareil se présentait sous la forme d’un triplan à coque équipé de six moteurs. Ces derniers étaient montés deux par deux, chaque bloc entrainant une hélice, deux tractives et une propulsive.
La charge utile, qui en raison des évènements et de l’intérêt de l’aéronavale anglaise, devint une charge militaire, était de 9 750 kilogrammes.
Le Modèle T était alors le plus gros hydravion de son époque.
Pour compenser au mieux les efforts du pilote sur les commandes de gauchissement et de profondeur, ces dernières furent équipées de vérins électriques qui « assistaient » le pilote lors des mouvements appliqués sur le manche. Les vérins étaient placés directement sur les câbles de commandes au plus près des gouvernes.

Le prototype fut construit à l’usine de Buffalo dans l’état de New-York aux USA.
La motorisation initiale devait être assurée par six moteurs de 140 ch, mais Curtiss décida de monter des Curtiss V-4 de 250 ch, jugeant sans doute le premier choix trop juste pour propulser cet imposant triplan.
Malheureusement pour ce programme, le moteur V-4 ne fut pas prêt dans les temps pour être monté sur le prototype. Comme la Marine anglaise était le maitre d’œuvre, il fut décidé d’expédier par voie maritime le Curtiss Modèle T au centre d’essais d’hydravion de Felixstowe au Royaume-Uni.

Une fois arrivé sur place, l’hydravion fut réassemblé et équipé de six moteurs Renault de 240 ch.
Un hydravion de construction américaine, des moteurs français, pour une exploitation par l’armée anglaise… Déjà un programme aéronautique multinational ?!
Après quelques essais décevants, il fut décidé de revoir la motorisation avec des Rolls-Royce Eagle de 250 ch, mais rien n’y fit, l’imposant appareil restait trop lourd pour les moteurs et les hélices de l’époque. Le RNAS abandonna donc le projet et annula la commande pour les dix-neuf appareils de série.


Le Curtiss Modèle T en chiffres :

Longueur : 17,93 m
Envergure : 41 m (haute)/ 30 m (milieu) / 23,85 m (basse)
Hauteur : 9,55 m
Surface alaire: 261,5 m²

Masse Ă  vide : 7 096 kg
Masse en charge : 9 979 kg

Motorisation : 4x moteurs Renault de 240 ch
Vitesse maximum: 161 km/h
Temps de vol maximum : 7 h

Image
Source image: USN
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Reste du monde

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité