Les dirigeables Astra-Torres

Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar vigi » Ven 14 Sep 2012 14:01

Lorsque la Premi√®re Guerre Mondiale √©clate, la Marine souhaita disposer de moyens a√©riens capables de patrouiller loin des c√ītes, les avions de l'√©poque en √©tant parfaitement incapables, c'est donc vers les dirigeables que l'arme navale se tourna.

Parmi les diff√©rents types de dirigeables mis en Ňďuvre par la Marine, il y eu les Astra-Torres.

Cette société d'aérostat est issue des Ateliers Aéronautiques Surcouf créé en 1899. Racheté par l'avionneur Henry Deutsch de la Meurthe en 1908, la société pris alors le nom d'Astra.
Son cr√©ateur initial √Čdouard Surcouf resta au sein de cette entreprise et, en 1911 il acquit les services de l'ing√©nieur espagnol Leonardo Torres pour concevoir des dirigeables.
Les premiers dirigeables destinés à la Marine furent fabriqués dans les ateliers d'Issy-les-Moulineaux et le premier d'entre-eux, l'AT-0 entra en service en 1916 au sein de la Marine après avoir servit auprès de la Royal Navy.

Ces aérostats furent utilisés pour la patrouille en mer, l'escorte de convoi et la lutte anti-sous-marine.
La Marine Nationale acquit vingt-et-un dirigeables Astra-Torres de cinq types différents qu'elle utilisa entre 1916 et 1937.
Bien que ces classes d'aérostat étaient de volumes différents, le type de construction était identique avec un enveloppe souple en tissu de forme trilobée et, l'équipage prenait place dans longue nacelle rectangulaire qui caractérisait ces dirigeables.

Les dirigeables AT-5, 6, 7, 8 et 9 furent dotés d'un poste de tir à l'avant, mais le maniement du fusil mitrailleur se révéla trop dangereux et ce poste de défense fut finalement rapidement supprimé.
L'AT-5 fut d'ailleurs perdu le 30 Janvier 1918, lors d'une mission d'escorte de convoi à cause d'une panne de moteur. Par chance l'équipage put être récupéré par un des patrouilleur d'escorte de ce convoi.

Gr√Ęce √† ces missions d'escorte par des dirigeables, la Marine r√©ussit √† dissuader les U-Boot de mener des attaques contre les convois.
Ces dirigeables n'attaquait pas directement les submersibles, mais il avait la capacit√© de les d√©tecter visuellement lorsque ces derniers √©taient en plong√©e. Les Astra-Torres √©taient dot√©s d'un poste radio qui leur permettait de communiquer la position du submersible aux b√Ętiments d'escortes et de lutte anti-sous-marine.

Les dirigeables AT-18, 19 et 24 ne participèrent pas à la Première Guerre Mondiale, leur mise en service n'ayant eu lieu qu'en 1920.
Hormis l'AT-0 qui fut retiré du service en 1918, tous les autres Astra-Torres furent réformés en 1920

Les cinq types d'Astra-Torres:

Le C-4 ou AT-0:
Nombre en service: 1
Volume: 5 200 m3
Motorisation: 2x moteurs Sumbeam de 150 ch

Les AT-1 à AT-4:
Longueur: 68 m
Nombre en service: 4
Volume: 6 500 m3
Motorisation: 2x moteurs Renault de 150 ch

Les AT-5 à AT-9:
Longueur: 71 m
Nombre en service: 5
Volume: 7 600 m3
Motorisation: 2x moteurs Renault de 150 ch
Vitesse maxi: 74km/h
Equipage: 5 hommes

Les AT-10 à AT-17:
Nombre en service: 8
Volume: 8 900 m3
Motorisation: 2x moteurs Renault de 250 ch

Les AT-18/19/24:
Nombre en service: 3
Volume: 9 600 m3
Motorisation: 2x moteurs Renault de 260 ch

Image

Sources:
ARDHAN
aerobase.fr
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5338
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Les dirigeables ASTRA-TORRES

Messagepar nanard » Ven 14 D√©c 2012 11:30

Avant toute description de type, une généralité qui se retrouvera sur toutes les productions de cette marque, permettant de les reconnaitre au premier coup d'oeil, pour nous, sur une photo, la forme trilobée de leur enveloppe.
Astra-Torrès AT-0
N'étant pas à une contradiction prêt, je vous annonce que ce premier Astra-Torrès... n'était pas un Astra-Torrès.
Explications : Le C-4, futur AT-0, fut construit à la RNAS de Kingsnorth, en Grande-Bretagne. Nous étions au début d'application de la décision de la Marine de se munir de dirigeables et, en attendant la livraison des machines françaises, il fallait bien assurer le service imposé par la guerre.
Son premier gonflement eut lieu le 28 janvier 1916, son premier vol le 5 mars suivant, également à Kingsnorth. Référence à cette époque des balbutiements, la nacelle résultait de l'assemblage, bout à bout inversés, de deux fuselages d'avions Avro 510 ! De ce fait, il disposait d'un moteur tracteur à l'avant et un propulseur à l'arrière.
Le premier vol avec un équipage français est effectué le 16 avril 1916 et il est livré en vol au Havre le 21 du même mois. Il effectua moins de 100 vols avant que son enveloppe soit changée pour une autre, réalisée par Astra-Torrès, déjà avec cette forme trilobée. Ce remplacement fera l'objet d'un marché passé le 27 septembre 1916, le changement étant réalisé en avril 1917.
Sa carrière, avant et après ce changement d'enveloppe sera émaillée d'incidents causés par les intempéries ou la fiabilité du matériel. Le plus grave de tous sera la destruction d'un sous-marin... britannique le 12 mars 1918 !, à la suite de l'incompréhension des signaux échangés.
Il sera seulement renommé AT-0 (pour Astra-Torrès) le 1er janvier 1918 et effectuera son dernier vol le 10 novembre de la même année, devenant le recordman des dirigeables français avec 1188 heures de vol;
Volume 4800, puis 5200 m3 après le changement d'enveloppe
Longueur 59 m
Hauteur 15 m
Diamètre12 m
Motorisation 2 Sunbeam de 150 ch chacun, le moteur AR étant changé pour un Hispano-Suiza de 200 chevaux le 29 mars 1918. les moteurs sont équipés d'hélices en bois quadripales, tractive à l'avant, propulsive à l'arrière
Vitesse 83 km/h
Autonomie 8 heures à vitesse maximale
Armement 2 ou 4 bombes et 2 mitrailleuses Lewis de calibre 7,7 mm situées AU-DESSUS de l'enveloppe, l'accès se faisant par un tube de 30" traversant celle-ci dans sa totalité.
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar nanard » Sam 15 D√©c 2012 10:28

Astra-Torrès AT-1
D'abord, sorry, Vigi, je n'ai même pas pensé regarder si cette rubrique existait déjà.
L'AT-1 fut gonflé à Issy les Moulineaux, proche banlieue parisienne, dans le hangar du dirigeable La Flandre et exécute son premier vol le 3 février 1917, pour atterir à Saint-Cyr. Il y effectuera trois autres vols d'essais avant d'être transféré à Rochefort le 8 avril suivant.
Il y effectue 80 ascensions du 11 avril 1917 au 27 janvier 1918, accueillant en vol son fr√®re jumeau (en fait quadrupl√©) l'AT-4. Le 24 mai 1917, en appui d'un patrouilleur maritime et d'un hydravion, il chasse le sous-marin allemand dans le pertuis d'Antioche. Il sera d√©gonfl√© le 23 juin suivant, pour √™tre modifi√© en juillet et reprendre ses vols en ao√Ľt.
Le 27 janvier 1918, il descend √† Cazaux tester le campement pour dirigeable qui vient d'√™tre install√©, avant de partir, le 31 janvier pour Paimboeuf, son nouveau port d'attache. Il y effectuera 11 vols du 5 au 24 f√©vrier, avant d'√™tre transf√©r√© officiellement √† l'US Navy le 1er mars, o√Ļ il devient le P-1, gardant toutefois son port d'attache. Il ira de missions en d√©gonflage/regonflage jusqu'en ao√Ľt, o√Ļ il sera mis en caisse et exp√©di√© en octobre √† Philadelphie. Il prendra, aux Etats-Unis le BuAe A 5472 pour √™tre finalement condamn√© en juillet 1920 au bout d'un minimum de 725 heures e vol, dont 641 sous cocarde fran√ßaise.
Volume 5200 m3
Longueur 68 m
Diamètre 13 m
Hauteur 19 m
Motorisation 2 Renault V 8 de 150 ch chacun
Vitesse 74 km/h
Autonomie
Armement 2 mitrailleuses Lewis de calibre 7,7 mm et 6 bombes F ou G pour un total de 240 kg
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar nanard » Dim 16 D√©c 2012 10:23

Astra-Torrès AT-2
Celui-l√† n'aura pas la chance de faire son premier vol dans La Mecque du dirigeable, Saint-Cyr,ni d'ailleurs beaucoup de chance durant son existence non plus. Il partira directement en caisses √† Aubagne en avril 1917. Il y fera son premier vol le 17 mai suivant ainsi que quelques autres vols d'essais jusqu'au 3 juin. Il patrouillera dans le Golfe du Lion jusqu'au 23 octobre, o√Ļ le Mistral l'emp√™che de regagner sa base, l'obligeant √† se poser en bordure de la plage de Saint- Rapha√ęl et de d√©gonfler pour ne pas √™tre tra√ģn√©.
Il ne sera regonfl√© que le 25 janvier 1918 √† Aubagne pour un mois de f√©vrier particuli√®rement actif avec 160 heures de vol en 22 sorties.Le 12 mars, il parvient √† d√©tourner un croiseur auxiliaire se dirigeant droit sur un champ de mines avant d'√™tre contraint de se d√©router sur Perpignan, g√™n√© par un violent orage. Apr√®s une nuit difficile o√Ļ le dirigeable est s√©rieusement chahut√©, il rentre √† Aubagne.
23 mars, durant la manoeuvre de sortie du hangar, une rafale de vent le soulève dans l'avant-port et il vient heurter la porte avant de dériver sur 800 mètres. Nouvelle déchirure, nouveau dégonflage.
Ce n'est que le 7 juin suivant qu'il sera à nouveau regonflé, l'intervalle de temps ayant également servi à remplacer les moteurs Renault d'origine par des Hispano-Suiza. Essais après gonflement le 19 et traversée de la Méditerranée le 24 vers Alger-Baraki, atteint le 25 après 19 heures de vol dont 8 de nuit !
Le 2 juillet, il part à la recherche d'un hydravion perdu en mer, mouvementée la vie d'aviateur ou d'aéronaute à cette époque ! avant de rallier Oran La Sénia le 6, son nouveau port d'attache.
Nouvel incident le 15 juillet après 10 heures de patrouille, il subit une nouvelle déchirure en entrant au hangar et doit être, une nouvelle fois dégonflé. Il ne volera plus en Afrique du nord, il sera mis en caisses et expédié à Rochefort.
C'est sur cette base qu'il fera ses 4 derniers vols d'instruction en juin 1919, avant un dernier et définitif dégonflage. Il avait au moins 625 heures de vol.
Pour les informations techniques, merci de voir l'AT-1
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar pingouin » Dim 16 D√©c 2012 12:14

S'il n'y en a qu'un à complimenter Nanard, je serai celui là ... plancher sur des dirigeables de presque cent ans, un dimanche, au lieu d'aller au Loto et de boire le pastis avec les copains, il faut le faire ... artiste infatigable du clavier, bravo Nanard. En tout cas, cette évocation des Astra Torrès montre ce que peut donner la collaboration entre deux ingénieurs de talent comme Surcouf et Leornardo Torres Quevedo, nombreux articles sur ces deux-là sur Gougueule.
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Re: Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar Valkyrie » Dim 16 D√©c 2012 13:43

Quelques photographies de nacelles, car ne l'oublions pas, il ne s'agissait pas de drones et l'Homme restait au centre de la machine !

Image
Poser à même le sol ?! Pas de train d'atterrissage ?! Ca devait taper un peu par vent fort...

Un peu exigu√ę et les conditions de s√©curit√© ne sont pas celles d'aujourd'hui (pas de casque, de gants, de lunettes... ni m√™me de parachute !!)
Image
Voici le texte qui peut être ajouté à vos messages. Il y a une limite de 580 caractères.
Avatar de l’utilisateur
Valkyrie
enseigne de vaisseau
enseigne de vaisseau
 
Messages: 963
Inscription: Ven 11 Juin 2010 16:28
Medals: 4
contribution (1) dossier technique de qualité (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar nanard » Dim 16 D√©c 2012 15:18

Eh oui, des mecs, des vrais, pas bloqués parce que le CHSCT, aux ordres de qui ? n'était pas passé vérifier la conformité (voir la plate-forme de visite du Quenn Elisabeth II à St Nazaire) :fume:
Super tes photos qui ramènent au principal. quand on voit les conditions de vie et de travail...
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar nanard » Lun 17 D√©c 2012 10:53

Après avoir remercié, à nouveau, Valkyrie pour son apport photographique :
Astra-Torrès AT-3
Lui non plus n'aura pas droit aux vols d'essais en r√©gion parisienne, il sera mis en caisse et exp√©di√©, en mai 1917, √† Aubagne, comme l'AT-2. Les essais en vol auront lieu le 7 juin suivant et commence son service actif d√®s le 16 du m√™me mois. Il a, lui aussi droit au d√©tournement sur Fr√©jus-Saint-Rapha√ęl pour cause de temp√™te, mais il pourra rentrer sans casse le lendemain. Le travail de patrouille qu'il effectue couvre un terrain beaucoup plus vaste que ne pourraient le faire les avions et hydravions existants, il va de la fronti√®re italienne √† celle de l'Espagne. La Corse ne lui est pas inconnu non plus, ce n'est que 15 heures de vol !
Le 17 septembre 1917, sur alerte, il d√©couvre un sous-marin ennemi qui plonge en le voyant et il l√Ęche dessus 6 bombes de type D, de 22 kg chacune. Une large tache d'huile apparaitra, ruse ou destruction ?
Le 14 décembre suivant, il effectue sa 75 ème mission et est dégonflé le lendemain, pour laisser la place à l'AT-7 arrivant de l'usine d'Issy les Moulineaux.
Regonflé en mars 1918 il lui échoit la mission de rejoindre Sidi-Ahmed, base de dirigeables de Bizerte, en Tunisie, pour remplacer le... Tunisie indisponible. Appareillage de nuit et arrivée à Sidi-Ahmed en 17 heures 30 de vol. Cette arrivée directe n'était pas prévue, son "plan de vol" spécifiait un passage par Alger-Baraki, mais les vents violents contre lesquels un dirigeable est quasiment impuissant en ont décidé autrement.
15 missions seront réalisées à partir de son nouveau port d'attache entre le 1er avril et le 13 mai 1918, toujours en escorte des convois maritimes. Cette date ne lui fut pas faste, pris dans une tempête, il dériva en mer avec, en plus une panne sur un moteur et se posa à la déchirure, sorte de vite-vite pour le gaz emmagasiné dans l'enveloppe, au lieu dit Soliman, dans la presqu'ile du cap Bon.
Il sera officiellement condamné le 28 juin suivant, après 554 heures de vol.
nanard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
 
Messages: 1894
Inscription: Jeu 12 Jan 2012 12:49
Medals: 9
contributeur (1) carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) + 1 an d'ancienneté (1)
maquettes et modèles réduits (1)

Re: Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar Valkyrie » Lun 17 D√©c 2012 11:43

Très intéressantes tes anecdotes de route.
Paradoxalement aux fonctionnements de ces engins, les prévisions météo n'étaient qu'à leur début. Les mignons partaient en n'ayant qu'une vague idée de ce qu'il allait rencontrer, notamment en altitude. Il fallait avoir sérieusement confiance en son étoile...
Voici le texte qui peut être ajouté à vos messages. Il y a une limite de 580 caractères.
Avatar de l’utilisateur
Valkyrie
enseigne de vaisseau
enseigne de vaisseau
 
Messages: 963
Inscription: Ven 11 Juin 2010 16:28
Medals: 4
contribution (1) dossier technique de qualité (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: Les dirigeables Astra-Torres

Messagepar pingouin » Lun 17 D√©c 2012 13:26

Oui, mais les mignons de l'époque étaient fait d'un autre métal, le personnel volant était dans la plupart des cas formé sur le tas,et il n'était pas rare que des hommes non spécialisés soient membres d'équipage, les plus hardis sans doute.

L'instruction d'un pilote de dirigeable comprenait cinq ascensions en ballon libre, environ vingt cinq en dirigeable avec trois attérissages à la direction et trois à l'altitude. La formation militaire comprend des lancements de bombes, du tir à la mitrailleuse, la pratique des signaux visuels, de la TSF et l'emploi des pigeons ... La formation technique comprend de la physique (densité des gaz et lois mathématiques) de la chimie (préparationdes caoutchoucs, usines à hydrogène) de la photographie, de la météo, des lois aérostatiques, de l'aérodynamisme, de la mécanique et de l'électricité, le tout réparti sur trois mois ...
Les pilotes de direction étaient recrutés parmi le personnel de manoeuvre (QM et Mots) et arrimeurs de dirigeable. Leur formation comprend trois ascensions en vol libre, la tenue de la barre de direction, la navigation au compas et sans compas, deux attérrissages en direction, certificat délivré par une commission d'examen. En somme un bagage tout ce qu'il y a de sérieux, à celà s'ajoutait la trempe des gus de l'époque, des mecs pas bloqués, comme dit Nanard.. :noel:
Avatar de l’utilisateur
pingouin
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
 
Messages: 1243
Inscription: Ven 30 Mar 2012 10:07
Medals: 8
carriere militaire (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1) dossier 1ere classe (1)
récits et histoire vécu (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Ambiance et bon esprit (1) +6 mois d'ancienneté (1)

Suivante

Retourner vers Europe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités