Martin Baker GRU-7A


Caractéristiques:
Mise en service: 1972.
Retrait:  En service (F-14 iranien).
Type:  Siège éjectable zéro-zéro.
Constructeur:  Martin Baker.
Canon d'éjection:  multitube avec une cartouche principale et deux cartouches secondaire.
Vitesse de déploiement du canon: 24m/sec
Différentiel d'éjection Pilote/RIO: 0,4 sec.
Altitude minimum d'ejection: 0 m
Altitude maximum d'ejection: 15 000 m
Vitesse minimum d'éjection: 0 km/h
Vitesse maximum d'éjection:  1 110 km/h
F-14 Tomcat Parachute:  Irvin I 24
Masse d'éjection tolérée: 72 à 115 kg
Kit de survie: RSSK-7 ou SKU-2/A
Composition du kit de survie:

Historique:

Le siège éjectable GRU-7A du F-14 Tomcat est une version du Mk-7 qui avait été adapté pour le chasseur de Grumman.
Le F-14 ne fut pas le seul appareil à disposer de ce siège, il y eut également les A-6 Intruder et les EA-6 Prowler qui furent équipés d'une version de ce GRU-7.
Les F-14D, eux, avaient reçu une version de siège plus récente, les Martin-Baker Mk14 SJU-17 NACES.

Le GRU-7A est un siège de type zéro-zéro.
Cette dénomination signifie que le siège GRU-7 permet une éjection à altitude zéro par vitesse nulle. Pour cela le canon d'éjection est couplé à des fusées d'éjection situé sous le siège.
La série des sièges Mk-7 dont le GRU-7A du F-14 faisait partie, est directement issue des Martin-Baker Mk-5.
La conception et la composition des Mk-5 et Mk-7/GRU-7 sont similaires en de nombreux points. Les Mk-7/GRU-7 se distinguent des Mk-5 par la présence des fusées d'éjection donnant la capacité zéro-zéro au siège.

Le siège GRU-7A a été également légèrement revu dans sa conception. Sa partie supérieure a été redessinée afin de dégager la vue vers le haut et l'arrière, pour s'adapter aux besoins de l'avion de chasse qu'était le F-14 Tomcat. Le logement du parachute également été remanié dans ce sens.

Le GRU-7A est doté d'un canon d'éjection équipé d'une cartouche principale et deux cartouches secondaires qui donnent l'impulsion initiale d'éjection.
Le baquet du siège reçoit l'ensemble de survie du pilote, qui est constitué d'une réserve d'oxygène afin de permettre les éjections à haute altitude et un dinghy indispensable pour les éjections en mer.
Le GRU-7 est équipé d'un ensemble de connecteurs permettant le raccordement du système anti-g, de la radio et de l'alimentation au circuit d'oxygène de l'appareil.

Les éléments principaux qui équipent le siège du F-14 Tomcat sont:
-une poignée-rideau haute et d'une poignée basse d'éjection.
-un limiteur de g qui n'autorise la séparation siège/pilote qu'une fois que ce dernier est stabilisé.
-un MDR (Mécanisme de Déclenchement Retardé) et un barostat qui agissent lors des éjections à haute altitude en n'autorisant pas la séparation siège/pilote au-dessus de 3 000 m.
-Un groupe de fusée d'éjection.
-Un parachute stabilisateur de siège.

Le F-14 étant un appareil biplace en tandem, les sièges éjectables GRU-7A disposaient d'un groupe de fusées d'éjection spécifique.
Les fusées d'éjection des GRU-7A avaient six tuyères d'éjection des gaz, dont une avait un diamètre supérieure au cinq autres. Cette différence de diamètre d'une des tuyères permettait de donner un angle latéral d'éjection au siège
Cette tuyère "principale" était montée de manière opposée sur le siège du RIO par rapport à celle du siège du pilote. Ainsi lors de l'éjection, le siège-pilote partait vers la gauche, tandis que le siège-RIO partait vers la droite, évitant ainsi tout risque de collision entre les deux membres d'équipage durant l'éjection.
La séquence d'éjection pouvait être enclenché soit par le pilote soit par le RIO. Ce dernier était éjecté en premier, la séquence du siège pilote s'enclenchant quatre dixièmes de secondes plus tard.


Sur le F-14 la séquence d'éjection se passait de la manière suivante:
F-14 Tomcat

Martin Baker Mk-14 SJU-17 NACES


Caractéristiques:
Mise en service: Février 1990.
Retrait:  En service (F-18/T-45).
Type:  Siège éjectable zéro-zéro.
Version: pilote:SJU-17-4A / RIO:SJU-17-3A.
Constructeur:  Martin Baker.
Canon d'éjection:  multitube avec une cartouche principale et une cartouche secondaire.
Vitesse de déploiement du canon:
Différentiel d'éjection Pilote/RIO: 0,4 sec.
Altitude minimum d'ejection: 0 m
Altitude maximum d'ejection: 15 250 m
Vitesse minimum d'éjection: 0 km/h
Vitesse maximum d'éjection:  1 110 km/h
Parachute:  GQ Type 5000
Masse d'éjection tolérée: 79 à 117 kg


Historique:

Le siège éjectable SJU-17 est une des dernières évolutions des sièges conçus et produit par Martin-Baker.
Mis en place sur les F-14D, ce siège est toujours en service actuellement sur le F-18 Hornet et les T-45 Goshawk.
Ce siège de nouvelle génération bénéficie des dernières innovations qui permettent de reduire les risques de blessures lors des ejections, de rallonger le temps entre chaque entretien et de fait de diminuer les coûts de maintenance.
Le remplacement de certains système d'éjection par un module électronique va permettre au NACES d'évoluer en fonction des besoins de l'US Navy et de s'adapter aux domaines de vols des appareils présents et futurs sur lequel ce siège est mis en place.

Les évolutions principales de ce siège sont:
-la mise en place d'un système de gestion electronique de l'éjection.
-la supression de la poignée-rideau haute de commande d'éjection.
-la supression du canon d'extraction du parachute au profit d'une fusée qui offre une gain de temps dans la séquence de déploiement du parachute.
-des tubes de pitot qui informent le système de gestion électronique du siège sur la vitesse de ce dernier.

Développé spécifiquement pour l'US Navy, ce Mk-14 est équipé d'une assise adaptée au harnais MA-2 des pilotes de la Marine américaine.
Comme son prédécesseur le GRU-7, ce siège SJU-17 est doté d'un kit de survie identique avec réserve d'oxygène et dinghy individuel.

Auteurs | Crédits | © Aéronavale & Porte-avions 2011-2017, tous droits réservés

Ayez pitié de votre PC, choisissez un navigateur libre et sécurisé   a&eacuteronavale & porte-avions.com