F-14 vs MiG-23


En ce matin du 04 janvier 1989, alors que le groupe de combat de l'USS John F. Kennedy croisait au nord de la Libye, l'E-2 Hawkeye de veille détecta une formation de 2 Mig-23 Flogger venant du sud, depuis la base d'Al Bumbaw Airfield, près de Tobrouk.
Cap plein nord.
Une paire de F-14 Tomcat des " Swordsmen " (VF-32) fut aussitôt déroutée pour aller les intercepter.
Les Tomcat braquèrent leur puissant radar AWG-9 sur les intrus pour les mettre en garde et, habituellement, l'activation du radar du Tomcat suffisait à faire rebrousser chemin aux avions libyens.
Etre verrouillé par le radar AWG-9 n'avait rien de plaisant, c'était même effrayant, aux dires des pilotes américains eux-mêmes. Mais pas ce jour-là.
Sur leurs caméras à longue distance TCS, les pilotes des " Swordsmen " virent distinctement des missiles air-air AA-7 Apex sous les ailes des Mig-23.
Ils étaient dès lors menacés et décidèrent de les engager. Pendant une traque qui parut durer une éternité (pas moins de 8 minutes), les deux formations se mirent à manœuvrer pour tenter de prendre l'avantage l'une sur l'autre.
A chaque fois que les Tomcat viraient de bord pour échapper aux radars des deux Flogger, ces derniers en firent autant pour contrer la manœuvre et garder les Tomcat sous leur faisceau, et la distance continuait à décroître entre les deux formations.
La formation des Flogger continuait de grimper en direction des Tomcat.
L'intention des deux Libyens était clairement hostile et les deux Tomcat reçurent l'autorisation de les engager.

F-14 Tomcat -" Ici 207. Cap au 180. ", annonça le leader.
" Formation hostile à 75 milles, cap au 330. Angel 8. Vitesse 430, et se rapprochant toujours… ", annonça le Tomcat leader.
Quelques secondes plus tard, il annonça à nouveau:
-" Formation à 61 milles à présent, Angel 8. Vitesse 430. Cap au 330. Ils virent à droite et mettent cap au nord. "
Puis, à nouveau:
-" Formation à 50 milles, Angel 8. Vitesse 430. Ils viennent droit sur nous ! Je suis à 4 000 pieds et mets le cap vers le Soleil. On descend. "
Le leader décida de plonger avec son ailier afin de surprendre les Libyens par le dessous. De cette manière, la surface de la mer ne risquerait pas d'interférer avec les faisceaux radar. La tension était au maximum.
Sur leur scope radar, les pilotes américains virent les deux Libyens continuer à se rapprocher d'eux. Ils venaient de monter à 9.000 pieds.
-" Formation hostile à 35 milles. Angel 9… Vitesse 450. Je descends à 3. "
-" Break. Correction de 30 degrés par bâbord. Formation hostile à 16 milles. Elle se dirige au 340. Vitesse 500, en accélération. Angel 9… "
-" Ils reviennent sur nous ! Ils sont à 30 degrés tribord. "
A ce moment-là, les deux formations se rapprochaient l'une de l'autre à plus de 1 600 km/h. A chaque changement de cap des deux Tomcat, les Libyens en faisaient autant, afin de les garder dans leur faisceau radar. Armés tous deux de missiles Apex de 20 km de portée, les deux Flogger se rapprochaient rapidement du point de " non-retour ".
-" Ils virent vers moi pour la quatrième fois. Je vire à nouveau sur tribord. "
Un bip retentit à l'intérieur du cockpit du Tomcat leader, signalant l'accrochage radar.
-" Master Arm On ! Master Arm On ! Bonne visibilité. ", annonça le leader, signifiant que son arme principale était activée. " Ils reviennent sur moi ! "
-" 15 milles. Au centre de la mire… "
-" Votre position, 207 ? "
-" Je suis à 5 000 pieds, en montée. "
-" Leur position ? "
-" Angel 9. "
-" 20 km. Fox 1 ! Fox 1 ! "
-" Bon Dieu ! ", s'exclama l'un des pilotes de Tomcat.
-" 6 milles… 4 milles. Il repasse devant moi à présent, je vais faire feu. Fox 1 ! ", cria l'ailier.
-" Tally ho ! Tally ho ! "
-" Il revient sur moi ! 8 km… 6 km. Il tire. "
-" Good kill ! Good kill ! Je passe sur missile IR. "
Les deux formations étaient à présent en contact visuel. Le Tomcat leader avait tiré un premier AIM-7 Sparrow qui manqua sa cible. L'ailier tira un AIM-7 Sparrow à son tour et détruisit l'un des Flogger.
Un ululement strident se fit entendre dans la conversation radio. La cible était accrochée.
-" Je tiens l'autre, je tire. Fox 2 ! Fox 2 ! "
Le leader tira un AIM-9 Sidewinder sur le Flogger survivant.
-" Bordel de merde ! Je l'avais presque… "
-" C'est bon, je le tiens. "
-" Prends-le. Je te couvre d'en haut. Il faut le coincer. "
-" Fox 2 ! Fox 2 ! "
-" Good kill ! Good kill ! "
-" Confirmé. Cible détruite. Le pilote s'éjecte. "
L'explosion du missile IR arracha la tuyère du Flogger. Les Tomcat virent les deux parachutes descendre mollement vers la Méditerranée. Les deux pilotes libyens étaient sains et saufs.
-" Cap au nord. "
-" Roger, je suis au-dessus de vous. Je redescends. "
-" On plonge. Rase-motte à 500. Foutons le camp ! ", annonça le leader.
Instantanément, les 2 Tomcat mirent les gaz et reprirent cap au nord.
Après cet incident, plus aucun vol libyen n'était venu défier le groupe aéronaval américain.



Auteurs | Crédits | © Aéronavale & Porte-avions 2011-2017, tous droits réservés

Ayez pitié de votre PC, choisissez un navigateur libre et sécurisé   a&eacuteronavale & porte-avions.com