Les armements air-sol du F-14 Tomcat



Bombes Mk-82:

F-14 Tomcat Les bombes Mk-82 sont des armes non-guidés d'une masse de 227 kg.
La charge militaire est de 87 kg de Tritonal. cet explosif est composé à 80% de TNT et à 20% de poudre d'aluminium, ce dernier est utilisé pour augmenter le pouvoir brisant de la TNT.
Décliné en de nombreuses versions, les F-14 Tomcat utilisèrent la version BLU-111A/B. Ce modèle de Mk-82 est doté d'un enveloppe protectrice qui lui permet mieux de restiter aux incendies. les BLU-111A/B furent développées sous la direction de l'US Navy à l'issue du dramatique incendie du CV-59 USS Forrestal.

Masse: 227 kg
Longueur: 2,22 m
Diametre: 27,3 cm
Charge militaire: 87 kg de Tritonal, Minol ou H6


GBU-12 Paveway II:
Durant la guerre du Vietnam les USA furent confronté au manque de précision de leurs bombardements.
Afin d'obtenir des résultats contre les objectifs visés, le Departement of Defense des USA lança un programme afin de disposer de bombes ayant une précision à l'impact amélioré.
La société Raytheon (ex Texas-Instrument) créa alors les bombes Paveway à guidage laser.
Le kit Paveway est un ensemble qui s'adapte sur des bombes lisses classique, Mk-82, Mk-83 et Mk-84.
Constitué d'une tête de guidage laser et d'ailerons directionnels, ce kit s'adapte sur la partie avant et arrière de la bombe. Le guidage laser permet d'illuminer la cible à atteindre tandis que les ailerons de la bombe permettent à cette dernière de planer et, de modifier sa trajectoire pour atteindre son objectif.

Les F-14 Tomcat utilisèrent les GBU-12 Paveway II, qui sont la conversion des bombes Mk-82 en bombes à guidage laser.

F-14 Tomcat Mise en service: 1976
Masse: 363 kg
Longueur: 3,27 m
Diamètre: 45,72 cm
Arme de base: Mk-82
Portée de tir: 12,8 km
CEP (circular error probable): 1,08 m


JDAM (Joint Direct Attack Munition):
Comme les bombes à guidage laser Paveway, les bombes JDAM ont été conçu pour améliorer la précision des bombardements.
Les JDAM sont des armes à guidage GPS.
Ce type de guidage permet d'effectuer des bombardements par tout temps y compris sans visibilité sur l'objectif, contrairement aux bombes Paveway qui imposent d'avoir une vision sur l'objectif afin de pointer le faisceau laser sur le point d'impact.
Avant le larguage de la bombe, l'équipage intégre dans la centrale inertielle de la bombe les coordonées GPS de l'objectif. Une fois larguée, cette dernière corrige sa trajectoire en fonction des informations fournies par le système de positionnement satellitaire.
Au même titre que les Paveway, les JDAM ne sont pas des armes nouvelles, mais simplement des kits d'adaptations destinés à être mis en place sur les bombes de types Mk-82, Mk-83, Mk-84 et BLU-109.

L'histoire des JDAM débute durant Desert Storm, lorsque les USA furent confrontés aux problémes de bombardements sans visibilité en raison soit des conditions météo, soit d'objectifs masqués.
Les sociétés Honeywell et Mc Donnell Douglas développent alors un système de guidage par GPS qui permet d'obtenir lors des premiers essais un CEP (Circular Error Probable) de 11 mètres quelque soit les conditions météo sur l'objectif.
Les premières JDAM entrèrent en service en 1997.

Le F-14 Tomcat utilisa des JDAM GBU-38/B, dérivées des bombes Mk-82.
F-14 Tomcat
Mise en service: 1997
Masse:
Longueur:
Portée de tir: 28 km.
Plafond d'utilisation: 14 000 m
Arme de base: Mk-82
CEP (circular error probable): < 10 m.
Coût unitaire (GBU-38): 35 000 $.


Pod Lockheed-Martin AAQ-13/-14 LANTIRN:
Ce système de navigation à basse altitude et d'acquisition nocturne par infrarouge se compose de deux conteneurs cylindriques fixés sur les pylônes d'ailes des deux côtés du F-14 Tomcat.
Le conteneur de navigation AAQ-13 pèse 195 kg.
Il intègre un radar Texas Instruments de suivi de terrain en bande K (TFR) et un capteur infrarouge dirigé vers l'avant (FLIR) qui transcrit la chaleur émise par des objets en images descriptives.
Ce conteneur génère des séquences vidéo, ainsi que la symbolique pour le HUD du pilote sur un angle de 21 à 28°. L'image reproduite est granuleuse mais la profondeur de champ est suffisamment bonne pour que le pilote puisse évoluer de nuit, même à travers de la fumée du champ de bataille.
Cependant, la pluie, le brouillard ou encore la neige peuvent altérer les performances du système, car l'énergie infrarouge est sensible aux aérosols ou à la vapeur d'eau. Le TFR du conteneur peut se connecter au pilote automatique du F-14 pour maintenir l'appareil jusqu'à une altitude minimum de 30 m du sol, et ce quelle que soit la nature du terrain.
En situation de pilotage manuel, le conteneur affiche le symbole " FLY TO BOX " sur le HUD devant le pilote, et tout ce que ce dernier aura à faire pour franchir les obstacles consistera à maintenir la silhouette de l'avion au centre de cet affichage. Ce procédé peut même permettre à l'avion d'effectuer un atterrissage de nuit en toute sécurité en cas de defaillance ou d'absence d'ILS (Instrument Landing System), par simple lecture de la symbolique d'affichage sur le HUD. En outre, un commutateur permet au pilote de sélectionner l'intensification de l'image, afin d'obtenir le meilleur contraste de l'image.

Le conteneur d'acquisition AAQ-14 pèse 245 kg.
Il abrite un autre capteur FLIR sur une tourelle à deux axes, offrant une large sélection d'angles de vue larges ou étroites, ainsi qu'un télémètre laser d'illumination.
Un écran vidéo dans le cockpit reproduit fidèlement l'imagerie d'acquisition du FLIR.
Le pointage du capteur d'acquisition est indépendant de celui de navigation, et peut être utilisé à la façon d'un télescope, afin d'identifier le terrain ou des objectifs situés à grande distance.
Le télémètre laser illuminera alors les cibles au profit des bombes dites "intelligentes" telles les GBU Paveway.
Ce télémètre peut aussi se verrouiller sur un objectif en mouvement et le suivre automatiquement, pour ensuite le désigner aux GBU-12 Paveway du F-14 Tomcat missiles (ce système a égalemant une capacité de guidage pour des missiles air-sol comme les AGM-65 Maverick à guidage vidéo ou infrarouge).

Ce laser peut aussi servir d'aide à la navigation en mesurant la distance précise entre un point terrestre et l'aéronef, celà dans le but de recaler la centrale inertielle de navigation qui est utilisé pour les largage de bombes sans références visuelles.
Le conteneur laser d'acquisition peut opérer à basse énergie appelée " eye-safe ", ce qui laisse à supposer qu'à pleine puissance, ce laser serait capable d'aveugler certains éléments terrestres.

Bien que le LANTIRN soit optimisé pour les attaques air-sol, rien n'empêche son équipage d'utiliser ses capacités dans le cadre d'un engagement aérien.
Les chasseurs russes actuels, tels que le Mig-29 Fulcrum ou Su-27 Flanker, disposent d'un système de recherche et d'acquisition infrarouge passive (IRST) monté dans une petite redondance à l'avant du cockpit, leur permettant de détecter et d'engager un ennemi sans se compromettre par leurs propres émissions radar.
Il est fort probable que le conteneur AAQ-14 dispose d'un potentiel similaire, bien qu'il n'existe aucune preuve formel de cette capacité à ce jour.

F-14 Tomcat Mise en service: Mars 1987.
Constructeur: Lockheed Martin, Inc.
Longueur:
-AAQ-13: 1,99 m.
-AAQ-14: 2,51 m.
Diamètre:
-AAQ-13: 30,5 cm.
-AAQ-14: 38 cm.
Masse:
-AAQ-13: 195 kg.
-AAQ-14: 245 kg.
Capteurs:
-AAQ-13: Infrarouge et radar de suivi de terrain.
-AAQ-14: Désignateur laser et infrarouge capacité de calcul de distance et de désignation de cibles.
Coût unitaire:
-AAQ-13: 1,38 millions de $.
-AAQ-14: 6,7 millions de $.

Auteurs | Crédits | © Aéronavale & Porte-avions 2011-2017, tous droits réservés

Ayez pitié de votre PC, choisissez un navigateur libre et sécurisé   a&eacuteronavale & porte-avions.com